Chacun y va de sa « figuration », mais aucun/ aucune n’en impose. Ce sont des bulles de savon : sitôt parties, elles font plouf.

Pourtant, il doit savoir que nous sommes rentrés dans l’ère des puissants, des imposants, des forts. La diplomatie fonctionne quand vous avez en face de vous des diplomates, mais aujourd’hui, les diplomates ne servent à rien. Ce sont la voix de leur maître et quelle voix. Un ambassadeur chinois qui n’a rien à faire au Quai d’Orsay… Sanction ? lui fait « rigoler » rappelez-vous la Place Tiananmen, trois semaines après, on se déplaçait pour reprendre les relations commerciales – dixit Mitterrand. Le premier Ministre anglais menaçant l’Europe (et donc la France) quand on lui a annoncé qu’ils allaient contrôler les livraisons des vaccins : « qu’ils fassent attention à ce qu’ils font ! ». La France a déjà « perdu » quatre mandats présidentiels, autrement dit 22 ans.

Chirac bon vivant, Sarko n’a pas eu ce qu’il avait insinué, et sur Hollande que dire, Corrézien comme Chirac il faut vivre et flute la France ? Trump, on aime ou pas, mais c’est le seul Président élu depuis la nuit des temps politiques qui a rempli son contrat avec le peuple. Tout ce qu’il avait dit pendant sa campagne a été fait… Qui dit mieux ? C’est la raison pour laquelle 72 000 000 d’Américains ont voté pour lui au 2ème Mandat, et si les Républicains veulent exister, il faut passer par sa case. Idem pour l’Inde, et en plus ; elle nous coiffe au poteau, puisqu’on nous rétrograde à la 7ème place des économies mondiales. Puis, Erdogan qui s’est imposé à la barbe de l’Europe, de la France en Europe et des Américains en Syrie. Ha ! Il reste Poutine (je ne souhaite pas parler des autres tels que le Brésil, la Corée du Sud etc… trop peu pour nous).

Alors que l’on sait pertinemment que les Russes sont les meilleurs en Biologie, et d’ailleurs, nous avons des partenariats en ce sens avec eux, on ne veut pas de leur vaccin, peu importe si les morts s’ accumulent… Ce n’ est pas politiquement correct. Et l’Allemagne, est-elle politiquement correcte ? Puisqu’elle en veut et pas seulement du vaccin russe. Le Commissaire européen qui la ramène, alors qu’il ne sait même pas de quoi il parle, tout comme la Présidente du Parlement ainsi que ses sbires de juristes qui ou bien ne sait pas lire un contrat ou elle ne les a pas lus tout bêtement.

La vieille Europe…

Nous sommes très bien lotis avec ce qui reste de cette « Europe » qu’on croyait forte et grande. Cela partait d’un bon principe, mais comme tous les bons principes, ils sont bons couchés sur le papier, point. La vieille Europe a vécu, elle n’est même pas capable de s’imposer en matière médicale, alors imaginez dans une autre matière. Elle ne sait pas « prendre » des directives pour « emmerder » les Européens (« Arrêtez d’emmerder les Français » dixit Pompidou). De là, le départ des Anglais. De quel droit va-t-elle m’imposer ce que je dois faire ou ne pas faire, surtout en matière économique, elle est mal barrée la « pauvre » Europe, et la France avec, si on ne trouve pas et vite un imposant (ou une). Et puis, avant que j’ oublie, en parlant de santé, médicaments et autres laboratoires, tant que les décisions de Justice continueront à être laxistes comme elles le sont avec « ces tueurs de consommateurs » je veux parler en dernier lieu du Mediator, de la décision intervenue.

Les laboratoires ont trouvé la « terre promise » en France puis en Europe. Pas de prison ferme – 1 900 morts avec bien entendu l’ aide des organismes d’ État qui, en principe, sont là pour contrôler qu’on ne joue pas avec la santé des Français -. Tu parles ! Et pour les dommages et intérêts, le quart des bénéfices réalisés avec le médicament « assassin »… c’est incroyable, alors que quand il s’agit de condamner les cols blancs comme ils disent, les amendes sont à l’inverse plus importantes que les bénéfices, ais voilà l’argent est sale, sauf s’il fait des morts manifestement.

De la provocation

Cela s’appelle de la provoc. Comment alors croire que tel ou tel vaccin est bon pour nous contre le virus et qu’il a des effets plus positifs que négatifs dans un pays où les scandales sanitaires polluent alors que personne n’y a mis un frein. Si, puisque cette fois-ci, s’il a un problème, ils pourraient dire qu’ils n’en sont pas à l’origine puisqu’ils n’ont pas trouvé le vaccin, tout au moins pour le moment. Ceci dit, aiguillons-nous un peu à côté de la ville d’Algeciras, en Espagne.

Le détroit de Gibraltar est un endroit lumineux où se croisent la Méditerranée et l’Atlantique, mais aussi deux continents l’Europe et l’Afrique, sans oublier au milieu le Rocher de Gibraltar comme on dit, là où les piétons (si les feux tricolores le leur permet) peuvent traverser la piste d’atterrissage des avions – c’est aussi là où il y a des singes – apprécié par mon ami Robert Lafont, Président du groupe de presse Entreprendre, qui connait l’endroit – se trouve Tarifa, petite ville anciennement de pêcheurs et aujourd’hui devenue (malgré ses rafales de vent ou plutôt grâce à elles) une étape incontournable du championnat de surf mondial, et aussi le port où on embarque pour Tanger en 35 minutes chrono.

Surfant sur les vagues, Lalo et Sergio, des amis et associés, ont lancé Windward, une marque de vêtements sportwear qui mérite le détour (photo ci-dessus). N’hésitez pas à visualiser leur site.

Maître Francis Dominguez, Avocat à la Cour d’Appel de Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

douze + cinq =