Fondée il y a tout juste 6 ans, Reezocar est aujourd’hui un acteur majeur de la vente de voitures neuves et d’occasion en France. Le secret de sa réussite ? En plus de recenser plusieurs millions d’annonces auto à travers toute l’Europe, la start-up tricolore a su réinventer les pratiques du secteur en proposant aux acheteurs un service d’accompagnement complet, sécurisé et transparent. Focus sur une entreprise qui n’en finit plus de nous surprendre.

Une plateforme à 100 % du côté de l’acheteur

Reezocar est née d’une idée : celle de simplifier l’acquisition d’une voiture d’occasion, en France comme en Europe, en se positionnant à 100 % du côté de l’acheteur. Pour cela, la plateforme – qui ne dispose d’aucun stock – offre la possibilité aux clients de sécuriser leur achat en confiant le projet à un conseiller clientèle. Et c’est cette possibilité qui a permis à la jeune start-up d’affirmer sa différence sur un marché pendant longtemps figé. À l’écoute des critères propres à chaque acheteur, les conseillers proposent ainsi un service d’accompagnement complet et personnalisé, basé sur la confiance, la transparence et la bienveillance. L’objectif ? Simplifier le parcours d’achat automobile et proposer LA voiture tant recherchée par le client. Une petite révolution dans l’univers automobile où, jusqu’à présent, le vendeur était au centre de l’échange.

Un gain de temps… et d’argent

Au côté des clients à chaque étape du processus d’acquisition, Reezocar prend un engagement fort lors de chaque recherche : faire économiser à l’acquéreur jusqu’à 15 % du prix d’achat et 25 heures de temps. Le résultat semble d’ailleurs être à la hauteur de la promesse puisque 94 % des clients recommandent leurs services. Pour en arriver là, la plateforme centralise plusieurs millions d’offres provenant de tout le Vieux Continent. Elle s’appuie également sur l’expertise de 4 000 spécialistes automobiles, dont le rôle est de contrôler un véhicule afin de mieux recommander le client.

Le tout-en-un comme leitmotiv

En plus de simplifier la recherche d’une voiture neuve ou d’occasion, la start-up tricolore s’engage à sécuriser le processus. Sur simple demande, les acheteurs potentiels peuvent ainsi demander une inspection complète du véhicule retenu. À l’issue de cet audit, un rapport clair est édité et des recommandations sont établies pour guider le choix du client, et ce, avec l’aide de leur conseiller. Une fois la voiture sélectionnée, ce même conseiller se charge de négocier le prix. Le véhicule est finalement livré chez Reezocar ou directement là où le client le souhaite. Non seulement le transport est assuré, mais la plateforme peut également se charger des procédures administratives, dont la demande de certificat d’immatriculation. Un service tout-en-un qui ne s’arrête pas là puisque Reezocar propose aussi une garantie modulable, d’une durée comprise entre 3 et 24 mois. Alors que le marché de l’occasion est réputé pour ses mauvaises surprises, la start-up entend lever tous les doutes et garantir une transaction entièrement sécurisée. 

Elle a même développé un catalogue de véhicules déjà certifiés issus d’un réseau de partenaires professionnels. Les véhicules sont âgés de moins de 6 ans,  ne dépassent pas les 120 000 kilomètres et présentent un carnet d’entretien irréprochable. L’entreprise s’engage ainsi sur la qualité du véhicule qu’elle certifie puisqu’elle en est responsable, une sécurité supplémentaire pour le futur acheteur.

Une success story à la française

Fondée en 2014, Reezocar n’a pas attendu pour faire ses preuves, et ce, malgré un marché ultra concurrentiel. Conjuguant innovation digitale, force opérationnelle et accompagnement humain, la plateforme a déjà fait le bonheur de plus de 10 000 automobilistes. Accueillant aujourd’hui 2 millions de visiteurs mensuels sur son site, elle affiche un volume d’affaires supérieur à 100 millions d’euros. Des résultats qui valent à Reezocar d’être désormais la première start-up sur le marché des voitures d’occasion et d’avoir doublé son nombre de collaborateurs au cours des 8 derniers mois, passant de 70 à 140 salariés. Une belle aventure qui n’est d’ailleurs pas prête de s’arrêter. En nouant un partenariat stratégique avec Société Générale, la plateforme a vu entrer à son capital CGI Finance, une filiale du groupe Société Générale, et compte Via ID (une filiale de Mobivia, détenant Norauto et Midas notamment) parmi ses investisseurs. Après trois levées de fonds couronnées de succès, dont la dernière ayant permis de lever 10 millions d’euros en 2018, tout laisse à croire que Reezocar ne compte pas quitter la route du succès de sitôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

20 + 19 =