Le groupe de presse de Robert Lafont retire-t-il les fruits de sa nouvelle stratégie digitale et du lancement du Quotidien du Sport ?

Une fois n‘est pas coutume, Entreprendre (Groupe Lafont presse dont fait partie le site Entreprendre.fr), vient d’être sélectionné par le magazine Investir (n°2456 du 30/1/2021) comme faisant partie des valeurs boursières qui ont gagné plus de 25 % depuis le début de l’année. Côté sur Euronext Growth (code ALENR), la valeur de l’action du groupe de presse a gagné 66,7 % depuis le début de l’année. Ce qui en fait une des 10 plus grosses performances du marché boursier parisien.

L‘ hebdomadaire Investir met en avant aussi les fortes progressions de cours de DBV Technologies ( +113,6 %), Fermentalg (+143,4 %), Alpha Mos ( +140,5%), Agrogénération ( +80 %) fondé par Charles Beigbeder, Biophytis ( +60,3%) ou du fabricant de drones Parrot de Henri Seydoux (+47,6 %).

Si ces progressions s’avèrent importantes elle se situent souvent sur des marchés étroits où le flottant n‘est pas toujours significatif. La plupart du temps, ces mouvements spéculatifs accompagnent ou anticipent l’essor à venir de ces entreprises. Mais ce n‘est pas toujours le cas, ce peut être irrationnel ou spéculatif. A remarquer que dans le palmarès de ces 41 actions qui flambent en bourse depuis le début de l’année, ne figurent aucune valeur de multinationales du CAC 40 par exemple.

L’arrivée depuis un an de plus de 400000 nouveaux petits porteurs marque-t-il l’avènement d‘une génération d‘investisseurs plus spéculateurs et d’avantage portés sur le risque ? L‘essor des courtiers en ligne et du trading sur Internet (Bourse Direct, Fortuneo, Bfor Bank, eToro, Saxo Banque, Boursorama, ou Hello Bank…) est de nature également à amplifier de tels mouvements de spéculation et d’anticipation rapide.

Depuis le premier janvier de cette année, on observe que certaines « penny stocks“ sont allées jusqu’à prendre 800 %. Stephane Romanyszyn, le fondateur du site Entreparticuliers.com, que nous avons interrogé, ne s’explique pas comment le cours boursier de sa société ait pu gagner autant (multiplié par 12 en une semaine du 11 au 19 janvier dernier) alors que le chiffre d‘affaires stagnait à 0,470 million d‘euros pour un résultat annuel d’à peine 25000 € ! « Il y a sûrement eu une recommandation sur internet qui a mis le feu aux poudres à la spéculation, mais il n’y a pas de fondamentaux dans la boîte qui expliquent de tels mouvements aussi brutaux ! » juge-t-il. On le croit sur parole.

Concernant Entreprendre, le groupe de presse fondé par Robert Lafont en 1984, Il y a d’autres raisons plus rationnelles à l‘ emballement du cours de l’action. Outre le fait qu’il était sans doute sous-coté (l’action était à 43 euros certaines années), la diversité du portefeuille des 60 magazines (Journal de France, Entreprendre, Stop Arnaques, Le Foot, L‘Événement, Auto magazine, France Basket, Santé Info…), la faible dépendance aux marchés publicitaires (moins de 10% du chiffre d‘affaires global), c’est peut-être le déclenchement certes tardif d’un modèle plus digital avec Entreprendre.fr, EntreprendreTV et depuis janvier le lancement du Quotidiendusport.fr, l‘autre site généraliste du sport qui semble  pouvoir justifier ce regain d’intérêt boursier.

Entreprendre reste l‘un des derniers groupes de presse généralistes indépendants. Bien conseillé par Louis Thannberger ( IPO Numero 1), Robert Lafont, a été un des premiers dans les médias à faire le choix de s‘introduire sur Euronext. Il à été rejoint depuis par la nouvelle coqueluche du monde des médias, Pascal Chevalier, le dynamique président de Reworld média, récent repreneur de Mondadori France, lui aussi côté sur Euronext Growth.

À l‘heure où M6 et Lagardère font l’objet d’importantes spéculations sur leur rachat prochain par Bernard Arnault, Vincent Bolloré voire Patrick Drahi ou Daniel Kretinsky, peut être que, de plus en plus, l’avenir de nos médias se jouera à la corbeille. À suivre. Pourquoi pas, tant il vaut mieux pour rester indépendant dépendre de milliers d‘actionnaires que d‘un seul ! Allez savoir !

Gérard Meftah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

20 + quatre =