Photo John Sibley/PA Wire/ABACAPRESS.COM

Tribune. Alors que l’on enterre outre-manche un souverain émérite, dont le dévouement à son peuple fut exemplaire, ce qui se vit de ce côté-ci de la Manche emprunte à la catastrophe ses plus beaux atours, si l’on peut dire.

Le peuple Français est indifférent aux clowns qui nous gouvernent, car ils ne le connaissent pas. Mieux encore, ils s’en méfient car ils le redoutent. La notion d’invasion n’existe pas pour ses gens-là, car qui occupe le sol est pour eux justifié à le faire. Ils ont remplacé le peuple par la carte Michelin et pour eux est français tout être vivant se situant sur le territoire nommé France, d’Attila et ses hordes mongoles jusqu’aux troupes du roi d’Espagne que d’Artagnan dut combattre aux abords d’Arras.

Pourquoi avoir bouté les Anglois hors de France, pauvre Jeanne d’Arc, et pourquoi avoir été à Ronceveaux, fidèle Roland, tu te fus mieux trouvé de boire une chicorée bien chaude auprès de Charlemagne. Ce sont bien évidemment d’autres français pour ces gens là que le Duc Charles Martel arrêta à Poitiers, et la dernière bataille qui nous opposa à de soi-disants envahisseurs, les Allemands, ne semble devoir sa légitimité qu’au fait que ceux-ci n’étaient pas islamistes.

Nos maîtres ne connaissent pas l’histoire de leur pays, c’est un fait, mais déjà ne connaissent-ils pas sa langue. Tout au contraire s’acharnent-ils à la détruire, afin de répandre l’ignorance en rendant inaccessible la littérature française aux enfants d’un peuple dont ils ont conjuré la disparition.

Clownesquement, qui se targue de succéder à nos rois et empereurs se fend d’une visite à Londres pour honorer la souveraine défunte du grand-pays qui fut notre alter-ego de longs siècles. Il sera reçu, certes, et c’est normal. Timeo Danaos disait le Romain du Grec, et dona ferantes. Surtout quand il apporte des cadeaux. Ce sera le cas.

Alors Roi Charles, ouvre bien l’oeil, en gage de promesse de protection de son propre peuple qu’il ne connait pas, dans le sabir qui est le sien, trouvant que l’islamisation des villes ne suffit pas, le projet de qui vient se recueillir auprès du corps de la défunte n’est autre que d’installer des colonies de « migrants » au coeur de la campagne française. Hourrah! de nouveaux français ! Lecteurs de Corneille, Molière et Racine c’est archi sûr ! Cela permet de jauger le sérieux de toute volonté de bloquer les flux migratoires à Calais. Ah! si tout ce mal fait aux Français on pouvait le faire en Angleterre par exemple ! Il y a un diable qui sommeille en chacun nous dit la sagesse des écritures. C’est vrai. Pourquoi le réveiller ?

Il semble que la disparition de la France ne va pas assez vite aux yeux de qui la dirige. Il y a tout lieu de penser, quand on connaît l’histoire précisément, ce que ces gens là ne font pas, faute tout d’abord d’avoir lu (eh oui, ça sert de connaitre la langue pour lire). On sait que les méchants et les faibles n’ont jamais réussi qu’à déchaîner contre eux les incendies qu’ils ont propagés. Espérons le.

Quand il passa dans la charrette l’emmenant au supplice sous les fenêtres de Robespierre, Danton lui donna rendez-vous pour le mois suivant, ce qui arriva. Le peuple c’est un boa qu’il est dangereux d’éveiller, même quand on n’y croit pas.

En bref et pour finir, au lieu de se pavaner dans les instances internationales, si l’on veut inviter un hôte royal en visite d’État, il faut commencer par garantir que son pays ne fait pas l’objet d’incessantes visites maritimes interdites par des envahisseurs venant de chez soi.

Qui ne protège pas son peuple en le traitant de population n’a pas de leçon à donner à qui s’est fait un devoir de le protéger, en commençant par le fait de conserver un cérémonial et des rites qui attestent du rang auquel il peut prétendre.

Messieurs qui jactez comme d’aucun la morale de la bignole, commencez par apprendre Richelieu, Mazarin, Colbert, et laissez l’insulte aux ignorants.

Je finirai avec Shakespeare : « Sagesse et bonté aux êtres vils semblent viles, l’ordure ne peut goûter que l’ordure » (Lear).

Jean-François Marchi

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

18 − 14 =