Trois tendances pour le e-commerce B2B en 2022

Par Laurent Desprez, Vice President and General Manager for Europe at Oro Inc.

Une chose est sûre, le e-commerce est aujourd’hui au centre des stratégies de croissance de l’ensemble des organisations. Après avoir investi le monde du B2C, il est désormais un maillon essentiel pour les entreprises qui évoluent en B2B, et ce, dans de nombreux domaines : industrie, franchise, distribution etc. Preuve en est la très forte accélération des projets mis en œuvre à l’échelle mondiale et l’évolution des business model des acteurs du B2B. Mais concrètement, où en sommes-nous ? Et quelles sont les grandes tendances du marché ?

La montée en puissance des plans de transformation digitale au sein des PME

Maillon fort de l’économie, notamment en France, les PME portent largement la croissance des différents États. Si ces dernières sont dynamiques, elles repensent pourtant largement leur organisation en digitalisant leurs processus de gestion afin de lancer de nouveaux services, gagner en compétitivité et répondre aux nouveaux usages. Ces transformations sont massives et concernent toutes les sociétés.

Sur ce point, les stratégies de vente en ligne (e-commerce) ne font pas exception. Ce faisant, ce nouveau canal de vente est désormais largement utilisé et s’imbrique dans les stratégies de modernisation  de l’entreprise en étant interconnecté avec tout le SI : CRM, stocks, etc. Les investissements réalisés par les PME s’inscrivent dans une démarche structurante. Preuve en est : l’apparition de nouveaux métiers dans ces structures à l’image des directeurs de la transformation digitale. Pour les grands comptes, on notera que ces plans de modernisation sont plus progressifs et prennent en considération une logique de tests et d’innovation avant déploiement.

Miser sur l’excellence opérationnelle

Une autre tendance forte consiste à améliorer les processus de gestion digitaux déjà existants pour gagner en productivité et en agilité. L’objectif est donc clairement de chercher à gagner des points de marge sur le traitement de ses opérations. Ici encore, les projets e-commerce B2B sont concernés par cette tendance forte. C’est notamment le cas dans le secteur de la franchise où le e-commerce permet de fluidifier les opérations de traitement des commandes et donc de pouvoir réaffecter une partie des équipes vers d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée. L’entreprise est alors plus performante et peut améliorer ses coûts de fonctionnement.

Faire évoluer ses dispositifs e-commerce B2B

Une troisième tendance importante est celle liée à l’évolution des solutions déjà existantes. En effet, si le phénomène des plateformes conçue nativement pour e-commerce B2B est assez nouveau, certains précurseurs avaient déjà pris ce chemin il y a quelques années. Au regard de l’évolution rapide des usages et des besoins, on constate donc que ces acteurs commencent à faire évoluer leurs plateformes pour différentes raisons (recherche de nouvelles fonctions, sécurité, etc.).

Mais ce n’est pas tout, l’autre tendance significative est l’extension du périmètre des projets qui induit d’industrialiser toujours plus ses processus et de les faire converger vers un seul point. Ainsi, nombre d’entreprises qui gèrent plusieurs marques ou filiales et à l’international repensent leurs stratégies de vente en ligne en prenant en compte cet élément.

Ces trois grandes tendances pour 2022 mettent en avant que le sujet du e-commerce B2B va connaître de profondes évolutions cette année. Ainsi, en fonction de leur maturité, les entreprises devraient faire évoluer différemment leurs projets et continuer à mener à bien leur transformation digitale qui sera un vecteur clé pour continuer leur croissance à long terme et ne pas se laisser distancer.

Par Laurent Desprez, Vice President and General Manager for Europe at Oro Inc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

13 − 5 =