Grâce à son logiciel de son en 3D installé dans les PC et tablettes, Nahimic promet de reproduire la réalité sonore en 3 dimensions.

Tuyen Pham, encore étudiant à l’École centrale de Lille, a eu l’idée de travailler sur le son à partir d’un simple constat : «la technologie audiovisuelle est en retard par rapport aux innovations qui existent dans l’image. Et la qualité du son diminue sur les tablettes et les smartphones».

En 2004, le jeune ingénieur crée donc A-Volute, à Roubaix (59) pour développer sa solution logicielle, Nahimic, qui «permet de corriger les défauts du haut-parleur contenu dans un appareil en y ajoutant du son en 3 dimensions grâce à des algorithmes».

Très vite, l’armée française est séduite par l’innovation, qu’elle souhaite utiliser pour réaliser des simulations sonores dans les cockpits.

La start-up, qui a depuis installé des bureaux à Singapour et Taïwan, commercialise d’abord son logiciel auprès des fabricants de casques audio, d’ordinateurs…

«Notre business model est d’abord orienté BtoB, ce qui nous permet de percevoir des royalties des fabricants», explique Tuyen Pham. En 2016, la start-up opère un virage stratégique, en se lance dans la réalité virtuelle avec une application présentée au CES de Las Vegas en janvier dernier.

«Notre technologie peut désormais être intégrée dans les jeux vidéo et les expériences de réalité virtuelle sur n’importe quel support», se réjouit l’entrepreneur, qui a la faveur des investisseurs avec des levées de fonds tous les 2 ans ! La dernière en date, en 2015, lui a permis de rassembler 1,7 M€. Objectif ? «Doubler de taille et continuer de se déployer en Asie», précise l’ingénieur, discret sur le CA de sa jeune pousse mais qui confirme une croissance de 400% depuis 4 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici