Cibox Inter@ctive, société française spécialisée dans la micromobilité annonce l’implantation d’une usine de trottinettes et de vélos à Revin (Ardennes).

Souhaitant se relocaliser en France, l’entreprise française a choisi l’ex Friche Porcher pour implanter son usine et produira des trottinettes et vélos électriques. L’entreprise a choisi de s’implanter là où il y a un an à peine, une autre grande marque de l’industrie du cycle avait échoué, les cycles Mercier.

Fabriquées essentiellement pour les différentes marquent de l’entreprise, Cibox souhaite également en faire profiter d’autres acteurs telles que des startups.

Un nouveau projet ambitieux

L’objectif de Cibox (fondée en 2005 par Yaacov Gorsd) est que le site soit opérationnel pour le printemps 2024 en comptant une vingtaine de salariés début 2023 et une centaine d’ici 2024. A terme, le site devrait compter près de 300 salariés et fabriqué 150 000 vélos par an.

Le projet est ambitieux comme l’a toujours la société Cibox. Dans les années 2000, elle possédait une valeur technologique extraordinaire avant de sombrer dans l’oubli, face à une très rude concurrence et a de sérieux problèmes financiers. A cette époque, l’entreprise cotée sur Euronext Paris avait perdue 99 % de sa valeur boursière. Cibox a su rebondit avec succès sur le créneau du vélo et de la trottinette électrique avec son nouveau PDG Georges Lebre.

En 2021, le site de l’ex Friche Porcher devait accueillir la société française des cycles Mercier qui devait apporter près de 270 emplois mais l’État a retirer son financement après les déboires judiciaires de son PDG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

treize + douze =