Philippe de Chanville et Christian Raisson, les fondateurs de ManoMano


La réussite de levées de fonds rapides et impressionnantes de start-ups de la French Tech, 570 millions d’euros en une semaine, (la place de marché bricolage ManoMano 300 M€,la plateforme de crédit Younited 138 M€, l’usine de batteries Verkor 65 M€, la néo-banque mobile Fairmoney 35 M€, l’éditeur de Logistik de gestion de préférences Didomi 34M€, la plateforme de services à domicile Wecasa 15M€,le vélo à assistance électrique Angell 12 M€, le réseau d’incubateurs 1Kubator 9 M€, le jeu vidéo éducatif Powerz 7 M€, l’e-courtier d’assurance emprunteur Assurly 6 M€, la solution de convoyage auto Otoqi 6 M€, la solution d’e-commerce BtoB Djust 4 M€, le producteur de viandes végétales Umiami 2,3 M€, ou le distributeur de produits fermiers Kelbongoo 2 M€) ne doivent pas bercer d’illusions tous ceux qui entreprennent à bas bruit et dans le temps long.

 Essayer de trouver un tour de table pour monter une petite menuiserie à Romorantin, ce n’est pas la même histoire quand on n’est ni dans la Tech ou le e-commerce. Le succès sourit certes aux audacieux, mais il est parfois long à intervenir. La réussite éclatante des jeunes pousses françaises est de bonne augure et peut rassurer. D’autant qu’il n’y a pas que les jeunes qui mettent le pied à l’étrier.Rappelons ici que Ray Croc, le fondateur de McDonald ‘s ne s’est lancé qu’à l’âge de 59 ans. Quand à l’écrivain philosophe Christian Bobin, il se contente de nous rappeler  dans le JDD que dans le domaine artistique :  » une saison en enfer de Rimbaud n’a d’abord connu que quelques lecteurs et que les dizaines d’exemplaires publiés ont ensuite pris l’humidité dans la cave d’un imprimeur belge. Van Gogh de son côté n’a vendu de son vivant que deux uniques tableaux… » si cela peut contribuer à vous rasséréner.

Ne lâchez jamais surtout si vous êtes convaincus de votre projet. Je me souviens que Pierre Cardin m’avait conseillé un jour de « ne jamais écouter personne et en premier lieu les banquiers. » (sic) Cela ne lui a pas si mal réussi, mais tout le monde n’est pas Pierre Cardin. Poursuivez inlassablement votre étoile même si cela prend des dizaines d’années.

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 × cinq =