Raoult Covid 19 Coronavirus

Le nouveau pavé dans la mare d’un esprit libre contre les grands intérêts financiers.

Il a beau avoir soigné à l’IHU Méditerranée, nombre de patients et obtenir à ce jour le résultat exceptionnel de 0,7% de taux de mortalité par cas de Covid déclaré. Rien n’y fait, le grand professeur continue d’apparaitre comme l’homme à abattre à part le soutient de grands professeurs à l’instar du Professeur Perronne, médecin-Chef de l’hopital de Garches ou de l’ancien ministre de la santé, Philippe Douste-Blazy !

Ce n’est pas grave, l’homme est un résistant et continue son chemin ; il fait la une de l’Événement magazine ( publié par Lafont presse ) au même titre mais dans d’autres domaines que le philosophe Michel Onfray ou l’homme politique souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France.

Raoult ne se laisse pas démonter. On ne devient pas l’un des plus grands infectiologues du monde sans avoir un minimum de caractère. Beaucoup de pays qui préconisent son traitement, ne s’y sont pas trompés. Étonnamment, ce sont des pays plutôt pauvres et où le poids des grands laboratoires semble moins prédominant…
Victime d’une chasse aux sorcières assez permanente, notre grand professeur assène encore quelques vérités, comme dans Le Parisien, avant de pouvoir être auditionné par l’Assemblée. Ainsi  sur l’immunité, pour lui : « une partie de la population, 40 à 70 % des gens pourrait être naturellement immunisée par le Covid ». Et de rajouter, lucide : « en parlant d’immunité naturelle, je vais me faire allumer par les laboratoires qui travaillent sur les vaccins. »
Et comme si cela ne suffisait pas, le Professeur marseillais ne croit absolument pas à la possibilité d’un vaccin anti-Covid : « Contre les maladies émergentes, il y en a zéro, malgré les milliards dépensés. Il est donc statistiquement improbable qu’un vaccin soit disponible contre ce Coronavirus. »

Comment voulez-vous, après de telles déclarations que cette sommité scientifique ne soit pas dans le même temps immédiatement vouée aux gémonies par l’ensemble de l’industrie médico-pharmaceutique ?

C’est pour cela que nous portons intérêt à ce qu’il avance. Il y va de l’intérêt général et de la santé de chacun d’entre nous en particulier. Ce n’est pas un mince combat. Je viens de publier un livre sur le sujet Didier Raoult, la vérité (les dossiers pratiques 19 actuellement disponible en kiosques ou sur lafontpresse.fr).
Ne lui parlez pas non plus des études sur son fameux traitement à base d’hydroxychloroquine : «  ce sont des ignares. Dans Recovery, ils ont administré quatre fois la dose que l’on donne à nos malades… »
Le monde est fou, sauf Raoult !

Robert Lafont



LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

15 − six =