L’accord signé entre Amadeus et l’université Côte d’Azur est un véritable « pari commun sur l’avenir ». Le leader mondial des solutions de traitements des réservations pour l’industrie du voyage (5 000 collaborateurs, 300 recrutements en 2016 et 250 embauches planifiées en 2017) a pour objectif de structurer une filière autour de l’e-travel pour séduire de nouvelles entreprises.

Face aux évolutions du secteur du voyage désormais axé sur la personnalisation de l’expérience client, les enjeux relatifs au big data et à l’intelligence artificielle n’ont pas échappé à Amadeus. Déjà trois projets communs ont été initiés autour de l’économie comportementale. Pour structurer cette filière naissante, de nouvelles formations autour de l’e-travel sont proposées et devraient aboutir à la création d’un MBA.

Des start-up ont également vu le jour : Conztanz (solutions d’interconnexion entre systèmes d’information à destination des compagnies aériennes) et Travelaer (suivi des voyageurs pour que les compagnies leur proposent des services additionnels).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici