La pandémie de Covid-19 à laquelle fait actuellement face le monde entier, est à la base de la chaîne de solidarité internationale. Un avion bourré des matériels médicaux, don de la Chine à la France, a atterri le 18 mars 2020 sur le tarmac de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

S’exprimant dans une interview, l’ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye, a fait savoir que l’aide de son pays était composée de masques de protection et chirurgicaux, de combinaisons de protection et des gants médicaux. Des matériels qui répondent aux besoins exprimés par la Chine, a-t-il précisé. «Unis nous vaincrons», a-t-il ensuite lancé.

Alors que la Chine luttait contre l’épidémie, la France nous a apporté du soutien et de l’aide précieux. Maintenant que la France et l’Europe toute entière font face à la pandémie, la Chine vient faire la même chose en apportant de l’aide dans la mesure de ses capacités. Cela illustre la solidarité aux moments les plus difficiles, et montre l’excellence des relations d’amitié et de coopération sino-françaises, a expliqué le diplomate chinois.

L’Ambassadeur Lu Shaye a souligné que la santé et la médecine constituaient l’un des domaines les plus dynamiques de la coopération scientifique et technologique sino-française.

« Nos deux pays mènent une coopération étroite en matière de maladies infectieuses émergentes. Après le déclenchement de l’épidémie de COVID-19, nos institutions de recherches scientifiques ont conjointement mené des R&D sur les réactifs de diagnostic rapide du virus » a fait savoir Lu Shaye. Avant d’ajouter «  Actuellement, des scientifiques des deux pays sont en train de mener des études de faisabilité sur le développement de médicaments à base d’anticorps.

S’agissant du traitement clinique, l’ambassadeur chinois révèle que les experts des experts des deux pays avaient téléconsulté ensemble des patients.

M. Alain Mérieux, Président de la Fondation Mérieux, a fait des multiples suggestions à la Chine sur le diagnostic, le traitement et la coopération pour le développement du vaccin. Des institutions chinoises de recherche scientifique et l’Institut Pasteur explorent activement les moyens de créer un fonds de recherche sino-français qui soutiendra prioritairement le développement de nouveaux médicaments ainsi que la recherche du vaccin contre le Covid-19.

La Chine a aussi invité la France à participer à la vidéo-conférence entre la Chine et d’autres pays européens. Cette rencontre avait pour but de présenter des plans chinois de prévention, contrôle, diagnostic et traitement, en vue de partager les expériences avec la communauté internationale dont la France. Il suffit que la France en exprime les besoins, la Chine sera prête à organiser des échanges et des téléconsultations à distance, même à envoyer une équipe médicale sur place en France.

Nous sommes convaincus que la victoire sur le démon du virus passera par les actions concertées entre la Chine, la France et l’ensemble de la communauté internationale, guidées par l’esprit de la communauté de destin pour l’humanité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici