Orchestra

(560 M€, 930 M€ depuis la fusion avec l’Américain Destination Maternity, l’enseigne de puériculture fondée par Pierre Mestre, investit 50 M€ dans une nouvelle plate-forme logistique à Nîmes.

Olivier Monin

, P-DG des sirops et cocktails Monin (75 M€), rejoint le conseil d’administration de l’institut Paul Bocuse aux côtés de Gérard Pélisson.

Siparex

entre au capital du groupe Lebhar (36 M€), spécialiste de la fabrication de boîtes pâtissières, dirigé par Jean‐Marc Lebhar.

Le groupe de boulangerie industrielle

Neuhauser

(196 M€), filiale du groupe Soufflet, supprime 370 emplois, mais sans licenciements secs.

Laurent Pereira, Didier Messal, Frank Saffon,

fondateurs de Domicil’Gym (2 M€ de CA), vont intégrer 50 nouveaux franchisés par an sur 5 ans pour atteindre 10% de parts de marché.

Dirigée par

Fréderic Murat, Coursier.fr

(9 M€) a remporté l’appel d’offre lancé par le Printemps Haussmann, pour déployer une solution facilitant l’acheminement des marchandises au sein du magasin historique.

Les artisans-vignerons de Vacqueyras et de Beaumes-de-Venise, via la SCIC Rhonéa Vignobles, ont levé 250.000 € en financement participatif et acheté 2 premiers hectares de vigne sur l’appellation Vacqueyras.

Créée par

Régis Lhoste

, la jeune pousse Sailendra, spécialiste de solutions d’analyse comportementale, devient filiale à 70% du groupe Pharmagest (900 M€), leader français de l’informatique officinale.

Grâce aux levées de fonds de 1,7 M€, le jeune réseau

Bagel Corner

fondé par Grégory Clément et Rachid Ez-Zaïdi, maintient le cap des 100 points de ventes d’ici 2020.

Amor/Sol Amor

(250.000 €), marque française de lunettes optiques et solaires fondée par Georges Lissac et relancée par Ludovic Edouard Dader, revient aux sources en implantant son siège social à Morez dans le Haut-Jura.

Pierre Riou

, à la tête du groupe normand Riou Glass (165 M€), reprendre l’usine AIV de Fougères (Ille-et-Vilaine), spécialisée dans la transformation du verre, au belgo-japonais AGC.

Fondé par

Didier Blaise

, le leader français de la vente de pneus en ligne Allopneus (210 M€) implante sa nouvelle plate-forme logistique à Valence dans la Drôme.

L’enseigne

La Cure Gourmande

(22,3 M€) dirigée par Edouard Hennebert et Christian Berlan est placée en redressement judiciaire.

Repris en 2013 par le chocolatier alsacien

Salpa

dirigé par Jean-Paul Burrus, Yves Thuriès (15 M€) veut conquérir la capitale en rachetant les 6 boutiques parisiennes Maiffret.

Le fabricant de câbles et connecteurs

Axon’ Cable

(125 M€) reprend ISA France (7,5 M€), spécialisée en micromécanique, à la barre du tribunal.

Jean-Emmanuel Rodocanachi

, à la tête du réseau Les Petits Chaperons Rouges (140 M€), s’offrent les crèches britanniques Magic Nurseries.
 
Dirigée par

Thierry Lauvergeat

, Culture Miel (10 M€) place sa filiale de pains d’épices La Biscuiterie de France en liquidation judiciaire.

Le groupe familial d’eaux minérales

Ogeu

(60 M€), présidée par Jean-Hervé Chassaigne, rachète la source de Quézac, située en Lozère, au géant suisse Nestlé Waters.

Le groupe bourguignon

DUC

(180 M€), 1er producteur européen de volailles certifiées, passe sous pavillon néerlandais.

Jean-Paul Agon, PDG de

L’Oréa

l (25 Mds€ de CA) a pris le contrôle du groupe canadien Valeant (168 M$, soit 156 M€ de CA) pour un montant de 1,3 Mds$, soit 1,2 Mds€.

Excellente nouvelle pour

Frank Lanoux

, le directeur général de RMC, que l’on donnait partant à l’automne dernier. La généraliste du groupe NextRadioTV d’Alain Weill est passé devant Europe 1 en termes d’audience. Pas mal pour une radio moribonde avant son rachat en 2000.

Jean-François Rial, PDG de

Voyageurs du Monde

(6,8 M€ de CA) vient de s’offrir 60% du spécialiste britannique du voyage sur mesure Original Travel, doublant la part de l’international dans son activité (de 11% à 20%).

L’ancien patron de

Moulinex

, appelé à la rescousse par les actionnaires de Vivarte (2,4 Mds€ de CA, n’aura pas réussi à sauver le groupe. Patrick Puy est obligé de céder les marques André et Naf-Naf et d’annoncer la fermeture de plus de 180 magasins à l’enseigne La Halle.

Le rachat de la division des objets domotiques connectés de

Cisco

n’aura pas apporté à Technicolor (3,5 Mds€ de CA) la croissance attendue. Son directeur général, Frédéric Rose, a annoncé des résultats moins bons que prévus, entraînant une chute de l’action de 20% en une journée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici