[54] — Le 10 mai 2020

MITTERRAND, LES ROLLING STONES, MICHEL JOBERT, TONY PARKER… ET JEAN-LOUIS BORLOO CONTRE HIDALGO…

DEMAIN, METTEZ LES MASQUES, ET REPcabaleRENEZ VOTRE ÉLAN !
QUI VEUT REPRENDRE MAVIC ?


Le 10 mai , c‘est bien loin. Oui en 1981 , lorsque Mitterrand arriva au pouvoir , permettant   à la gauche d‘accéder à  ce qu‘elle n‘avait  pas eu depuis Léon Blum.
Ce qui fit dire à un Michel Jobert , aussi grand par l‘esprit qur petit par la taille :“ l’alternance conforte et pérennise les institutions de la V ème République „ Je me souviens que lorsque de Gaulle quitta le pouvoir de son propre  chef ( le 27 avril 1969) , ce qu’aucun de ses successeurs ne fera, suite à l‘échec du référendum sur la réforme du sénat et des régions  , un de mes amis de lycée à  Saint-Cloud me dit que „ son père était allé pour l‘occasion  chercher à la cave  une bouteille de champagne !“ Un grand cru sauf pour la France!
En 81  ,  en désaccord avec le programme économique du PS , je me suis abstenu au second tour ,    mais je n‘étais pas mécontent de voir une nouvelle classe dirigeante accéder au pouvoir. Le Giscardisme triomphant bourgeois et technocratique commençait   à sentir le ranci .
Ce 10 mai , on en est à se demander comment cette réclusion innocente nous aura changé ou pas . Il paraît qu‘on le verra lundi ,de mon côté , je ne me fais guère d‘illusion. Anne Hidalgo , elle , ne change pas . „ Il est hors de question de revenir au tout automobile !“ ( JDD) . A l’image des Staliniens de la belle époque ,  elle se croit venue sur terre pour faire notre bonheur et  malgré nous. ! On ne lui en demande pas tant ! Si déjà , elle pouvait s‘occuper  de réduire un tant soi peu la dette de la ville de Paris qui a explosé comme jamais , passant de 1 millard en 2001 a 6 Milliards en 2020 .ce serait bien !  Est -ce le  simple coût  des  subventions aux associations.? . Elle devrait  d‘ailleurs s‘inquiéter. Car on va revoter pour les Municipales . Et  après sa gestion calamiteuse de la crise , il est peu probable que Madame Buzyn poursuive à se présenter. Cela laisserait le champ libre , soyons fous, à un candidat surprise de concorde, à l‘instar de Jean-Louis Borloo. Homme qu‘on n‘entend plus mais qui a encore tant à faire et à dire … Pour Macron, ce serait  une bonne manière à lui rendre après le couac du plan banlieues , où il a été éconduit malencontreusement dans les conditions que l‘on sait !
„Tutti Frutti“ est parti ! Oui , vous vous souvenez Little Richard, ce rockeur anglais à l‘unique tube, incontournable des booms des années 70 ! Il est parti hier à 87 ans . Cela ne nous rajeunit pas . C‘est  lui qui avait  mis le pied à l‘étrier aux Rolling Stones :“Mick me suivait à chacun de mes concerts avec son tambourin. Quand ils assuraient les premières parties de mes concerts , ils étaient tellement fauchés qu‘ils dormaient dans ma chambre d‘hôtel… „
Les temps changent. Mick Jagger ne sait plus dans lequel de ses châteaux dormir ! Aux dernières nouvelles, il a passé tout le confinement dans sa gentilhommière XVIII  , de Poce-sur -Cisse ( Indre-et-Loire)  en Anjou près d’Amboise qu’il possède depuis 1982 . Tous les soirs, à 18 heures, il y joue de la guitare . Bon prince , le maire de la commune a même accepté de remette à plus tard le  projet de camping municipal pour ne pas  troubler le voisinage de la dernière icône  du rock mondial de 76 ans. Je me souviens que dans les années 70 , mon oncle , notaire dans le Gard, nous avait raconté que les Rolling Stones lui avaient  téléphoné pour qu’il leur trouve un château à racheter dans les Cévennes. Plus c‘est paumé, plus les Anglais adorent . C‘est précisément parce que l‘Europe est de plus en plus habitée qu‘ils veulent la quitter . Ne vous inquiétez pas  , on les verra toujours autant dans le Périgord ou en Provence!
Claude Got , le professeur émérite de médecine , égrène dans le JDD les dix fautes des décideurs : „ chaque étape de la lutte contre le Covid à exprimé une inaptitude à faire le bon choix au bon moment . „.Et ce n‘est pas fini , selon lui : „une sixième faute va être commise ce lundi . Supprimer le confinement dans les habitations sans rendre obligatoire le port d‘un masque quand on les quitte est une erreur majeure . ..Le masque est peu contraignant et les pays qui ont actuellement les meilleurs résultats ont rendu obligatoire son usage .“
Difficile d‘être plus clair , je partage complètement!
En attendant , et puisque demain c‘est la reprise . Un message d‘optimisme , celui du basketteur Tony Parker  , devenu entrepreneur récidiviste ,  dont Le Parisien nous fait le portrait , et qui a cette phrase lorsqu’il reprend la station de ski de Villard- de -Lans (Isère) ( 9M€ en 2019)
„Lorsqu‘on m‘en a parlé, j‘ai dit : je vais faire quoi  là-bas ? Mais j‘aime bien les aventures humaines et rendre à mon pays ce qu‘il m’a apporté en créant de l‘emploi . Je suis content que la station reste française car des Chinois et des Russes voulaient la racheter.“
Si cela ne vous inspire pas  , je ne  peux rien pour vous , sauf à rajouter  que Mavic, la pépite française de la roue et de la jante de vélo,( 250 salariés , 70 M€ de CA , 70 brevets, ..) installée près d‘Annecy  à Epagny,  n‘attend qu‘un entrepreneur ne se baisse sur son berceau . ( contact: vbloch@thevenotpartners.eu)  Avis aux amateurs, le confinement c‘est bien  fini!


« Je pardonne les offenses, mais je me souviens des dates. »
Francois Mauriac


[53] — Le 9 mai 2020

REPRISE ÉCONOMIQUE : LES PME EN POINTE ; LA CGT ENCORE A LA TRAINE !

„On n‘a plus qu‘un jour à tenir!“ , la phrase en forme de soulagement d‘une femme entendue dans un chemin de campagne résume bien ce que beaucoup pensent  . Ras le bol du confinement.
Et si la CGT croit avisée de faire jouer le droit de retrait pour obtenir , grâce à un vice de procédure ( toujours possible)  le renvoi aux calendes grecques  ( le 20 mai?) de la réouverture de l‘usine Renault de Sandouville et de ses quelques 2600 collaborateurs ;  elle  joue un drôle de jeu . Car ce n‘est pas en trainant les pieds que nous rattraperons notre retard . Au passage, les contribuables français apprécieront alors même que l‘État s‘apprête à garantir un prêt de 5 milliards d‘euros au constructeur de la Clio , déjà bien mis à mal ..
Si on voulait forcer le trait .;  on rappellerait à la centrale ( qui porte bien son nom, tant  les esprits y semblent enfermés pour ne pas dire confinés ) de Monsieur Martinez que la chute du PIB , -5,8 % ,nous laisse loin derrière la plupart des Européens , Italie  et Espagne compris . Et qu‘avec 12,1 millions d‘inscrits au chômage partiel , nous battons tous les records , trois fois plus en l‘occurence qu‘au delà des Alpes. Il faudra aussi un jour rembourser… mais ce n‘est pas le problème de Monsieur Martinez et consorts qui dirigent  un syndicat, largement subventionné par les subsides publics.. Il faut bien avoir des interlocuteurs..
À l’instar des Directeurs  d’écoles , les acteurs économiques sont  littéralement ensevelis par une avalanche de dispositions . Ainsi , le ministère du travail à cru utile de publier un interminable protocole national de  déconfinement ( avec 60 guides associés) que bien entendu aucun responsable économique n’aura le temps de lire ou d’assimiler, Et que fait notre inénarrable Garde des sceaux , Nicole Belloubet ( elle qui a déjà profité du déconfinement pour faire sortir prématurément de prison quelques 5000 prisonniers,)  : elle retoque l’amendement raisonnable du Sénat visant à  assouplir  la pression pesant  sur nos responsables d‘entreprises pour cette période de déconfinement pour ne  réserver la responsabilité pénale qu‘aux cas les plus graves ( Amazon?). Ce sera pour une autre fois !
Le ministère  s‘abrite derrière des textes incroyables longs et complexes qu‘aucun patron de PME  ne pourra lire ou appliquer Et je ne vous parle pas des TPE ! .Il va falloir en finir avec cette  inflation galopante de rapports et de dispositions.
Déjà que nos entreprises ne peuvent  même pas faire tester les salariés qui le souhaitent , alors que cela aurait fourni  des informations précieuses pour restreindre la circulation du virus. Même le patron d’Orange , Stephane Richard, par définition peu éloigné de la sphère étatique, s‘est cru autorisé dans Le Figaro de critiquer cette restriction, lancant un appel aux autorités de santé et au gouvernement !
Nos entrepreneurs sont  en première ligne! Dans Le Parisien , Jean-Marc de Winter, le patron bordelais des Terrines du Sud-Ouest Alain Martin (22 salariés) chiffre à 20 % le surcoût d‘équipement nécessaire à la protection de ses salariés . Heureusement , il y en a aussi qui  surfent sur cette crise pour accélérer. À Aix -En-Provence, la confiserie du Roy René ,( dont je parlais sur Sud Radio dans le rendez vous des entrepreneurs du jeudi ) leader de sa spécialité avec 50 millions de calissons produits , n‘a jamais autant vendu grâce à son site calisson.com.
Quand à AppCell , c‘est peut être la belle histoire de cette crise. Installée dans la petite et charmante bourgade de Beaucouzé ( Maine-et-Loire) , cette entreprise familiale ( Billiard) d‘à peine 25 salariés , spécialisée jusque là dans les transformations techniques de polyester ,pourrait devenir en quelques semaines avec son masque breveté „ Butterfly“ le principal fabricant  français de produits grand public avec une nouvelle ligne de production de 1,6 million par semaine. Nos entrepreneurs sont formidables: on vous le dit , on vous le répète!
Que ne leur fait-on pas d‘avantage confiance! Je lis dans Le Figaro magazine sous la plume de l‘excellente Agnès Verdier -Molinié( Directrice de l‘IFRAP)) que nos entreprises payent en moyenne 100 milliards d‘impôts et charges supplémentaires que leurs homologues européennes en moyenne. Et qu‘il est temps aussi d‘exonérer  les droits de succession des PME familiales comme le font les Suédois après les Allemands , et les Italiens si nous voulons conserver à minimum notre terreau industriel !

Pour en arriver là , faudra-t’il  nommer un commandant en chef du redressement comme le suggère le chroniqueur Mathieu Bock-Coté , dans Le Figaro du jour ,citant les Mémoires de Raymond Aron:
„Il m‘est arrivé par instants de penser, peut être de dire tout haut : s‘il faut un régime autoritaire pour sauver la France , soit acceptons-le , tout en le détestant!“
Nous n‘en sommes peut être plus loin!
Nos compatriotes sont plus que lassés d‘être dans le camp des perdants. Surtout qu’ en ce moment, la télé n‘arrête pas de nous remettre en tête  les images du redressement des années de Gaulle …Allez savoir , cela peut finir par germer .
Nous ne sortirons pas indemnes de ce cloisonnement forcé . Beaucoup auront sans doute saisi qu‘il faut faire quelque chose de son existence et pas seulement une course effrénée à plus de  consommation ou de pouvoir d‘achat .
Pour la philosophe Bérénice Levet  , dans Le Figaro magazine : „nous avons besoin de retrouvailles avec nous-mêmes..“ et d‘expliciter : „ Lorsqu‘en 1949, Albert Camus publie L‘Enracinement de Simone Weil , il écrit qu‘il est inimaginable d‘envisager de rebâtir l‘Europe sans tenir compte des exigences définies dans cet ouvrage. Or, ce livre dit précisément le besoin humain d‘inscription dans un lieu et une histoire uniques ainsi que le droit à la continuité historique. Nous avons pris le chemin exactement inverse: les identités nationales…et l‘Union européenne s‘est construit sur le mépris de ce besoin fondamental de l‘ âme humaine en se donnant pour programme l‘obsolescence des nations…“ Il n‘est jamais trop tard pour bien faire .

