Les actionnaires de Fiat Chrysler et PSA Groupe approuvent la fusion pour créer Stellantis, devenant le 4ème constructeur automobile du monde.

Le vote des actionnaires de Fiat Chrysler et PSA Groupe a été l’une des dernières étapes de la fusion, que les sociétés prévoient de conclure le 16 janvier. Carlos Tavares, PDG de PSA a déclaré que l’accord avait levé tous les obstacles réglementaires. Cette union, votée à l’unanimité avec 99,85%, a donné naissance à Stellantis, qui devient le quatrième constructeur automobile du monde et le troisième en chiffre d’affaires.

Un CA de 170 milliards d’euros

« Nous sommes prêts pour cette fusion, nous sommes prêts pour cette création de valeur, nous sommes prêts pour passer à l’étape suivante » a déclaré Carlos Tavares, qui s’est fait lyrique en évoquant « un moment historique »..

Ce mariage entre les constructeurs automobiles français et italien permettra d’agrandir leur puissance avec 170 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 8 millions de véhicules vendus et 400 000 employés.

Une question de survie

Economiquement, la fusion était une question vitale pour les deux constructeurs. Elle devrait en effet permettre une économie annuelle d’environ 5 milliards d’euros. Les activités du nouveau constructeur seront en grande partie basées en Amérique du Nord et en Europe. Fiat Chrysler pourra ainsi se renforcer en Europe, tandis que PSA pourrait faire un retour aux États-Unis…

Stellantis (un nom d’origine latine, stello, signifiant « parsemé d’étoiles ») comporte 14 marques automobiles, certaines très prestigieuses : Fiat, Alfa Romeo, Maserati, Jeep et Ram de Fiat Chrysler aux Peugeot, Citroën, DS et Opel de PSA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

cinq × 1 =