Créé en 1975, AutoJM est un mandataire automobile spécialisé dans l’importation de voitures neuves. En presque quarante années d’expérience dans le secteur de l’automobile, AutoJM a su s’imposer parmi les meilleurs du marché.

Aujourd’hui, le groupe a plusieurs projets pour poursuivre son développement sur le territoire.

Le plus ancien et le premier mandataire automobile en France

C’est en 1975 que la marque AutoJM voit le jour à Grand Charmont, puis s’installe à Audincourt, où se trouve son siège actuel, avant d’ouvrir un point relais à Pessac, près de Bordeaux.

« Notre ligne de conduite n’a pas bougé depuis 43 ans : trouver pour nos clients le véhicule au meilleur prix. Nous proposons toute une gamme de services en gérant les documents administratifs, en accompagnant les acheteurs sur la partie financement. Nous garantissons à nos clients la fiabilité de nos fournisseurs, situés en Europe mais également des remises pouvant aller jusqu’à moins 40%« , explique Eric Bataille, directeur général d’AutoJM.

Faciliter l’achat du client

AutoJM vend environ 4 000 véhicules en France par an, dans 80% des cas, de façon 100% « dématérialisée » le client ne voit son véhicule qu’à la livraison. Le principe est simple : le client fait une recherche web, voit une annonce en ligne et arrive sur site www.autojm.fr.

Ensuite, soit il se déplace vers un des points de vente, soit il passe par l’équipe de conseillers clientèle, 16 personnes à sa disposition. « Nous sommes capables de donner toutes les informations techniques liées au véhicule, les délais de livraison, gérer les reprises véhicules, nous occuper des extensions de garanties ou des solutions des financement comme la L.O.A (location avec option d’achat) », précise Eric Bataille.

Se développer en propre ou en franchise

« L’entreprise fonctionne bien et affiche de très bons résultats. Nous avons retravaillé ces derniers mois notre plan marketing, le sourcing, la relation client, la logistique. Nous avons mis en place des partenariats importants et structurants. Les indicateurs de qualité, la satisfaction client ont évolué et nous avons été élu la meilleure enseigne automobile par le magazine Capital », détaille Eric Bataille qui entend hisser AutoJM parmi les leaders de la distribution automobile indépendante.

« Le marché va continuer à évoluer, se modifier profondément, et on peut s’attendre à des concentrations. Dans ce contexte, il est préférable d’y jouer un rôle moteur », explique-t-il.

En début d’année, Auto JM a noué un partenariat avec Crédit Mutuel en qualité de fournisseurs de véhicules pour les agences de l’est de la France mais aussi avec Vinci Autoroute et la BNP. « Nous commercialisons de plus en plus de voitures avec eux et nous déclinons cette approche avec de nouveaux partenaires », indique le dirigeant.

Des discussions ont été engagées également avec des groupes de distribution, des acteurs importants de l’automobile pour compléter le sourcing, qui repose aujourd’hui intégralement sur des achats à l’étranger.

Autre projet de développement pour AutoJM : ouvrir de nouveaux points relais, comme à Pessac, afin de couvrir le territoire et apporter proximité, disponibilité et une certaine réassurance. Un axe stratégique au regard notamment d’une importante clientèle senior.