Conseil et Contentieux de l’entreprise ? Faites appel à un cabinet différent !

Avocat à Toulouse depuis 2005, Maître Croels accompagne les entreprises dans l’ensemble de leurs activités en conseil mais aussi en contentieux ou en médiation au sein de son cabinet CROELS AVOCATS.

Votre dossier est intégralement pris en charge par un interlocuteur unique avocat, disponible et proche de vous.

Que votre société soit une entreprise individuelle, une PME – PMI, une ETI, un réseau de franchise ou un groupe national, le cabinet CROELS AVOCATS s’occupe du conseil et des litiges qui marquent la vie d’une entreprise en contact direct avec son dirigeant et ses équipes.

« Le cabinet a vocation à s’impliquer pleinement dans des dossiers très divers. L’intervention couvre la vie de l’entreprise de sa création à sa transmission, dans ses périodes fastes comme dans ses difficultés. L’objectif du cabinet est d’accompagner le chef d’entreprise dans ses réflexions et ses choix juridiques stratégiques mais aussi lorsqu’il rencontre des litiges nécessitant une approche judiciaire, comme par exemple la rupture d’un contrat, le recouvrement de créances, la défense de l’entreprise face à une action visant à mettre en jeux sa responsabilité ou touchant au droit de la concurrence… » explique Maître Jean-Michel Croels.

« Mon souhait est d’assurer à mes clients une proximité leur permettant de recevoir une aide et assistance constante pour toutes leurs activités. Prendre un conseil lors de la souscription ou de la conclusion de certains contrats peut éviter beaucoup de déconvenues ultérieures ; de même, anticiper les difficultés permet d’assurer, dans l’exécution des conventions, la préparation d’une défense future efficace. De ce fait l’intervention proposée dans le cabinet touche à des domaines aussi divers que le droit civil, le droit commercial, le droit social mais aussi le droit public des affaires. Le spectre d’intervention est large et transversal ; mais c’est aussi à cette condition, avec une vraie proximité d’un interlocuteur unique que se crée une cohérence d’ensemble et que l’avocat devient un acteur impliqué dans la défense de son client qu’il connaitra parfaitement.»

Une valeur phare : la proximité avec ses clients :

Après une période de collaboration, Jean-Michel Croels a été associé dans deux cabinets de droit des affaires.

 « J’ai beaucoup appris à l’écoute de mes clients. Mes expériences antérieures et leurs remarques sur la profession m’ont conduit à souhaiter développer un modèle de cabinet différent dont la colonne vertébrale est une réelle proximité avec les clients afin d’être au plus près de leur particularité. C’est pour y parvenir que le traitement des dossiers est assuré par un unique interlocuteur ce qui n’interdit pas le travail en équipe avec des professionnels partenaires de l’entreprise ou du cabinet, mieux d’ailleurs, elle s’en trouve facilité par cette présence de l’avocat assurance l’interface.

La proximité et l’absence de turn over de conseil est une plus-value; c’est la garantie offerte aux clients que l’avocat avec qui ils sont en contact direct et à qui ils ont donné leur confiance est en parfaite connaissance de l’entreprise et de ses affaires et s’est pleinement investi dans le traitement de leur dossier dont il doit répondre ».

« Par ailleurs, avoir un interlocuteur unique, disponible, joignable à tous moments avec qui l’on peut co-construire son dossier, qui mets en œuvre un réseau de spécialiste pour assurer un résultat satisfaisant est un gage de gain de temps pour l’entreprise et de réussite. C’est aussi un moyen de réaliser une économie certaine dans le traitement d’un litige, car l’avocat donnera une lettre de mission claire à tout intervenant et veillera à donner à son client le coût envisageable de toute ses interventions. »

« L’avocat devrait toujours être là pour que son client évite de commettre des impairs.

Et lorsqu’un contentieux nait, il devrait toujours avoir une réelle connaissance de l’entreprise, de ses activités et de son tissu contractuel pour vraiment être efficace.  Il faut mettre sa connaissance du droit au service de son client. L’avocat doit toujours être un partenaire de l’entreprise. 

