Tribune libre. Le 3 aout 1914 l’Allemagne déclare la guerre à la France, René Viviani  est Président du Conseil et Messigny, ministre de la guerre, les deux responsables découvrent que l’armée sera à court de munitions d’ici quelques semaines.

L’occupation allemande du Nord de la France nous prive aussi des matières premières nécessaires à la productions des BESOINS ESSENTIELS.
Le salut vient  du Royaume – Uni qui 1) déclara la guerre à l’Allemagne 2) vendit à la France une partie de ce dont elle avait besoin, mais aussi , d’un Gouvernement qui a osé dire la vérité aux Français ce qui a généré UNE SOLIDARITE à l’échelon national; Les taxis de la Marne, les femmes qui remplacent les hommes aux champs et dans les usines.

Enorme leçon que les successeurs de ces gouvernements devront toujours avoir à l’esprit.  Approvisionnement et stocks sont devenus obligatoires avec le remplacement des produits importés par des produits issus d’une production nationale
MAIS QUI PLUS EST : la coopération entre l’Etat et certaines entreprises EST, DEVENUE OBLIGATOIRE –  ainsi que la mise en mouvement d’un PLAN – L’idée de la Planification que le Général de Gaulle officialisera en 1944, date de la période de la grande guerre
Le politique établit des règles, la diplomatie cherche à éviter la guerre en se basant sur la peur que peut inspirer les armées de la nation –  qu’elle représente- Mais l’on doit toujours se préparer au cas où et  montrer ses muscles peut éviter la guerre

Donc cent années après, NOUS DEVRIONS SAVOIR QUE  : N’importe quelle catastrophe peut arriver et qu’un pays “civilisé” doit avoir su effacer l’égoïsme et la recherche du profit lorsque la nation est menacée.  TOUT EST PRET, le fonctionnaire qui a établi les rapports, prévenu du volume des stocks, peut appliquer les consignes du gouvernement, bref nous avons dépassé l’âge des gamineries  de cour d’école ; le c’est à moi pas à toi. NOUS SOMMES PRETS

7 Gouvernements différents pendant la grande guerre, des querelles de Chefs de sous chefs, entre militaires et politiques, bref un chaos organisé par l’intérêt particulier qui ne prend pas encore conscience que l’intérêt général est supérieur à tout.
INFORMER, PARTAGER,  PLANIFIER, PREVOIR, CHOISIR COOPERER. Merci à nos anciens pour la leçon.
Cette dernière a t-elle été retenue? Et bien NON, déjà en 1939, rien n’avait été retenu, un ministre de la IIIe qui deviendra Président du Conseil puis sera fusillé le 15 10 1945 a même déclaré à un parlementaire qui évoquait devant lui l’état de notre armement, qu’il n’avait pas d’argent pour cela – A QUI LA FAUTE? déjà à ceux qui ont nommé ce PACIFISTE intéressé par l’argent, le sien,  à la tête d’un ministère, puis d’un gouvernement alors que des bruits de bottes déchiraient les tympans
1939, nous connaissons la suite, rien n’avait été respecté, nous ne pouvions nous défendre de rien – A Moncornet les cuirassés du Colonel de Gaulle s’arrêtèrent faute de carburant comme en 14 à Monthermé les combats cessèrent parce que les artilleurs manquèrent de munitions, comme en 1870 à Bazeilles, les coloniaux moururent faute de cartouches. 2020 des Français sont morts faute de masques, gants, et des protections nécessaires

Une partie des leçons est pourtant retenue : en 1944 par exemple  : Des gens de valeur, ayant cette fois combattu, inscrivent sur le papier ce qui avait été dit avant, prennent les mêmes options, pratiquement les mêmes mots pour établir le programme du CNR que le Général de Gaulle mettra en pratique par deux fois : , d’abord en 1944 pour engager la reconstruction, et le redressement de la France, puis en 1958, ou il engagea la pays vers les 30 glorieuses et fit retrouver à la France sa place de puissance” économique et d’énorme puissance en matière de politique étrangère

Que de maitres à penser, que de bonnes intentions, que de merveilleuses réalisations et cela jusqu’en 1974. Ensuite, l’intérêt partisan, l’idéologie mondialiste,  la recherche du profit mirent fin à la solidarité nationale. Ce fut le règne du chacun pour soi et du “mort aux vaincus” le premier Président, 94 ans aujourd’hui toujours bon pied bon oeil, malgré cette politique et toujours la main  attirée par son pays de naissance et là par le bas du RHIN , a délibérément mis un terme à l’Etat fort, responsable, protecteur, providence TOUJOURS AU SERVICE DE LA NATION , le reste : il fait remplacer France par Europe, elle même devant devenir un tremplin pour une gouvernance mondiale qui comporte deux volets : Une République mondiale des Juges et une Démocratie d’opinion, basée sur des informations délivrées sous formes de fausses nouvelles, où de nouvelles préfabriquées par intentions non louables – nous recevons de nombreux textes :  dont ceux d’un ancien colonel de gendarmerie et d’un maitre de conférence , constitutionnaliste. ATTENTION LA COMMUNICATION TRONQUEE PEUT NOUS PRIVER DES LIBERTES FONDAMENTALES