„Le crime de nos politiques n‘est pas de n‘avoir pas servi la France , mais de ne pas s‘en servir.“
Georges Bernanos

[52] — Le 8 mai 2020

RÉSISTANCE : N‘EST PAS DE GAULLE QUI VEUT !

À tout seigneur , tout honneur! Et puisque nous sommes le 8 mai, un reportage diffusé hier montrait le général de Gaulle peu  après le Jour J , arrivant à Bayeux le 14 juin 1944 après avoir débarqué près de  Courseulles-sur-Mer ( près de Graye)) . Pas beaucoup d‘organisation , la Résistance monte à la hâte une balustrade avec un grand fanion tricolore pour un discours de circonstance (dont  on n’a pas d’enregistrement sonore , contrairement à  celui de 1946  esquissant  un projet de constitution) prononcé devant 2000 normands enthousiastes quand de Gaulle annonce de la création surprise   du premier Gouvernement Provisoire de la République française .  Il s‘agissait de prendre de vitesse les anglo-américains  tant ceux-ci  avaient  convenus de  placer  l‘administration du pays totalement sous leur coupe .  La  visite au pas de charge au QG du maréchal Montgommery au château de Creullet ( commune de Creully) quelques minutes seulement ,atteste qu’ il ne fallait  pas accorder plus d‘importance que cela au Général et ne surtout pas renforcer  sa popularité naissante . La consigne a été envoyée la veille par Winston Churchill en personne . En posant ses pieds sur le sol de France, de Gaulle n‘ignore pas qu‘il devra autant s‘imposer au plan militaire pour la reconquête du territoire que politiquement pour ne pas laisser l‘administration au bon vouloir des autorités américaines et britanniques . C‘est ce qu‘il fit avec la nomination , dans la foulée, d‘un Commissaire de la République ( Francois Coulet) et d‘un sous-Préfet ( Raymond Triboulet) , qui prit tout le monde de cours! La meilleure défense ,c‘est l‘attaque. C‘était vrai en 1944, cela n‘a pas disparu en 2020 puisque nous sommes toujours , parait- il , en temps de guerre!

Pourquoi faire simple quand on peut faire  faire compliqué.? Notre gouvernement , frileux parmi les  frileux , semble se complaire d‘ un monde incessant de textes et de règlementations  à n‘en plus finir au lieu de s‘en tenir aux principes simples . Hier , une nouvelle fois une grande conférence de presse diffusée en direct avec force aréopage des principaux ministres( Le Maire , Castaner , Véran ..) était organisée par Edouard Philippe pour annoncer quoi ?  Pas grand chose en définitive ! Ah si j‘oubliais , on va pouvoir ouvrir au cas par cas les plages et les lacs. Quand un phénomène vous dépasse, feignez d‘en être l‘organisateur! La veille nombre de maires de communes littorales étaient montées au créneau, et le soir même , un nombre non négligeable de de députés LREM du littoral s‘apprêtaient a faire voter à l‘assemblée une disposition allant dans ce sens!
Écoutons Christophe Castaner, le ministre de l’ intérieur  qui n‘a pas  pu s‘empecher de modérer les ardeurs : „la règle générale reste l‘interdiction…Toutefois, il sera possible de se rendre sur ces sites s‘il existe un dispositif d‘aménagement suffisant pour garantir la distanciation physique,  à la demande des maires, sur autorisation du préfet.“ (sic)
Et on s étonne que nos concitoyens continuent de s‘interroger . Tout se passe comme si le pouvoir ,  dépassé par ses propres turpitudes, cherchait à se défausser en noyant le poisson au travers d‘une multitude d‘arrêtés et de circulaires aussi imprécis que fluctuants.  Il aurait été si simple , dès le début, de s’en tenir à des principes  tels que le port du masque obligatoire même de tissus. Une récente étude scientifique internationale ne soutient-elle pas que s‘il est porté par 80 % de la population , le masque est plus efficace que le confinement!
Je n‘aurais pas la cruauté de rappeler qu‘Olivier Véran en personne répétait encore fin mars, que : „les masques sont inutiles pour se protéger…“
On ne sait pas qui cherchait à protéger le ministre de la santé ,  mais sans doute plus la stratégie du gouvernement que les citoyens eux même . À  vouloir faire notre bonheur, et prendre toutes les décisions,  l‘Etat  accompagne nos turpitudes!
En 1913 , la dépense publique représentait 10% du PIB en France , contre 57% actuellement et sans doute 60 % demain après cette crise du Coronavirus . Le vrai sujet deviendra plus que l‘éradication du Covid de viser à l‘élimination des dépenses  publiques inutiles ( 14 Milliards d’euros de fraudes à la Sécurité Sociale !). C‘est à quoi il faut se préparer . Y sommes nous prêts! Nous n’aurons pas  d‘autre choix!



„ Le pouvoir travaille volontiers au bonheur des individus ; mais il veut en être l‘unique agent et le seul arbitre ; il pourvoit à leur sécurité, prévoit et assure leurs besoins , facilite leurs plaisirs, conduit leurs principales affaires, dirige leur industrie , règle leurs successions, ; divise leurs héritages; que  ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre „
Alexis de Tocqueville
( La Démocratie en Amérique)

[51] — Le 7 mai 2020

ARRETONS DE PRENDRE LES FRANÇAIS POUR DES ENFANTS !

Désormais même les machines se mettent à  râler  et à se rebiffer. . Je me faisais la réflexion ce matin en voyant   ma machine à café Moulinex  s‘éteindre   „au bout d‘un certain temps „ ( comme disait le comique des années 60, Fernand Raynaud ) sans qu‘on ne lui n’ait rien demandé   . Idem pour ma voiture, une DS crossback ,dont les portes  se ferment  automatiquement . Ce qui n‘est pas toujours pratique , quand vous voulez récupérer des affaires sans avoir  les clés avec vous   . Et je pourrais continuer avec le frigo qui râle quand vous laissez   la porte ouverte trop longtemps ,  ou avec la télé qui s‘éteint au bout d‘un certain laps de temps .Pourquoi  de tels gadgets , ce n‘est pas ce qu‘on leur demande . Ce que l’on veut c‘est qu‘elles roulent , ces voitures, ou qu‘elles  fassent du café , ces cafetières , pas qu‘elles nous imposent leur tempo …
On a déjà assez à faire avec les contraintes , l‘administration et ses multiples admonestations surtout en ce moment . . Tenez , prenez cette affaire des plages interdites , (au moins jusqu’ au 1 juin,) alors qu’on  rouvre les parcs et jardins . On comprend que cela énerve au plus haut point les habitant du  littoral , surtout avec le soleil qu‘il y a !  Il aurait  été si simple de les autoriser tout en exigeant   le respect d’une distance de 2 mètres  .Au lieu que de responsabiliser chacun, on préfère interdire ! C‘est étrange comme premier réflexe , de la part d‘une administration semblant devenir de plus en plus  ivre de ses propres réglementations au fur et à mesure qu‘elle démontre en même temps son impuissance  .Quand arrêterons-nous de prendre les Français pour des enfants !
C‘est vrai dans l‘espace public, c‘est vrai dans l‘économie , c‘est vrai aussi dans le social avec cette assistanat généralisé que le monde observe sans vraiment chercher à  imiter . Finalement , tout ce que nous avons mis en place , semble nous enfermer dans un  vaste piège, celui de la déresponsabilisation de l‘individu …
Au début de son quinquennat, beaucoup d‘observateurs pensaient qu‘Emmanuel  Macron , après sa victoire au forceps, avait la baraka avec lui . Après trois ans passés à l‘Elysée , ils s’interrogent sur la quantité des crises intervenues .Affaire Benalla, Gilets jaunes ,terrorisme ,  et maintenant Covid  , notre surdoué de la Somme aurait-il  du plomb dans l‘aile ? Me revient en mémoire ce que me disait un grand psychanalyste , familier du milieu politique, Jan-Edouard Brunie :
„ il n‘a pas l‘Image du père . Il ne l’aura jamais . Lui , il serait  plutôt dans le rôle du frère,  sympathique , pétri de qualités , tout ce que tu veux, mais un frère..“ C‘est gênant  pour un Chef d‘Etat !
Les images le montrant en bras de chemise à l‘Elysée en train d‘ échanger sur un mode spontané en conférence vidéo avec les responsables de la culture confinaient plus à celle d‘un gentil animateur socio-culturel  qu‘à celle d‘un dirigeant posé et fiable d‘une grande nation développée. . On peut parfois se demander qui le conseille .En plus , cette séance tient  plus des activités d‘un  secrétaire d‘Etat que du président de la sixième puissance mondiale..Enfin passons, car ce n‘est pas le plus important .
Un ami député LREM me confirme que la députée Martine Wonner allait être exclue du groupe parlementaire d‘en Marche . On se souvient  , que cette psychiatre de Mulhouse s‘était  clairement prononcée en faveur de la chloroquine tout en émettant de sérieux doutes sur la gestion de la crise sanitaire du gouvernement  d‘Edouard Philippe .  Un prêté pour un rendu qui augure mal de la liberté de ton dans les groupes parlementaires. Ce qui n‘est jamais un bon signe!
Le communicant , mon ami Stéphane Attal (Président des Influenceurs) , contaminé par le Covid début mars et qui s‘inquiète d‘éventuelles séquelles ( question évoquée à juste titre par le professeur Raoult) m‘indique commenter l‘actualité chaque dimanche à 19h30 sur Facebook . Message passé cher Stéphane , et surtout à très vite sur le terrain de la politique et des médias…ton terrain préféré!
Un professeur Raoult qui reste  très populaire . Une estimation de notre diffuseur MLP , me fait savoir que le dernier numéro de Journal de France avec en une le directeur de l‘IHU Méditerranée , est en train de battre tous les records de vente. C‘est à ne plus rien comprendre! Si maintenant les gens de mérite se mettent à être appréciés :  où va-t‘on? ! On rentrerait vraiment dans un nouveau  monde . Ouf !

„Ne demande pas que ce qui arrive comme tu le désires ; mais désire que les choses arrivent comme elles arrivent  et tu seras heureux. « 
EPICTETE

[50] — Le 6 mai 2020

RETROUVER L‘ESPRIT DE VAILLANCE , SINON, NOUS ALLONS TOUS FINIR DÉCONFITS !
AVEC ARNAUD LAGARDERE, EPICTETE, MARC BLOCH ET MÊME EMMANUEL MACRON !