C’est ce à quoi j’aspire : Offrir à mes client une oreille attentive mais aussi un bras armé d’une efficacité décuplée par cette proximité et d’une pugnacité sans faille.

Avec une présence en amont des difficultés, lors du conseil, le cabinet maximise les chances de succès des éventuels contentieux que nous n’aurons pas pu prévenir ou transiger».

Ses valeurs professionnelles, Maître Jean-Michel Croels les a éprouvées auprès de ses clients.

« Ce sont eux qui m’ont fait évoluer. J’ai compris qu’ils avaient besoin d’écoute, de confiance et d’échanges, qu’en travaillant ensemble et de concert tout au long de l’année et non dans l’urgence, nous pouvions à la fois créer une autre forme de relation avec l’avocat.

Ils m’ont fait comprendre ce qui ne leur plaisait pas, ce qui leur manquait dans des modèles plus classiques de structuration de cabinets : des relations ponctuelles, chères, des successions de demandes en cours de contentieux sans implications du conseil pour accompagner l’entreprise dans la constitution de son dossier. C’est eux qui m’ont conduit à proposer des formules d’accompagnent annuel souples et inédites pour permettre de décomplexer le recours à la consultation, au conseil ponctuel ou la défense des contentieux et de faire du poste de dépense conseil, souvent lourd et difficilement prévisible, un vrai investissement pour l’avenir de l’entreprise ».

CROELS AVOCATS : un cabinet marqué par des compétences sur le contentieux

« En matière contentieuse, le spectre de l’intervention du cabinet est large.

Les problématiques de recouvrement de créance, de responsabilité contractuelle, d’assurances, de litige commerciaux sont récurrents mais non exclusifs car l’accompagnement peut être également offert pour les litiges liés à la concurrence, à la gestion du personnel, aux les litiges entre associés et au contentieux propre au chef d’entreprise ; sans oublier le droit public et le droit pénal des affaires. En fait, le cabinet ou ses partenaires pourra répondre à toute problématique que l’entreprise peut rencontrer dans sa vie, y compris en cas de défaillance lors de son assistance dans les procédures collectives ».

« L’intervention peut sembler large, mais elle est en réalité très transversale, et c’est aussi pour cela que le cabinet a constitué un réseau de partenaires, qui représente un atout pour assurer une réponse rapide et de qualité, toujours organisée, suivie et validée par l’avocat qui intervient en rapport constant et direct avec son client dont il connait parfaitement le besoin et les enjeux »

Un conseil, dans tous les moments de la vie de l’entreprise :

Avec son expérience, Maître Jean-Michel Croels a développé des compétences dans les entreprises en difficulté. « Le cabinet intervient dans le domaine des procédures collectives. J’ai pour principe d’accompagner mes clients dans les bons et dans les mauvais moments ; les procédures collectives peuvent en faire partie. C’est, en un mot et en toute modestie, ma différence : être un vrai partenaire de mes clients, présent, actif et déterminé à les conseiller et à les défendre avec force et conviction. 

Maître Jean-Michel Croels : un parcours d’excellence
Doublement diplômé Bac+5, Jean-Michel Croels a décroché un DEA de Droit économique et de la concurrence et un DESS de Droit des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Sa thèse « la télémédecine à l’épreuve du droit des obligations », a reçu la Mention Très honorable avec les félicitations du jury ainsi que l’autorisation de la publier en l’état aux Editions PUAM. Elle a été le socle de la législation relative à la télémédecine. Il s’agissait alors d’un challenge puisque rien n’avait encore été publié sur ce sujet…
Passionné par le conseil et par le contentieux, imaginatif, animé par son parcours atypique, il a mis son savoir-faire et son savoir-être au service des entreprises qu’il accompagne dans leurs défis juridiques et judiciaires au titre du droit des contrats et des contrats spéciaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 + 2 =