Europe map with countries flags. Shalow focus 3d illustration isolated on white background

L’histoire offre parfois des rapprochements que la providence n’aurait jamais  imaginés. Savez-vous par exemple que c’est à Verdun qu’est née l’Europe ?

En août 843 très exactement , lors d’un traité signé entre les trois fils de Louis le Pieux, lui même descendant direct du grand Charlemagne (742-814). Cette année-là, avec la signature du traité de Verdun, Lothaire récupère un territoire s’étendant du nord au sud de l’Europe (en gros les Pays-Bas actuels, la Belgique, la Moselle, la Lorraine, l’Alsace , les Alpes , la Provence et la Lombardie). Tandis que Louis le Germanique reçoit de son côté la Germanie à l’est du Rhin ,(de la Saxe jusqu’à la Bavière). Charles le Chauve prendra possession d’un territoire agrandi, celui de la Gaule, véritable ébauche de la France actuelle, s’étendant de la manche jusqu’aux Pyrénées, Bretagne excepté

Une première répartition qui, ne nous y trompons pas, fonde les marques indélébiles du territoire européen et qui durera d’ailleurs quelques mille ans.

Et que croyez-vous qu’il se produisit dans cette ville symbole de la Meuse quelque 1073 ans plus tard. Une véritable conflagration : avec une bataille, même si elle fût une « victoire défensive des Français » , fit de part et d’autre plus de 700 000 morts (du 21 février 1916 jusqu’au 18 decembre 1916). Verdun ville martyre, emblème des plus horribles tueries d’une guerre au XX éme siècle : entre deux peuples qui ont tout pour s’entendre sauf quand ils sont victimes de la folie de leurs dirigeants, en l’occurrence Napoleon III et Guillaume 1er en 1870, ou Hitler en 1939.

Sachons traverser avec intelligence nos lieux de mémoire. En les respectant d’avantage, ceux-ci nous enseignent à agir avec parcimonie et justesse. N’oublions pas Verdun, double symbole.

À lire « Charles le Chauve . L’Empire des Francs » de Laurent Theis (Gallimard)

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

2 × 4 =