Je ne sais pas si Arnaud Lagardere est un grand entrepreneur, mais il est en tout cas un sacré  battant . La façon dont il a mis fin hier devant l’AG  de son groupe à la bataille l’opposant au fonds américain Amber témoigne d‘une  vitalité intacte. Après avoir fait nommé au conseil de surveillance Nicolas Sarkozy ( qui après celui d’Accor, enchaîne les jetons de présence )et Guillaume Pepy, ( ex président de la SNCF)  , il conserve le contrôle grâce au soutien du Quatar , de Marc de Lacharriere ( Fimalac) ) et de Vivendi   tout en faisant remarquer que l’aide du groupe Bolloré ne s’est pas avérée „déterminante « . Avec plus de 10,5% du capital, Vincent Bolloré pourrait être tenté de continuer à monter dans le capital et  lorgner par exemple sur les les 28% d’actions du fonds Amber de l’imprévisible tycoon américain Joseph Oughourlian , toujours capable d’une foucade surtout s’il y a une belle plus-value à la clé. L’homme d’affaires breton serait  en position de force pour faire tomber dans son escarcelle les pépites telles qu‘ Hachette Livre , Paris Match, ou Europe 1 , sur lesquelles tout Paris sait qu’il lorgne avec gourmandise .
En matière de vie et de business , tout  n’est-il aussi  pas affaire d’instinct et d’ état d‘esprit  , des  ingrédients essentiels  au delà de toutes les analyses de situation, .C‘est vrai aussi dans le cours des choses militaires en temps de guerre! Histoire TV diffusait des images montrant  la jeune garde nazie , Hitlerjugend ( des jeunes  de 18 ans d’âge à peine mais gonflés à bloc par la propagande ) )alliée  à la 21 eme Panzerdivision  et qui a  résisté , après le 7 juin 1944, de manière héroïque  dans le Bessin en Normandie pour barrer la route de Caen aux Canadiens et aux Britanniques  alors que le débarquement était plié et qu‘ils auraient pu et dû se décourager . L‘exemple est extrême. On peut se souvenir , c‘est plus lointain  et il n‘y a pas d‘images,  des combattants de la fameuse bataille de Valmy, le 20 septembre 1792,  après la chute de la monarchie, quand Danton  sût e trouver les mots et exalter les valeurs de la nation française et  de l‘esprit patriotique pour mettre en pièce une ‘armée prussienne qui ne demandait qu‘à pouvoir filer sur Paris : „de l’audace , toujours de l‘audace , rien que de l‘audace, et la France est sauvée.“
La vaillance est au fond l‘ élément moteur de toute entreprise. Et  dans le style, c’est ce qui semble désormais le plus opposer notre président à son premier ministre. Le chef de l‘Etat a refusé de reprendre à son compte le mot „ d’écroulement „employé  ce lundi devant le Sénat par Édouard Philippe prenant soin de rajouter : „ Je n‘emploie pas ce terme au hasard“. Ce qu‘Emmanuel Macron réfutait peu après , rajoutant plus modeste de son côté „ Je n‘ai pas ces grands mots“. Et toute la classe médiatique de commencer à en tirer les conclusions  les plus funestes pour l‘hôte de Matignon , qui par définition occupe un poste éjectable  et laissé au  bon vouloir du Prince . Selon les institutions  de la V eme République, il est même prévu pour cela  ;  pouvoir servir de fusible au président !
Nous n‘en sommes pas là  mais  force est de reconnaître que certaines dispositions prises pour préparer le déconfinement tournent au tragi-comique.
Tous aux abris !  Hier , le comité scientifique qui commence à se prendre au jeu,( un pouvoir dans le pouvoir?) a jugé utile de faire sortir un rapport indigeste d‘une centaine de pages destiné aux Directeurs d‘école pour  les préparer à la réouverture des établissements . Les sages auraient voulu mettre des bâtons dans les roues à l’exécutif et vouloir démontrer leur hostilité à la réouverture scolaire qu’ils n’y se seraient pas pris mieux. Avec cette circulaire ubuesque et inapplicable , on  voudrait faire peur à tout le  monde qu‘on ne s‘y prendrait pas autrement . C‘est inapplicable ! Désinfecter tout matériel après son utilisation, même  Courteline n‘aurait osé
y penser !
La seule question est de savoir si les enfants transmettent ou non le virus . Sur le sujet, on a entendu tout et son contraire. C‘est pourtant la vraie question du moment .Mais on en a entendu tellement de sornettes qu‘on est en droit de rester circonspect . Bonne nouvelle sur l’immunité individuelle , il parait d‘après ce qu’ on a vu en Corée du Sud ,  que les personnes contaminées une première fois ne peuvent retomber malades ensuite. C‘est toujours cela de pris !
Marc Bloch ,  grand historien et résistant ,  fusillé en 1944 après avoir été arrêté par la Gestapo , écrit à propos de l‘armistice dans „l‘étrange défaite“ :
« La cause directe de la défaite fut l‘incapacité du commandement. Nos chefs ou ceux qui agissaient en leur nom, n‘ont pas su penser cette guerre…Nous avons en somme renouvelé les combats familiers à notre histoire coloniale , de la sagaie contre le fusil. Mais c‘est nous , cette fois , qui jouions les primitifs.“

Sachons à la fois nous adapter et être déterminés !

« La maladie est une contrariété pour le corps , mais non pour la volonté , si elle ne veut pas . Être boiteux est une contrariété pour la jambe, non pour la volonté . Dis – toi la même chose pour chaque incident : tu trouveras que c‘est une contrariété pour autre chose, mais non pour toi . »
Epictete

[49] — Le 5 mai 2020

QUAND LES CHINOIS VONT-ILS OSER TOUT NOUS DIRE ? IL FAUT SOUTENIR ZEMMOUR CAR IL Y VA DE LA LIBERTÉ D‘INFORMER !

On vient de l’apprendre. Il paraît que dès le 27 décembre dernier, il y avait sur notre territoire un homme infecté par le coronavirus.Selon des médecins de Bondy qui ont pu réanalyser des prélèvements, Il s’agirait d’un homme de 42 ans résidant à Bobigny (93) . Rappelons qu’en Chine, le premier malade détecté date du 17 novembre! On n‘a donc pas été le dernier pays à être contaminé et on n‘a pas fini d’en apprendre sur toutes les subtilités du trajet de ce virus . Une chose demeure , il est anormal que les autorités chinoises se refusent toujours à faire toute la lumière sur l’ origine de cette épidémie. Comme elles le font depuis le 24 janvier dernier, jour où elles ont interdit à l‘institut de virologie de Wuhan de livrer à l’université de Texas des échantillons infectés par le Covid. Tout ceci ne contribue pas à faire avancer la recherche même si , grâce à Internet , la concertation internationale se fait. L’ ensemble des chercheurs du monde entier, chinois compris, publient en permanence leurs travaux sur la toile.
On se souvient que le 12 janvier dernier , le fameux laboratoire de Shangai du professeur Zhang Yong-zhen a été brutalement fermé par les autorités chinoises , sans explication non plus .
Derrière ce clair obscur, la volonté de ne pas encourir les sanctions financières en cas de preuve que l‘origine du virus proviendrait bien d‘expériences réalisées dans un labo chinois, comme l‘ affirme depuis plus de 15 jours le Nobel français , le professeur Luc Montagnier . Une certitude reprise en chœur à Washington, même si la Maison Blanche ne présente pas en la matière les mêmes garanties d‘objectivité.
Si l‘urgence reste au sanitaire ; il va falloir aussi s’occuper de l’ économique . Pourquoi à ce sujet ne pas profiter de
l’ organisation prochaine du G7 qui doit avoir lieu du 10 au 12 juin prochain et en faire , en l‘ouvrant aux Russes et aux Chinois, une conférence multilatérale à même de coordonner la relance économique et monétaire tant nécessaire . Précisément ce ce qu‘avait fait Nicolas Sarkozy en novembre 2008 lorsque la France avait l‘espace du G20 pris l‘initiative d‘une réponse mondiale concertée à la crise des Subprimes.
L‘heure est plus que jamais à la concertation et au volontarisme . Les pays , et les entreprises qui s‘en sortiront, seront celles qui le voudront et l’auront voulu de toutes leurs forces . De ce point de vue , il est certain que l‘élan dégagé par le discours du président semble plus opérant que le ton lancinant de son premier ministre. Que ce dernier prenne un peu modèle sur celle son voisin de l‘Ouest , l’entreprenant Hervé Morin. Le président de la région Normandie lance , en plein confinement, un plan ambitieux de relocalisation industrielle au travers de contrats de plan État-Région mobilisant les fonds européens. Sanofi et Fareva annoncent déjà des projets précis de nouvelles usines . C‘est excellent pour l‘emploi et pour le moral . Et puisque la tendance est au transports eco-responsables et au vélo électrique. Il est heureux de voir que nos jeunes marques tricolores ne sont pas les dernières: parmi elles Lapierre, Moustache mais aussi le vétéran Solex , relancé par mon ami le jeune entrepreneur Gregory Trebaol (Easybike à Saint-Lo) . Bravo à eux !
C‘est par le concret , le terrain et la motivation de chacun que nous pourrons nous en sortir. Tout le monde a un rôle à jouer . Dans le film „ un mauvais fils “ de Claude Sautet , tourné en 1980 et diffusé par Arte , on voit un Patrick Dewaere jouer le rôle d‘un jeune homme en difficulté mais qui enchaîne les emplois ; libraire , livreur, manutentionnaire et même menuisier . Un enchaînement de jobs pas toujours faciles mais qui finit par le remettre d‘équerre d’autant que les rapports avec son père, joué par Yves Robert , ne sont pas au beau fixe . À un moment, on voit Dewaere sympathiser avec des collègues d‘origine maghrébine , très sympas d‘ailleurs, et qui triment aussi pour boucler les fins de mois L‘ambiance est bon enfant . Les hommes se côtoient et fraternisent dans le travail. Mais quel changement d‘atmosphère avec aujourd’hui . Dans des quartiers, Ils sont beaucoup à traîner , passant leur journée à subsister à coup de traffics divers . Ne croisant finalement jamais grand monde , ou pire toujours les mêmes , ils s‘enferment et finissent pas ne regarder les autres qu’ en chien de faïence. Ce n‘est pas vraiment la société dont nous avions rêvé. Eux non plus , d’ailleurs ! Le rêve français s‘est visiblement volatilisé . Il faudra pourtant bien réussir à le faire revenir ..

Éric Zemmour , qui fait un tabac sur CNews chaque soir, à qui j‘envoyais un mot de soutien suite à l‘agression dont il a été l‘objet me répond en me faisant part de son doute à pouvoir rallier une bonne partie de ce que l’on désigne aujourd‘hui par Français musulmans . Que s‘est-il passé en 40 ans pour que l‘ambiance et la situation se dégrade à ce point !

« Il vaut mieux chercher la paix
que la vérité .“
Voltaire


[48] — Le 4 mai 2020

POUR DIDIER RAOULT : « LE CONSENSUS , C‘EST PÉTAIN. »

Savoir que la fortune de Warren Buffet , le quatrième homme le plus riche du monde, a fondu de 50  milliards de dollars  depuis un mois , franchement, on s‘en moque un peu. D‘abord parce que ce n‘est pas un entrepreneur ou un industriel, et puis, parce qu‘à 89 ans, l‘oracle d‘Omaha pourrait songer à passer à autre chose que d‘ essayer de s‘enrichir un peu plus. Un peu comme le  fait Bill Gates avec sa fondation pour le bienfait de l‘humanité.

L’histoire a-t’elle tendance à se répéter? Hier , sur Histoire TV , on pouvait voir des images de 1940 avec un général Gamelin, remplacé ensuite par Weygand , diriger l’Armée française durant la drôle de guerre en étant complètement coupé de sa base. Confiné , dans le fort de Vincennes et enfermé dans  des principes dépassés, il commandait à distance des bataillons inutiles , laissés regroupés sur la ligne Maginot. Une  ligne qui finit par être contournée par les blindés  de Guderian qui ,après avoir laissé croire  à une invasion par la Belgique , passèrent à la surprise générale par les chemins encombrés de  la forêt des Ardennes , réputée infranchissable. À Bouillon ( nom prédestiné ?)sur la frontière, on oublia même de faire sauter les ponts !  Il faut décidément prêter beaucoup attention à  tout ce qui est réputé infranchissable.

Depuis longtemps, un jeune Général prônait  la  guerre  de mouvement avec un recours massif aux chars d‘assaut, l‘appui de la DCA et les fantassins. Une stratégie offensive qu‘il mit à profit lors de l‘attaque surprise menée du côté de Montcornet dans l’ Aisne où même s‘il ne réussit pas tout, ( avec des problèmes  de transmission et de ravitaillement)il  eût le mérite dans le  climat de défaite générale  de rappeler que la meilleure défense restait l‘attaque. Et que la plus fine  des stratégies  pour pouvoir opérer avait besoin de s‘appuyer sur un moral de vainqueur.  Malgré ses déboires , de Gaulle sut insuffler ce nouvel état d‘esprit. Il eût aussi le réflexe de faire accompagné d’un journaliste , et ainsi il ne tarda pas à faire les  titres de la presse française  en mal d‘hypothétiques bonnes nouvelles  .Weygand  fut bien heureux de les exploiter et de les ériger  en  modèle. Ensuite , sans états d’âme, et bravant touts les us et coutumes, l’intrépide Général prit sa meilleure plume pour écrire directement su président du Conseil Paul  Reynaud afin de  lui demander de changer de  stratégie militaire . On connait la suite , le jeune Charles devient sous- Secrétaire d’Etat à la Défense début juin ! De Gaulle avait réussi son entrée aux affaires: il n‘en sortira plus ,traversée du désert excepté  !

La crise révèle souvent les tempéraments Pour l‘instant , on n‘en a pas vu  beaucoup émerger à part bien sûr le fameux professeur Raoult , devenu très prisé de nos gazettes , et qui dans Paris  Match pose avec son équipe tout en prenant le soin de tordre le cou à ce conformisme politiquement correct qui nous fait tant de mal, ..Écoutons-le , cela fait du bien :
« On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels. Le consensus c‘est Pétain….On ne critique pas les généraux pendant la bataille. L‘histoire tranchera …
Au fond je suis beaucoup plus proche des philosophes ou des anthropologues que des scientifiques français. L‘homogénéité de la pensée est un phénomène purement mécanique et mathématique qu‘on appelle l‘écart-type; plus l‘échantillon est important , plus l‘écart-type est petit. Le politiquement correct et la pensée conforme ne sont qu‘un effet de masse , à fuir… En France, nous sommes pétris de peur . Toutes nos structures sont paralysées par le risque. „
Il y en a qui vont se reconnaître ! Margaret Thatcher disait  : « il me semble que le consensus désigne le procédé par lequel on abandonne nos opinions, principes, valeurs et politiques.“
Ce qui revient au même!
Dans Les Échos , un consultant en organisation , Luc Bretones , président de « Purpose for good « , explique que :  » les organisations de demain ne pourront fonctionner que sur 3 principes, la décentralisation de l‘autorité, la transparence et la confiance ainsi que la responsabilisation des équipes“.
Précisément ce qui a fait défaut  dans notre gestion étatique  de la pandémie. Sachons nous en souvenir .
Les temps changent visiblement .  Dans Le Figaro du jour , on peut lire un grand appel de 29 éminents médecins dont un prix Nobel demandant une „libération de l‘hôpital du fléau bureaucratique,“
Le même appel n‘aurait intéresser personne il y a encore quelques semaines .
Vu hier le film de Jacques Becker „Touchez pas au Grisbi“ . C‘est fou comme les gens , dans les années 50-60,  s’attachaient à être bien habillés  , à commencer par Gabin. Cela veut dire quelque chose non ! Ou est -ce seulement une question de mode ?

Avec toutes les mesures administratives, j‘ai toujours l‘impression qu‘on cherche à nous  caporaliser  ! On a peur de quoi! Qu‘on reprenne  notre liberté , ou notre responsabilité Ce devrait être  pourtant l‘objectif de toute société , vouloir émanciper l‘individu . On aurait pu viser à un  déconfinement progressivement, région par région. Non, c’est plus fort que nous , il faut tous faire pareil ! On a peur de quoi ? D‘un éclatement du pays? Valérie Pécresse suggère un retour progressif des salariés en télétravail „nous voulons tendre vers un objectif de 90% la deuxième semaine après le 11 mai, puis de 80 % jusqu’à l‘été . » C est du bon sens , mais est-ce ce bon sens que l‘on recherche  ?

« Nous devons beaucoup à nos amis morts ,nous leur devons tant d‘années volées. Alors ce qu‘ils nous demandent à voix basse , il faut le faire tout de suite.“
Roger Nimier
(Le Hussard bleu)

Robert Lafont
4/5/2020

[47] — Le 3 mai 2020

EN FRANCE, LA BUREAUCRATIE A PRIS LE POUVOIR ! DANS LE MONDE, CE SONT LES GAFAS ! ET NOUS, ON S‘AMUSE AVEC DES COULEURS !

Vous savez pourquoi les GAFA m‘inquiètent? Hier , ils m‘ont bloqué mon compte Instagram. Ils , enfin je ne sais qui, quelqu‘un me l‘a peut être détourné à son profit. C‘est dommage, j‘avais déjà, sans faire grand chose, quelques 5664 suiveurs. Du coup , je ne sais pas si je vais m y remettre…

Et il m‘est  arrivé, il y a quelques semaines, pareille mésaventure avec Twitter. Oui, du jour au lendemain, je n‘arrivais  plus à communiquer avec les quelques 6723 twittos qui me suivaient. J’ai demandé à Ignacio, notre responsable web, qui m‘a répondu  par un laconique questionnement genre :  « Tu n‘as pas eu un problème avec l’extrême droite, ce pourrait être  l‘oeuvre d’ un compte fantôme domicilié en Ukraine! ». Bigre , cela donne pas vraiment envie de poursuivre ! Du coup , j‘ai arrêté ! Maintenant, quand  je veux dire quelque chose , je le fais sur  Entreprendre.fr. C‘est plus simple, c‘est français , et on ne dépend de personne ! Au moins jusque là !
Mais  vous allez voir que  demain les GAFAS vont détenir nos données médicales, financières , de traçage et autoriser ou non nos publications au gré de leurs envies et intérêts !  . Qu‘attendons-nous pour réagir ? Qu’attendent nos opérateurs telecom, Orange , DT , Telefonica ou Telecom Italia pour lancer le Airbus du fournisseur d‘accès ! Il n‘est pas trop tard, il n‘est jamais trop tard ! Surtout quand on veut bien faire !
Regardez, les Américains ., ils ont bien  attendu 4 ans avant de débarquer en Normandie du côté de Sainte-mère-l‘église ou Utah Beach!

C‘est le terrain qui nous sauve ! Oui le terrain, le personnel soignant, les conducteurs de bus , les producteurs de tomates ,  les chauffeurs-livreurs, les épiciers: oui , tous ceux qui ne sont pas dans les bureaux ! Les maires aussi  …
En parallèle, les bureaucrates  montrent leurs limites. Dans les hôpitaux, heureusement que les personnels ont pris le dessus, urgence oblige, sur le fonctionnement  administratif classique ! Idem pour la fabrication des masques où on a vu de nombreux acteurs économiques , et pas seulement les plus gros ( Damart, Saint-James, Le Slip Français..,) prendre l’initiative de la reconquête productrice.
Cela est rassurant, et atteste que nos forces vitales sont intactes . Ah , si on arrivait un jour à les laisser respirer davantage et prospérer  nos forces vives de production et  de création. N‘oublions pas le monde de la culture, même s‘il est à l‘arrêt  , il  emploie plus de monde  que l‘industrie automobile !
Coup de chapeau à Stéphane Bern qui , dans le journal de 20 heures de France 2 de Laurent  Delahousse  prenait soin d’évoquer , du fond de sa demeure  confinée  du Perche , les 500 000 emplois concernés par l‘économie du patrimoine. Incitant les Français à visiter nombreux cet été les châteaux et monuments, avant de se reprendre „ nombreux , mais pas en même temps „ pour respecter  les distances barrière!
À l‘instar de  la drôle de guerre , parlera -t’on  demain de drôle de crise ? La manière dont s’y prennent les pouvoirs publics pour gérer cette crise  sanitaire a de quoi interpeller. Ceux-ci donnent l’impression de vouloir noyer le poisson . Le nombre et la diversité des mesures administratives prises ne semble n’avoir d’égal que l’étendue de leur perplexité à  résoudre les problèmes. Comme le dit Regis  Debray dans le JDD : „ Moins  ça peut , plus ça cause. Le problème , c‘est qu‘en croyant se rattraper avec la com et leurs massages psychologiques ils s‘enfoncent et on ne les croit plus . Ils devraient se méfier. « Quand les peuples cessent d‘estimer , disait Rivarol, ils cessent d‘obéir.“

