Parfois, l’association entre les start-up et les grands groupes va bien au-delà d’un simple partenariat. Certaines jeunes pousses sont carrément intégrées…

Les exempes ne manquent pas, à l’image de Symbio FCell, pionnier de la pile à combustible et inventeur du premier prolongateur d’autonomie pour les véhicules hybrides, qui a pactisé avec Michelin et Engie pour accélérer son développement. Idem du côté du concierge d’entreprise John Paul et d’Accor, dont les synergies sont évidentes.

Des jeunes pousses indispensables à la croissance des multinationales

Enfin, Diota, spécialiste de la réalité augmentée, a bénéficié d’une augmentation de 3M€ avec l’entrée de Safran dans son capital. «Cela permet à Safran d’accélérer le développement des solutions Diota adaptées aux besoins des activités du groupe et de l’industrie aéronautique», déclare Éric Dalbiès, directeur de la Stratégie de Safran. Des exemples emblématiques qui montrent que les pépites sont devenues indispensables aux grands groupes pour innover.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici