Comment MY SWISS COMPANY® aide les entreprises françaises à s’implanter au meilleur prix en Suisse

S’installer en Suisse n’est pas chose aisée pour une entreprise française. Les multiples démarches et les spécificités locales sont autant de contraintes qui poussent les dirigeants à se tourner vers des fiduciaires suisses comme MY SWISS COMPANY disposant d’une expertise reconnue en matière d’établissement de sociétés, d’administration et de gestion d’entreprises en Suisse.

Depuis l’entrée de la Suisse dans l’espace Schengen en 2008, l’établissement d’entreprises en Suisse est plus aisée, mais il existe encore de nombreux critères à respecter pour être conforme à la législation. « La Suisse est un cadre idéal pour une entreprise, notamment du point de vue de l’administration générale, du droit du travail, de la fiscalité et de l’obtention d’une licence, mais il y a beaucoup de pièges à éviter », explique Andrés Taracido, président de MY SWISS COMPANY, enseigne commerciale de Swiss Financial Company & Trust.

Et pour éviter les mauvaises surprises, la plupart des entreprises françaises font le choix d’être accompagnées en confiant les clés de leur implantation en Suisse à des fiduciaires comme MY SWISS COMPANY qui proposent des services d’administrateur, de gérant, d’administration et de domiciliation de sociétés suisses.

Création de sociétés en Suisse

Contrairement à une idée répandue, la création d’une société en Suisse n’est pas une simple formalité. « Il faut bien structurer la société au départ, prévient Andrés Taracido. Nous conseillons notamment nos clients au niveau fiscal pour structurer la société et éviter les principales erreurs qui peuvent coûter cher. »

Car pour les dirigeants français, l’arrivée en Suisse pose de nombreuses questions : qui sera l’actionnaire de la société suisse, la société française ou les dirigeants ? Que faut-il indiquer dans les statuts ? C’est là qu’interviennent les experts de MY SWISS COMPANY, fiduciaire à Genève : ils prennent en charge l’ensemble des formalités administratives et réglementaires, notamment l’ouverture du compte de consignation dans une banque de l’entreprise, autre étape indispensable pour ouvrir une société en Suisse. « Aujourd’hui, détaille Andrés Taracido, ouvrir un compte bancaire commercial en Suisse est une étape délicate, bien bien plus compliquée qu’en France. C’est un véritable savoir-faire. Or, sans un compte bancaire suisse, vous ne pouvez pas créer de société. »

La création de la société en elle-même est également une étape importante. Et contrairement à la France, où l’entreprise peut se contenter d’apporter les statuts auprès d’un tribunal, en Suisse, il s’agit un acte formel réalisé devant un notaire. « Avec MY SWISS COMPANY, nous facilitons tout le processus et nous évitons à nos clients de se déplacer inutilement, souligne Andrés Taracido. Nous accompagnons nos clients français pour qu’ils aient le moins de contrainte possible, qu’ils gagnent du temps et de l’argent. » MY SWISS COMPANY intervient notamment auprès des notaires et des banques pour faire avancer les démarches.

Directeur local suisse, une étape indispensable

L’une des particularités de la législation suisse tient à l’obligation de disposer d’un directeur local en Suisse. Que le dirigeant français soit le seul actionnaire de son entreprise, gérant de sa SARL ou administrateur de sa société anonyme, son entreprise doit obligatoirement être représentée par une personne résidant en Suisse.

« La nomination d’un directeur local est l’une des conditions nécessaires pour créer sa société en Suisse, détaille Andrés Taracido, président de la fiduciaire suisse MY SWISS COMPANY. Pour s’enregistrer auprès du registre du commerce, il faut désigner une personne résidant en Suisse qui figure sur l’extrait Kbis de l’entreprise. Ce directeur local peut être de nationalité française, mais il doit être domicilié en Suisse. »

Étant inscrit comme directeur auprès du Registre du commerce, la fiduciaire dirigée par Andrés Taracido propose ce service aux entreprises françaises. MY SWISS COMPANY agit déjà à titre fiduciaire en tant que directeur, administrateur suisse et gérant suisse de société professionnel pour de nombreuses sociétés implantées en Suisse.

My Swiss Company dispose d’un haut niveau de qualification

Par rapport à la concurrence, MY SWISS COMPANY se distingue en premier lieu par un haut niveau d’expertise. « Nous avons des qualifications professionnelles très élevées », rappelle Andrés Taracido. MY SWISS COMPANY est notamment membre plusieurs associations professionnelles très sélectives (SFAA, STEP, AIWM, IFA). Les experts de la fiduciaire possèdent de l’expérience dans de nombreux secteurs d’activité. En plus de la compétitivité tarifaire, la flexibilité et la réactivité sont les autres atouts de la fiduciaire dirigée par Andrés Taracido : « Nous nous engageons à répondre à nos clients dans les 24 heures suivant leur demande. »

Un service global : administration, comptabilité, juridique, fiscal, RH

MY SWISS COMPANY ne se contente pas de réaliser les démarches initiales, la fiduciaire suisse couvre tous les besoins des entreprises : administration, comptabilité, juridique, fiscal, RH. « Nous proposons tous les services indispensables aux entreprises, précise Andrés Taracido, et nous coordonnons l’ensemble des démarches pour que l’activité puisse démarrer le plus rapidement possible. » L’enregistrement TVA, la déclaration fiscale, les permis de travail, les fiches de salaire, les obligations déclaratives mensuelles, les assurances, l’obtention de licences pour certains types d’activités : MY SWISS COMPANY réalise toutes ces démarches pour permettre aux dirigeants de l’entreprise française de se concentrer sur l’essentiel, à savoir le développement de leur activité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

1 × 4 =