Dans les Côtes-d’Armor, à Quessoy près de Saint-Brieuc, cette PME familiale n’en finit plus d’affoler les compteurs grâce à ses desserts ultrafrais.

Conçus à partir d’ingrédients achetés à moins de 40 kilomètres de l’usine, les desserts sont réalisés à partir de recettes savamment conservées au sein de la famille Morin. Fondée par Alain et Marie Morin dans les années 90, l’entreprise est ensuite passée entre les mains des deux fils, Bruno et Eric. Avec 21 M€ de chiffre d’affaires et une progression annuelle de l’ordre de 10 %, Marie Morin est déjà un succès.

Un succès malgré des prix beaucoup plus élevés que ceux pratiqués par la concurrence. L’explication de Bruno Morin, cogérant de l’entreprise, dans Capital : « Il y a du coffre, de la matière, de l’authenticité. Rien à voir avec ce que l’on trouve d’habitude sur le marché. » Face à des acteurs de premier plan (Gü, Michel et Augustin, Malo…), Marie Morin creuse son sillon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

trois − 3 =