En ouvrant à Allenjoie dans le Doubs une nouvelle usine de rénovation  de véhicules d’occasion, le groupe Trigo va prendre en charge et reconditionner plusieurs milliers de véhicules par an, toutes marques confondues. Un nouveau créneau porteur d’emplois pour le géant mondial de la qualité.

Trigo a été créé en 1997 par un ancien cadre du groupe Valeo. De spécialiste du contrôle et de la gestion de la qualité dans le secteur automobile, l’entreprise a progressivement étendu son activité à l’aéronautique en 2012 en rachetant en France Qualitaire, puis son homologue et partenaire nord-américain The Pic Group en 2015. Le groupe a depuis continué son développement en croissance externe, avec le rachat d’autres entreprises européennes comme Böllinger et Mave, mais aussi dans le reste du monde en Turquie, Chine et Mexique. Il compte également des activités dans les secteurs du ferroviaire, de l’électronique ou encore des cosmétiques. Le marché de la voiture d’occasion en France est en pleine forme avec 5,6 millions de véhicules de seconde main échangés en 2018, soit plus du double des immatriculations de véhicules neufs.

Passer du neuf à l’occasion

Dans le secteur automobile, jusqu’alors concentré sur le contrôle qualité et la retouche de véhicules neufs, le groupe Trigo est déjà partenaire de nombreux constructeurs automobiles. Fort de cette expérience, il a décidé de diversifier ses activités en proposant ses savoir-faire au secteur du véhicule d’occasion : concessionnaires, garagistes, loueurs ou entreprises disposant d’importantes flottes, en leur proposant diverses activités, allant du tri des pièces provenant des fournisseurs, à la remise en conformité complète des véhicules, en passant par l’inspection, la formation, le conseil, la préparation et le reconditionnement complet de véhicules de seconde main.  Avec Alexa Stefanovic, à sa direction générale, il s’est ainsi fixé comme objectif de reconditionner 10 000 véhicules par an, toutes marques confondues. Trigo France mise sur un recrutement de 80 personnes en 2020 sur son site pilote d’Allenjoie : Avis aux mécaniciens, carrossiers, peintres, selliers, électriciens, chefs d’atelier intéressés !

Trouver le site pilote idéal

A la recherche d’un site pour implanter son usine pilote de reconditionnement de véhicules de seconde main ou de location (retouche moteur, carrosserie, peinture, plastique…) avant leur remise sur le marché, le groupe a retenu Pays de Montbéliard Agglomération et en particulier la zone d’activité Technoland2 pour développer ses activités. Pensé pour optimiser le flux de production, le nouveau site de 3.000 m², en cours de d’aménagement, va permettre de livrer dans un délai parfaitement maîtrisé les véhicules reconditionnés après un passage entre les mains de ses experts. Avec ce bâtiment moderne et innovant, Trigo France va donc expérimenter cette nouvelle activité sur une unité pilote qui vise à être démultipliée dans d’autres territoires dans l’Hexagone comme à l’étranger.

V.L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici