La laïcité, une histoire française

Tribune. Les signes ostensibles à l’école sont interdits par la loi de 2004 dont Jacques Chirac fût l’instigateur avec la commission Stasi et dont la publication fit grand bruit sur le port du voile dans les établissement scolaires sauf les Universités dont les présidents restaient les seuls juges !
Il en fût de même pour la loi de 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public,mais n’interdisant pas néanmoins le port du voile dans le dit espace public.
Il en est de même pour les accompagnatrices de sorties scolaires qui peuvent porter le voile si elles le veulent .
La loi de 1905 dont Aristide Brillant fût le rapporteur à l’Assemblée assurait la liberté de conscience, croire ou ne pas croire au ciel ainsi que la pratique de tous les cultes.


Dans son article 2 elle ne reconnaissait toutefois aucun culte et s’interdisait de salarier ou de subventionner tout clerc  à l’exception de l’Alsace Moselle !

La laïcité est pour moi l’acceptation de toutes les différences spirituelles, philosophiques et politiques, elle est le principe de la tolérance mutuelle, du respect des autres et de soit même, de la liberté absolue de conscience !
Le respect de ce principe devrait régler tous les problèmes de Religion et rejeter tous les intégrismes quels qu’il soient, malheureusement le Professeur Samuel Paty a payé de sa vie le fanatisme Religieux. Espérons que le nouveau Ministre de l’éducation nationale Pape Ndiaye fera abstraction de sa propre religion (apparemment il le ferait) pour imposer à l’école le vivre ensemble démocratique et surtout la connaissance historique des Religions.

Je vous conseille la lecture du Rapport qu’avait demandé Jean Louis Borloo à votre serviteur ainsi qu’à Hanifa Cherifie en 2008 sur la laïcité, une espérance du XXIe siècle tout y est ou presque…

Jean LUC CADEDDU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

4 × 3 =