Beijing : la Conférence sur le travail économique envisage la revitalisation de l’économie pour 2023

La Conférence centrale sur le travail économique tenue, vendredi, à Beijing, a insisté sur la nécessité de mettre l’accent sur la revitalisation de l’économie, malgré des estimations d’une année 2023 difficile pour l’économie mondiale.

La conférence a indiqué que le travail économique du pays en 2023 devrait mettre en œuvre l’esprit du 20e Congrès national du Parti communiste chinois et promouvoir la modernisation à la chinoise. Les participants à cette rencontre ont souligné la nécessité d’accélérer la construction d’un nouveau modèle de développement pour promouvoir un développement de haute qualité, ainsi qu’une meilleure coordination entre la prévention et le contrôle de la pandémie de COVID-19 et le développement socio-économique.

Ils ont estimé que les mesures visant la stabilisation de la croissance, de l’emploi et des prix devraient être mises en avant, afin de prévenir et résoudre efficacement les risques majeurs et promouvoir l’amélioration économique globale.La Chine cherchera à progresser tout en maintenant la stabilité l’année prochaine.  Les dirigeants chinois appellent à des efforts continus pour mettre en œuvre une politique budgétaire active et une politique monétaire prudente, en vue d’intensifier la réglementation et le contrôle de la macro-politique, renforcer la coordination et la coopération entre diverses politiques, et former une force commune pour la promotion d’un développement de haute qualité.

Selon un communiqué rendu public, au terme de cette conférence sur le travail économique pour l’année 2023, les institutions financières devraient augmenter leur soutien aux petites et micros entreprises, à l’innovation scientifique et technologique et au développement vert en 2023.

La Chine va accroître l’année prochaine la demande intérieure, développer le système industriel moderne et promouvoir une ouverture de haut niveau. Beaucoup d’efforts seront fournis pour élargir l’accès au marché chinois et accorder le maximum des facilités aux commerçants étrangers qui souhaitent entamer le commerce et les investissements en Chine.

La politique à l’égard de la science et des technologies doit se focaliser sur l’autonomie. La conférence a plaidé en faveur d’une coordination efficace dans l’éducation, la science et les technologies, ainsi que les ressources humaines.

De plus, à en croire le même communiqué, le gouvernement devrait jouer un rôle organisationnel dans la recherche des technologies clés. Et il fallait renforcer le statut dominant de l’innovation scientifique et technologique des entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 × cinq =