L’avenir de la presse est dans la qualité, le clivage et le haut-de-gamme !

Ce n’est pas moi qui le dit mais Xavier Foucard, au Cardinal, Porte- de-Saint-Cloud, (Paris XVI) un passionné de médias, repreneur de Pagure presse, société qu’il a reprise à Bernard Lhermite, ex-directeur des ventes de VSD ou de Le Sport.

Foucard, 49 ans, n’est pas journaliste mais gestionnaire, il aide et assiste les éditeurs dans leur politique de diffusion kiosques (voir son interview sur EntreprendreTV ). Jeune, Il aurait pu faire de grandes études mais il a préféré mener sa vie : « L’école est trop scolaire. J’avais besoin de vérité. Après un BTS, vite, la vraie vie. »

De fil en aiguille, ce fin esprit qui a travaillé pour plusieurs éditeurs (Bleucom, Retro-Passion…) cultive sa différence. Pour lui : « La politique de réduction de l’offre sur le point de vente pousse la profession dans le mur. La force de la presse magazine, c’est précisément sa diversité. Trop de kiosques réduisent de manière abusive les prises. Heureusement, l’Arcep est en train de rectifier le tir.. Et puis, on ferme trop de marchands. »

Pourtant, Xavier Foucard reste optimiste : « Les éditeurs doivent miser sur la crédibilité, la qualité quitte à se montrer clivants…  Observez les succès de Society, Dr Good,Journal de France ou Valeurs actuelles. Ils ne disent pas pareil que les autres, et cela marche. Vous, dans la presse économique, avec Entreprendre, quand on fait l’effort de le prendre : vous dites des choses différentes. C’est la voie à suivre… »

Ce passionné de presse ne s’inquiète pas non plus de la désaffection des jeunes pour la presse magazine même s’il pointe la superficialité des réseaux sociaux pour s’informer : « C’est de l’instantané. Ils veulent juste savoir deux lignes pour se croire informés. Ils ne cherchent pas a en savoir plus ou approfondir. Ils veulent juste être informés de ce qui se passe, et plus c’est grave, mieux c’est ! »

On rentre dans un autre monde. Celui d’une génération qui n’a plus besoin de son journal le matin. C’est grave Docteur ? Le patron de Pagure presse ne s’affole pas : « Tant que LVMH continuera à publier ses programmes de défilés sur papier glacé » On se rassure comme on peut. On voit bien que notre ami n’est pas éditeur de presse. Secteur où le prix du papier a augmenté de 100% en 12 mois….

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatorze − sept =