Le groupe suisse Maus Frères va racheter la marque à la famille Elicha, actionnaire majoritaire, et à LBO France.

The Kooples, qui était jusqu’à présent détenu à 80% par les fondateurs de la marque, la famille Elicha, et à 20% par le fonds LBO France, passe dans le giron du groupe suisse Maus Frères. Peu connu en France, la holding aux 6 milliards de francs suisses de CA est déjà implantée dans l’Hexagone avec les enseignes Lacoste et Aigle. Cette opération de rachat, dont le montant n’a pas été dévoilé, devrait être finalisée avant la fin du premier semestre 2019. « Cette acquisition, réalisée dans un cadre amical à l’amiable, illustre notre direction stratégique : développer et acquérir des marques premium de luxe accessible », a expliqué Thierry Guibert, patron de Lacoste et PDG de Maus Frères International.

Le groupe helvète a également indiqué qu’il souhaitait bâtir un « géant mondial qui pèsera plus de quatre milliards d’euros de volume d’affaires, mêlant, à travers des marques fortes, sport, mode et streetwear ». Si le
nom de la nouvelle entité n’est pas encore connue, elle devrait laisser une indépendance à chacune des marques, tout en déployant des synergies, sur la partie ressources humaines notamment.

La bonne santé de Lacoste

Créée en 2008 par les trois frères Elicha, The Kooples se positionne sur une clientèle jeune et féminine (60% de clientes) — à l’opposé de Lacoste dont la clientèle est à 70% masculine. Avec un chiffre d’affaires estimé à plus de 227 millions d’euros en 2018, la marque française a su se différencier de ses concurrents. L’enseigne est aujourd’hui présente sur tous les continents (Liban, Etats-Unis, Danemark, Espagne, Chine…) à travers 127 boutiques et plus de 200 concessions en grands magasins. Dès la finalisation du rachat, les trois fondateurs de The Kooples, Alexandre, Raphaël et Laurent Elicha, rejoindront la famille Maus Frères dirigée par Thierry Guibert, patron de Lacoste et ancien président de Conforama.

Cette acquisition a été rendue possible par l’incroyable réussite économique de Lacoste. Rachetée il y a sept ans par Maus Frères, la célèbre griffe au crocodile, fondée au début du XXème siècle par un célèbre tennisman français, a enregistré une hausse de 26% de ses ventes en 2018, ce qui a porté son volume d’affaires à 3,1 milliards d’euros.

David Courtial

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici