Je m'abonne

Macron, Scholz, Poutine : l’incontournable voyage à Pekin

Le Président russe Vladimir Poutine se rendra, avant la fin de la semaine en cours, en visite officielle à Pékin. Il s'agira de son premier déplacement à l'étranger depuis sa réélection en mars dernier. Dans cette perspective, il est bon de se souvenir que le Président de la République française s'était rendu, il y a un an, dans la capitale chinoise et d'examiner quels avaient alors été les enjeux pour la France ? Y a-t-il eu une évolution du contexte géopolitique depuis lors ?

Le président français Emmanuel Macron en Chine, le 7 avril 2023. Photo by Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM

Par Patrick Pascal, ancien ambassadeur et président du Groupe ALSTOM à Moscou pour la Russie, l’Ukraine et la Biélorussie. Il est également le fondateur et le président de « Perspectives Europe-Monde ». 

Sur toile de fond d’un ralentissement économique général et pour la France d’échanges extérieurs déséquilibrés et alors que la guerre se poursuivait en Ukraine, l’ordre du jour des entretiens de Pékin avait été à l’évidence important et chargé pour ce qui s’était aussi apparenté à un sommet Chine-Union européenne avec la présence de Mme Ursula von der Leyen.

Le Chancelier allemand s’était lui-même rendu à Pékin en novembre 2022, accompagné d’une délégation du monde des affaires. Il s’était alors exposé à une double critique, celle de l’opportunité  compte tenu de la situation internationale et celle d’avoir fait cavalier seul. En réalité, on pouvait aussi estimer que l’Allemagne n’avait pas d’autre choix et que ce déplacement était une nécessité, au-delà des seuls intérêts allemands.

La politique allemande a en effet reposé pendant longtemps sur la combinaison stratégique suivante: une sécurité garantie par les Etats-Unis; un approvisionnement énergétique au moindre coût en provenance de Russie (NB: 55% de son gaz); le développement exponentiel d’un commerce avec la Chine qui est devenue son premier partenaire en la matière (NB: Avant la guerre en Ukraine, près de la moitié des exportations européennes vers la Chine étaient allemandes).

Le Chancelier Sholz vient de retourner à Pékin (NB: sans la présence de la Présidente de la Commission européenne et le Président de la République a reçu le Président Xi en visite d’Etat, à l’occasion du 60ème anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Il y a donc eu en 2022 l’automne à Pékin du Chancelier Scholz et il y a eu dans la capitale chinoise en 2023 le printemps du Président de la République accompagné de la Présidente de la Commission européenne.

On peut se gausser de ce que la France, dont la part dans le PNB mondial est de 3% alors que celle de la Chine quasiment à égalité avec les Etats-Unis atteint 20%, entende jouer un rôle significatif par rapport à l’une des plus grandes puissances. Mais le monde des relations internationales ne se résume pas uniquement à des données chiffrées. Il existe aussi des variables non quantifiables.

Au-delà de la guerre en Ukraine, il conviendra de rebâtir un système international actuellement totalement dérégulé du fait notamment des errements de l’un de ses membres permanents et parce que le Conseil de sécurité de l’ONU ne paraît plus représentatif, aux yeux de nombreux États, de la diversité du monde et de l’émergence de nouvelles puissances. La Chine s’est montrée jusqu’ici respectueuse des principes fondamentaux de la Charte de l’ONU.

On peut imaginer l’ordre du jour des entretiens à venir à Pékin du Président russe. Il y a fort à parier que les questions économiques tiendront une place prépondérante, alors que la Russie doit compenser le manque à gagner de ses exportations de gaz par gazoduc vers l’Europe. Le grand projet d’un  important gazoduc en direction de la Chine (cf. Force de Sibérie 2) sera-t-il finalement décidé alors que le Président Xi n’avait pas franchi le pas lors du dernier sommet russo-chinois de Moscou.

Patrick Pascal

A lire aussi : Visite d’Emmanuel Macron en Chine : l’Automne et le Printemps à Pékin


Vous aimez ? Partagez !


Entreprendre est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire

Offre spéciale Entreprendre

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Je m'abonne