Par Véronique Rocchi, Présidente de France d’Avenir

Tribune. Observons sereinement la Nation si grande aux racines multiples qui nourrissent sans cesse le tronc commun si puissant, afin que le feuillage si majestueux reste en lien permanent avec ce qui va vers l’infini… L’heure approche… Le rendez-vous avec l’Histoire ne sera pas manqué.

Souvenez-vous de la mémoire historique, l’Esprit Gaulliste Français et de ses quatre piliers, de notre République.

Les œuvres frappent  sans distinction les plus faibles et les opposants ; la misère est grandissante, que de tourments pour de nombreuses familles.

A l’heure du positionnement de l’éditorialiste Zemmour…des déchirements intra partis,  il est bon de rassembler et rappeler que rien ne sert de courir il faut partir à point pour servir les intérêts de la France qui ne doit pas se laisser vampiriser par l’obscurité des propos sur l’histoire de ses racines.

L’amour que nous éprouvons pour la Nation et ses Peuples, dans leurs coutumes et leurs traditions culturelles qui sont une réalité. Le dialogue de Paix, l’assimilation, le dialogue multiculturel sont les fondements et racines de la FRANCE
éduquée et fraternelle.

L’autonomie culturelle régionale, comme fonctionnelle, exclut toutes velléités d’indépendance d’une seule partie du Territoire National. Il appartient aux Régions de savoir préserver leur culture, transmettre les Arts et savoir-faire, l’authenticité, l’identité car elles sont toutes au-travers des temps immémoriaux les racines de notre mémoire et notre Autonomie culturelle, pour rester vivants, afin de prévenir des risques du retour des heures sombres de notre Histoire que certains voudraient se complaire à faire revivre.

Les coutumes et les traditions régionales ne pourront jamais se substituer aux intérêts fondamentaux de l’unité de la Nation…

Par contre, ignorer toutes nos racines, unies dans leurs différences qui ont construit sans faille notre richesse  Nationale, quelques soient les terres qui les ont vu naître, c’est effacer notre Histoire.
Une Nation est vouée à disparaître pour finir par mourir sans sa mémoire historique.

Il en est de même pour la protection de notre Environnement… Les Régions en auront la charge sous la garantie de l’effectivité par l’État dans le temps présent . Il y aura lieu de créer des sanctuaires marins, la flore et la faune doivent pouvoir vivre en harmonie avec l’homme qui est lui-même le prolongement de la nature , comme nos champs, nos forêts, fleuves et rivières, nos mers et océans. Les biotechnologies et le bio mimétisme doivent servir l’homme. L’enjeux de l’eau est d’importance pour l’avenir de la France.

Il faut une stratégie civile et militaire à l’heure d’une géopolitique contrariée par manque évident de prospective et vision stratégique avec un service militaire de réserve, car il appartient à chacun, toutes générations confondues, de savoir et de comprendre que chaque compatriote est concerné dans son rôle de protection à servir le destin de la Nation, en citoyen souverain pour le Peuple Souverain de France  .

Un service civique de réserve devra être institué pour ceux qui veulent servir autrement, en lieu et place, mais au profit exclusif de la Collectivité Nationale …

Nul ne pourra s’y soustraire, nul employeur public ou privé ne pourra empêcher la réalisation des missions de la réserve instituée, sous la contrainte de la sanction de la Loi…

L’exercice du droit à la santé de chacun ne s’exercera plus que dans l’exclusivité de la relation privilégiée entre le médecin et ses patients..L’État garantira ce Droit…

La santé publique ne sera plus fondée sur un coût dans son organisation, mais dans son effectivité au service de tous…
Il faudra la création d’une commission médicale par région en lien direct avec les CCAS des communes  avec et pour nos aînés, le handicap, handicap vieillissant, les aidants …qui permettront l’efficience des passerelles et ponts solidaires avec les jeunes générations et les chefs d’entreprises.

Pour la FRANÇE prospère, économique, sociale laïque,  l’histoire des origines, des noms, des prénoms et des lieux de naissance comme des croyances et des non-croyances de chacun, sur la Terre de France, si chère à nos cœurs, pour tous les membres de la Nation, Une et indivisible, qui détiennent la même carte d’identité que la mienne et qui y vivent, ils doivent bâtir solidement et fermement dans l’intérêt des générations à venir…

Malheur à ceux qui porteront atteinte à nos concitoyens, ces étrangers qui vivent en situation régulière sur le Territoire national et en Paix , concourant à son expansion, avec qui nous avons le bonheur et la joie de voir nos enfants grandir pour bâtir…

Malheur à ceux qui porteront atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation et de ses Peuples… Ils auront à en répondre par la sévérité de la Loi…

Les directions de la haute administration devront être décentralisées dans les régions, les technocrates Bruxellois seront déployés dans les régions, et sur les départements d’outre-mer, le pacifique, les services publics, territoriaux, hospitaliers et de l’État, seront chacun sous la surveillance d’une Commission de citoyens élus… Citoyens tirés au sort qui n’auront jamais eu à tenir au préalable, un seul mandat politique.

Redonnons du sens à la vie, de l’efficacité dans les actions, de la coopération et de la régénération sociétaire dans l’intelligence collective à éduquer, transformer dans la transmission de la connaissance qui ouvrent l’Esprit et les consciences à porter le merveilleux de l’existence dans la société par notre éthique, dignité humaine , fraternité, citoyenneté souveraine pour relever les défis et enjeux de transition à créer la civilisation du 3 eme millénaire.

Véronique Rocchi
Présidente de France d’Avenir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

12 + six =