Leader mondial du drone professionnel, l’entreprise toulousaine (2 M€ de CA) a mis en place une offre qui propose aux groupes industriels des solutions de drones «tout inclus», de l’acquisition au résultat final.

Une stratégie qui mise sur l’international (l’entreprise est présente dans une trentaine de pays), avec notamment l’ouverture de filiales en Australie et aux États-Unis, mais aussi sur l’accroissement de ses capacités de conception et de production.

Selon le président de la société, Michaël de Lagarde, «2016 sera une année charnière pour nous permettre de développer nos ambitions». Pour assurer le financement, la société vient de réaliser un tour de table de 13 M€ auprès d’Andromède, la holding d’investissement de la famille Hériard Dubreuil, qui devient l’actionnaire principal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici