Auum lève 7 M€ afin de développer son lave-verre express

La jeune pousse francilienne Auum vient de lever 7 millions d’euros afin de produire et commercialiser son innovation, un lave-verre express qui supprime définitivement le traditionnel gobelet jetable.

Afin d’inciter les entreprises à opter pour cette nouvelle invention, un lave-verre à la place du gobelet jetable, Auum a mis au point cet appareil unique et innovant. Il faut rappeler qu’en France, à l’heure actuelle, nous utilisons plus de 5 milliards de gobelets jetables par an.

Simple d’utilisation

L’appareil est d’une simplicité incroyable. Il a la taille d’une machine à café et il est capable de nettoyer, désinfecter et sécher un verre toutes les 10 secondes, et ce, sans aucun produit chimique tout en ne consommant que 2 centilitres d’eau, explique Clément Houllier (ingénieur généraliste), PDG et co-directeur général et fondateur de Auum, une startup créée en 2018 installée à Bourg-la-Reine dans les Hauts de Seine.

Le procédé de nettoyage consiste à envoyer de la vapeur haute température qui entoure le verre spécialement conçu avec la machine et dix secondes plus tard, le verre est de nouveau prêt à l’emploi, nettoyé, séché et désinfecté.

Auum vise un marché de 2000 machines d’ici 2023

Grâce à cette levée de fonds de 7 M€, la jeune pousse va pouvoir accélérer son industrialisation et sa commercialisation, alors que déjà plus d’une centaine d’entreprises se sont portées acquéreuses de l’innovation, soit plus de 500 machines pour un chiffre d’affaires de 4 M€. L’entreprise vise les 1000 machines d’ici fin 2022 et 2000 en 2023.

Une production locale

Actuellement Auum produit elle-même ses machines dans ses locaux de Bourg-la-Reine, mais grâce à cette levée, elle va pouvoir ouvrir une usine de production de 1 300 m2, proche de son siège, à Châtillon et compte multiplier par quatre ses doubler ses employés qui sont 50 actuellement.

Clément Houllier ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et envisage déjà la vente à l’international, notamment en Suisse et aux Benelux d’ici début 2025.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatre × 2 =