Bourse : que retenir de cette semaine ?

Par Philippe de Gouville, CEO et cofondateur d’ISMO

Les chiffres récapitulatifs :

  • Le MSCI World est stable : -0%
  • Les taux remontent fortement : 3,75% pour le 10 ans US, 2,39% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières se reprennent,  le pétrole à 79$/bl.
  • Le Bitcoin est stable à 17 000$.
  • Le dollar reste à 1,06$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, recule un peu à 21.

Les marchés sont restés hésitants à l’approche des fêtes à cause notamment de l’annonce surprise de la banque du Japon d’élargir la bande de fluctuation des taux longs.

Le Japon modifie sa politique sur les taux longs

On ne l’attendait pas ou en tout cas pas si tôt. La banque du Japon a annoncé élargir la bande de fluctuation des taux longs de 0.25% à 0.50% autour de 0%. Ces derniers temps, la hausse globale des rendements avait obligé la banque à intervenir régulièrement pour empêcher les taux de passer au-dessus de 0.25%. Cela avait tellement affaibli le yen qu’elle a dû aussi défendre la devise en octobre. Après l’annonce de mardi, les taux japonais sont directement allés tester la nouvelle borne. C’est clairement un premier pas vers la fin de la politique de taux zéro, le Japon ayant été le premier pays à l’expérimenter et sera donc le dernier à l’abandonner.

Volodymyr Zelensky devant le congrès américain

Le président ukrainien a remercié les Américains pour leur soutien sans lequel l’Ukraine serait probablement russe actuellement. Le Congrès a aussi voté une aide économique et militaire supplémentaire de 45 milliards de dollars. A cette occasion, Joe Biden a annoncé la fourniture de missiles Patriot, arme de défense contre les bombardements. Parallèlement, le président chinois Xi Jinping a appelé à des discussions de paix entre les belligérants.

L’Europe s’accorde aussi sur un cap des prix du gaz

A partir du 15 février, il ne sera plus possible d’acheter du gaz au-delà de 180€ le mégawattheure. Rappelons qu’il avait atteint 340€ en août alors que les livraisons de gaz ne se faisaient plus qu’au compte-gouttes.

La Chine à la recherche de la croissance

La croissance et la stabilisation du marché de l’immobilier sont les deux priorités du gouvernement pour 2023. Il espère relancer la machine avec de nouveaux grands projets d’infrastructures. Par ailleurs, il souhaite accélérer le processus de fusion-acquisition entre les promoteurs immobiliers en difficulté. La reprise de la consommation, elle, attendra encore un peu compte tenu de l’explosion par millions des cas de Covid.

La demande mondiale au ralenti

En cette fin d’année, le commerce mondial recule. Les exportations de la Corée du Sud et de Taïwan sont en net repli signe que la demande globale est faible.

Philippe de Gouville

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

3 × 5 =