Après les burgers haut de gamme, l’enseigne Big Fernand s’attaque aux plats du terroir avec toujours le même leitmotiv : le haut de gamme sain.

La marque française a été créée en 2011 par Steve Burggraf (HEC Paris), Alexandre Auriac et Guillaume Pagliano. Elle est ensuite passée sous le giron de l’anglais BlueGem. Big Fernand (60 millions d’euros de chiffre d’affaires) possède actuellement 61 restaurants, dont 23 en franchise, et 38 en nom propre, mais aussi 6 restaurants à l’international, dont la Chine et Dubaï. Big Fernand ouvre en moyenne 6 à 7 nouveaux restaurants par an. Les prochaines ouvertures seront à Troyes, Angers, Reims, Amiens et à La Rochelle. Depuis le confinement, Big Fernand a revu sa stratégie et propose désormais une offre digitale, en « click and collect », mais aussi en partenariat avec les plateformes de livraison.

Big Fernand innove toujours en 2022

En s’appuyant sur Deliveroo, l’enseigne développe une nouvelle marque, Maison Fernand, qui propose des plats mijotés « made in France ». Pour l’heure, elle ne propose que trois plats chauds différents, mais l’offre devrait s’étoffer très rapidement et couvrir une cuisine du terroir français, plébiscitée par les acheteurs sur Deliveroo.

Maison Fernand innove encore avec un packaging écologique innovant conservant la chaleur sur une longue durée. L’offre est actuellement en test sur la région parisienne, mais devant le succès annoncé, elle devrait s’étendre rapidement à tous les restaurants de l’enseigne d’ici janvier 2023. L’ambition de l’entreprise est d’atteindre la centaine de points de vente d’ici trois ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 × cinq =