Le géant français du gaz vient d’acquérir la plus grande usine d’oxygène au monde, située à l’est de Johannesburg, en Afrique du Sud. Un investissement massif qui permet à Air Liquide de poursuivre son objectif de réduction des émissions de CO2.

440 millions d’euros pour le plus grand site de production d’oxygène au monde. Tel est le montant que va débourser Air Liquide. La multinationale française, qui détient déjà 441 grandes unités de production de gaz industriels, a racheté ce site à l’énergéticien sud-africain Sasol. Un site construit initialement par Air Liquide.

Améliorer le bilan carbone de cette « giga-usine »

Le géant tricolore est désormais propriétaire et sera en charge de l’exploitation du site qui compte 16 unités de séparation de gaz de l’air, ce qui équivaut à une capacité de 42 000 tonnes/jour. Air Liquide s’est fixé pour objectif d’aider Sasol, qui reste son client, à améliorer le bilan carbone de cette usine pharaonique. Les premières estimations tablent sur une baisse de l’ordre de 30 % à 40 % d’ici à 2030. Le groupe français va également lancer un plan de modernisation du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

11 + 19 =