Selon une étude du cabinet Strategy& (PwC), la pandémie de Covid-19 pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le tissu industriel français.

Si la part de l’industrie dans l’économie française n’a cessé de baisser ces vingt dernières années, elle reste une grande pourvoyeuse d’emplois et de richesses : elle représente encore aujourd’hui 2,1 millions de salariés, 200 milliards d’euros de valeur ajoutée et 10 % du PIB.

L’industrie représente 30 % des emplois menacés

Mais selon une étude du cabinet Strategy&, la crise due à la pandémie pourrait entraîner la destruction de 463 000 emplois directs rien que dans l’industrie française (le scénario modéré évoque le chiffre de 187 000 emplois détruits). Le seul secteur manufacturier représente 30 % des emplois menacés. Autre chiffre significatif : les défaillances d’entreprises ont, quant à elles, bondi de 28 % depuis le début de la crise…

Selon Olivier Lluansi, associé chez PwC en charge du secteur industriel, l’impact du mois de mars sur la valeur ajoutée industrielle surpassera le choc pétrolier de 1974 et la crise de 2008. Alors que la France est engluée dans une phase de désindustrialisation chronique, ce nouveau choc risque de fragiliser encore davantage l’industrie hexagonale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici