Je m'abonne

L’ancien chauffeur des Le Pen porte plainte après 17 années payées « au noir »

Dans un livre paru mercredi, Jean-Pierre Zablot raconte ses journées-type, à rallonge selon lui, sans "vacances" ni "week-end", de "l'esclavage moderne", le tout pour 2.000 euros mensuels, payés "au noir".

Dans un livre paru mercredi, Jean-Pierre Zablot raconte ses journées-type, à rallonge selon lui, sans "vacances" ni "week-end", de "l'esclavage moderne", le tout pour 2.000 euros mensuels, payés "au noir . . .


Vous aimez ? Partagez !


Entreprendre est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Offre spéciale Entreprendre

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Je m'abonne