Je m'abonne

Jean-Pierre Marguaritte : enfin une approche globale de la médecine !

Cet ostéopathe de talent met en pratique une méthode globale préventive qui a des effets vérifiés sur ses patients depuis 40 ans, et de préconiser un Traitement Vasculaire Ostéopathique (TVO) qui pourrait être bénéfique à beaucoup. Un formidable projet à soutenir.

Entreprendre - Jean-Pierre Marguaritte : enfin une approche globale de la médecine !

Il était temps. Il n’a beau être qu’ostéopathe, ce chercheur praticien auteur de nombreux ouvrages en est convaincu. Les spécialistes, les médicaments classiques, s’ils soulagent, ne soignent que trop partiellement et ne traitent la plupart du temps que des effets sans s’attaquer aux causes. L’organisme est une machine globale où chaque traitement, et chaque blocage, a une interaction sur l’ensemble. Pour lui, l’essentiel est la circulation du sang et sa bonne composition. Celle-ci dépend largement du bon travail du foie, organe essentiel et sous-estimé car ne donnant guère de signaux d’alerte.

Ce qu’il y a de génial avec Jean-Pierre Marguaritte, c’est qu’un néophyte peut le comprendre, et à l’entendre, tout paraît tellement simple et limpide. Écoutez son interview sur EntreprendreTV. Cela fait plus de 40 ans que ce naturopathe, surdoué de la médecine naturelle, développe ses thèses. Sa force est qu’il peut en mesurer les effets au quotidien sur les patients de son petit cabinet d’ostéopathie de Rueil-Malmaison (92), qui ne désemplit pas.

Chroniqueur régulier pour le magazine Santé Revue (publié par Lafont Presse), ce croisé de l’ostéopathie et de la médecine naturelle globale ne compte pas son temps pour tenter de convaincre les pouvoirs publics depuis des années que, pour les troubles fonctionnels, son approche est bien celle de l’avenir. Il a déjà rencontré plusieurs ministres de la Santé mais ceux-ci, généralement, n’ont pas le temps de s’approprier ce type de dossiers par trop innovants. Ce qui a le don de le faire réagir : « On ne se rend pas bien compte. Mais, si de tels principes d’ostéopathie préventive étaient appliqués au sein de la médecine du travail, on pourrait débloquer et prévenir de nombreux troubles fonctionnels – mal de dos, stress, jambes lourdes, maux de tête, problèmes articulaires, douleurs, mauvaise digestion, prévention cardiaque.

Autant de pathologies chroniques qui peuvent avoir des conséquences. Quel bien-être pour des millions de personnes et aussi des milliards d’euros à économiser du point de vue de la Sécurité Sociale. Mais celle-ci, organisme paritaire, ne semble raisonner qu’à court terme et que comme une administration à part entière. On ne sait pas par quel bout commencer. Ils ont déjà eu tellement de problèmes pour mettre en place la carte vitale ! » (Un vrai sujet au passage car nous connaissons tous des personnes qui ont eu un mal fou rien que pour obtenir ces derniers temps leur nouvelle carte vitale par internet. Car dans les centres, pas question de vous répondre directement, tout par web ! Un scandale dénoncé en son temps par le magazine Stop Arnaques.)

Ses vrais alliés, de fait, sont les mutuelles mais là aussi, les intérêts financiers restent entrecroisés. Jean-Pierre Marguaritte est un prophète du bonheur, celui d’une santé naturelle préventive qui soigne les causes plus que les effets. Et s’il se bat depuis tant d’années, ce n’est pas pour lui. Le temps de la retraite à plus de 70 ans a plus que jamais sonné, mais c’est plus fort que lui, son combat pour la santé pour tous est trop essentiel. Il en fait sa raison d’être.

L’actuel ministre de la Santé, Frédéric Valletoux, s’honorerait à le recevoir au plus vite. En espérant seulement que ses conseillers, parfois proches du Big Pharma, ne soient pas les premiers à tenter de le disqualifier. On a vu comment a été traité et discrédité ces dernières années un esprit indépendant, éminent et honnête comme le professeur marseillais Didier Raoult. Marguaritte est de cette trempe. Il ne se bat pas pour lui mais pour notre avenir à tous. Ses patients sont là pour en témoigner. En attendant de convaincre la classe politique, il monte et forme Europromesteo, un premier réseau d’ostéopathes formés et aptes à pratiquer sa méthode naturelle. Il en a déjà formé à lui tout seul plus de 800. Et si son réseau connaît un bel essor, il manque encore de moyens. Le travail est gigantesque.

On compte plus de 24 000 ostéopathes, mais les diplômes ne sont pas toujours au niveau d’une profession restée divisée avec 3 syndicats d’à peine 800 adhérents chacun. Encore une question de moyens financiers : pour pouvoir convaincre les pouvoirs publics, Jean-Pierre aurait besoin de pouvoir financer une vaste étude pouvant attester de l’efficacité de ses résultats. Pour l’instant, si certains entrepreneurs s’intéressent de près à sa démarche, rien de concret, et c’est l’université de Saint-Pétersbourg, par la voix du Docteur Dimitri Mokhov, qui l’a directement contacté pour se faire. Le médecin personnel de Poutine avec qui il échange ne tarit pas d’éloges sur ses travaux. Ce serait un comble de voir ce brillant cerveau être obligé d’aller en Russie pour voir ses travaux aboutir. Nous n’en sommes pas là, mais il y a urgence.

Dernier signe d’espoir, le grand entrepreneur Jacques Berrebi, fondateur de Téléperformance, et aujourd’hui d’un laboratoire santé d’avant-garde LIMS-MBnext, et en Belgique d’un grand incubateur sur les métiers santé, semble intéressé. À suivre, mais on aimerait tellement qu’il soit davantage soutenu en France. Il le mérite vraiment. À Entreprendre, cela fait au moins 20 ans que nous le suivons et le soutenons. Dans l’intérêt de tous… Qu’y a-t-il de plus important que la santé ?

Robert Lafont


Vous aimez ? Partagez !


Entreprendre est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

1 commentaires sur « Jean-Pierre Marguaritte : enfin une approche globale de la médecine ! »

  1. Il ne manque plus que Jean-Pierre Marguaritte s’initie à l’énorme palette d’instruments de mesure (plus de 10 000 principaux, dont 1000 indispensables) des domaines physico-chimiques pour analyser, comparer, synthétiser ses nouvelles observations, débouchant sur des diagnostics quasi-sûrs et pouvant amener à des prescriptions quasi-naturelles quant à être naturelles tout court . . . .

    Répondre

Publiez un commentaire

Offre spéciale Entreprendre

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Je m'abonne