Etat nation abandonné : au profit de ce machin européen, mais aussi des régions , dont on veut faire des “choses”  européennes, comme la menace qui se tient au dessus de deux départements d’Alsace. Région européenne d’Alsace, mais ou sont passés nos : Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine, les batailles du Maréchal Foch, et pourquoi sont morts nos grands Pères. NON NI BRUXELLES, NI BERLIN NE TOUCHERONT UN CHEVEU DE MARIANNE, La République française est UNE et INDIVISIBLE ( nous demandons à ce que le “Une” soit ajoutée à l’article premier de NOTRE Constitution-  Ce machin européen, tel qu’il a été conçu est néfaste aux intérêts de la France : Arrêtons
L’Etat a t-il  constitué les stocks nécessaires pour ce qui concerne la santé? NON il a délégué cette responsabilité aux Régions non formées ni financées pour remplir cette mission. Pour l’ Armement , c’est l’Allemagne qui fabrique nos cartouches, grenades, obus et même nos fusils – la précaution qui consiste à remplacer par des productions françaises les produits importés, n’est donc pas respectée. Nos médicaments, la dernière crise nous le fait savoir : fabriqués en Inde, matériel en Chine et financement de nos entreprises stratègiques , de partout, si bien que les prochains à sauver ne seront pas Français.

CERTAINS VEULENT UNE EUROPE?  Tt bien Richelieu et Mazarin leur en avaient offert une avec les Traités de Wesphalie qui justement mettaient un terme à tout projet de domination – Les Etats se reconnaissaient mutuellement comme légitimes sur leur territoire propre, aucune autorité était dsupérieure aux autres, aucun Etat ne pouvait s’immiscer dans les affaires d’un autre Etat – LA SOUVERAINETE DE CHAQUE ETAT ETAIT GARANTIE, 1648/1940 il  fallu que l’Allemagne nazie mette un terme à cette politique ambitieuse, mais nécessaire : Ce que le Général de Gaulle a résumé par : Si grand soit le verre que l’on nous tend de l’extérieur, buvons dans le notre et trinquons aux alentours – ALORS WESPHALIE PLUTOT QUE MAASTRICHT –Une grande leçon que l’histoire et de grands hommes nous offrent

Pour l’instant  : un homme jeune, issu des écoles françaises, et qui a été “nommé” Président de la République, laisse nos entreprises partir sous d’autres cieux, abandonnant  sans qu’il n’y paraisse, le principe de souveraineté, puisqu’il supprime tout moyen  de conserver cette souveraineté nationale.
Ce jeune est devenu un maitre dans le domaine de la désinformation : alors qu’il se réfère de plus en plus au Général de  Gaulle et déclare vouloir défendre la souveraineté nationale, il fait disparaitre , le programme du CNR et la politique menée par le Général de Gaulle en déclarant :     nous pourrions nous aussi, aprés tant d’autres, céder à l’adoration des TOTEMS , mais je préfèrerai toujours la justice sociale aux incantations et l’efficacité au fétichisme.  Les Clémenceau, de Gaulle et autres grands réduits au rang de sorciers QUEL ABUS non seulement de langage mais aussi de pouvoir , celui d’utiliser la presse pour désinformer-

Sont responsables des  crises qui nous frappent, les politiques qui n’ont pas su ou voulu préserver l’Etat fort qui détenait la clé des postes principaux, qui ont laissé les marchés gouverner, disparaitre les notions de solidarité, de sécurité, disparaitre les DEVOIRS régaliens , les pouvoirs, la souveraineté –Sont responsables ceux qui ont initié Maastricht et le rejet des monnaies nationales – SEULE LA BANQUE DE FRANCE DOIT RESTER LE  “MAITRE DE LA MONNAIE” Elle doit pouvoir acheter, sans aucune autre retenue que celle de la crainte de voir sa monnaie s’affaiblir, les bons émis par l’Etat – Tout QE décidé par la BCE ne sera jamais conforme aux besoins d’un Etat  et un Etat, sauf accord bilatéral spécifique ne peut être rendu responsable de la dette de son voisin tout comme le même voisin ne peut être rendu responsable de la dette de cet Etat
Les partisans d’une gouvernance mondiale sont responsables et oh combien de cette situation, les européistes béats ET LES CITOYENS QUI NE VOTENT JAMAIS POUR UN PROGRAMME, où CONTRE, mais pour la binette d’un candidat le sont tout autant
Nous ne pouvons, ni ne voulons vivre dans ce magma qui conduit le monde en Général et la France en Particulier vers leur naufrage –Nos entreprises fichent le camp pour se placer sous  des bannières étrangères : IL FAUT QUE CELA CESSE.

L’Euro est une absurdité et un crime contre les peuples des Etats membres

Le passé de la France est un passé glorieux que nous avons le devoir de préserver. Notre France, pays des droits de l’Homme , son discours est toujours attendu par les peuples du monde. Malheureusement le son de sa voix n’est plus trés audible, 5ème puissance économique du monde, ses dirigeants espèrent conserver une place dans les 10 premiers ALORS QUE NOUS POSSEDONS le second territoire maritime mondial, 1ère ex puissance en matière de santé nous ne cessons de reculer, 2ème ex puissance en matière de productivité, nous sommes 18è actuellement : enseignement 15è – industrie, n’en parlons plus, bref prenons tous les domaines, sauf celui des importations nous baissons parce qu’il manque : un programme agréé par tous les Français, des hommes capables de réagir non en fonction d’une idééologie ou d’ordres venus de l’extérieur et d’une volonté politique émanant du peuple

Henri Fouquereau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

3 − 2 =