Tiens voilà maintenant que Valérie Pécresse et Bruno Retailleau demandent eux aussi le port obligatoire du masque dans l‘espace public. Si cela avait été opératoire début avril, combien de morts auraient été évitées? On ne le saura jamais … Heureusement pour ceux qui nous gouvernent trop occupés à montrer qu‘ils ne se sont pas trop  trompés . Ils ne savent même pas si le déconfinement aura bien lieu le 11 mai . „ La date de levée du confinement pourrait être remise en question“ menace Olivier Véran en une du Parisien. Ils ne savent plus quoi inventer pour faire parler d‘eux et occuper nos esprits un peu en déshérence.
Christophe Castaner  a beau  répété , ce matin , sur Europe 1 qu’ un million de contraventions ont été dressées depuis le début du confinement „ et que ce n est pas beaucoup et cela montre le sens de la responsabilité des citoyens!“ , cela n’engage que lui mais au moins cela  fera -t’il rentrer de l‘argent dans les caisses. Cette propension hexagonale à vouloir réglementer en tous points et en tous lieus devient sidérante .  On ne leur en demande pas tant! „ Arrêtez d‘emmerder les Français “ disait déjà Georges Pompidou ! Philippe Juvin , le chef des urgences a l‘hopital Pompidou ne dit pas autre chose  , lorsqu’ il dénonce „l‘hypercentralisation de notre sytème de santé , la multiplication des strates administratives et une approche technocratique des sujets médicaux .  Cette hyperadministration a été incapable de préparer la guerre et de la faire. À l‘inverse , les hôpitaux qui ont su s‘adapter l‘ont fait en bousculant leurs organisations, preuve que celles-ci n‘étaient pas les bonnes. Dans l’hôpital de demain , il faudra dégraisser le mammouth (  à l‘hopital public , il y a autant d‘agents administratifs que de médecins…), lui apprendre l’efficacité.“
Et ce n‘est pas un problème de statut, Sur France Culture, ce matin, l‘économiste Philippe Manière  a raison de rappeler qu‘en Allemagne , qui a démontré son efficacité durant  cette crise, la moitié des établissements hospitaliers sont privés. C‘ est donc plus  un problème de management que de statut!
Soyons innovants et entreprenants
Cela fait plaisir de lire que le créateur de mode français Jean-Charles de Castelbajac ( qui vient d‘être recruté comme directeur artistique de Benetton) a lancé sa carrière en transformant une modeste serpillère en manteau branché des temps modernes .
Choquez,choquez,  il en restera toujours quelque chose!

„Allier  le pessimisme de l‘intelligence ,
à l‘optimisme de la volonté .“
Romain Rolland

Robert Lafont
3 / mai / 2020

[46] — Le 2 mai 2020

ET SI CETTE CRISE ALLAIT FAIRE AIMER AUx HOMMES LA VIE SOUS TOUS SES ASPECTS!

Et si nous étions en train de redécouvrir que nous avons de la chance, que la vie est belle,  bien plus intéressante que ce qu‘on raconte ,et que nous avons  en France pas mal de chance, malgré les déboires,  par rapport à beaucoup ! Un pays d‘exception où tout est possible , répétons-le à satiété, et où , on l’oublie, le pouvoir d‘achat et la redistribution sociale ont été démultipliés ces dernières années contrairement à la vulgate  misérabiliste véhiculée partout.
Et si ce virus qui  bouscule tout et aussi les consciences nous aidait à nous en souvenir . Se rappeler que c‘était  bien de pouvoir vivre et  se déplacer en toute liberté et sans contraintes…Oui c‘était bien et  c‘était avant !
Bon, arrêtons de se faire peur, cela va bien revenir un jour!  Macron n‘a t‘il  pas parlé de « retrouver dès que possible ces 1 er mai joyeux et heureux qui font notre nation!“ sans en croire le moindre mot ,cela  on peut en être sûr! Mais oui , on va le retrouver ce chemin de la liberté et de la vie qui sont  indissociables entre eux ! J‘ose espérer que nos compatriotes une fois deconfines   se rendent  compte de la chance qu‘ils ont de vivre ici . Peut être que le dénigrement systématique, spécialité hexagonale, dont notre pays est l‘objet de la part des mêmes qui n‘oublient pas  à titre individuel d’en profiter allègrement  ( du système);  n‘ est  qu‘ un subtil stratagème  inventé pour ne pas faire trop  envie aux autres.Allez savoir! . Dans ce cas, c‘est raté à voir le nombre de migrants  qui aspire à débarquer sur notre sol.

Je lisais ce matin une préface à Anna Karénine de Tolstoi , écrite pour Folio par Louis Pauwels ( « Devenez  ce que vous êtes“)  rappelant à juste titre que  : « La vraie – et la seule- mission de l‘artiste est de faire aimer aux hommes la vie sous tous ses aspects ».
Un très beau précepte qui, s‘il était appliqué à la lettre  , mettrait au chômage bien de nos écrivains et hommes de plume qui s‘évertuent à faire voir la vie  plus sordide qu‘elle  n’ est…! Après „ La Nausée „ de Sartre , on peut passer à autre chose. Je me souviens qu’après l’avoir lu dans les années 80, , je devais avoir 25 ans, le livre m‘est tombé des mains (mais il fallait bien l‘avoir lu ce roman culte)  je me suis demandé si l’auteur des „ Mains sales“! n’en avait pas trop rajouté ! Il faut  croire que non! On peut être fervent sans être béat et rêver sans confiner  à l‘eau de rose ! Je le répète. Cette réclusion , non criminelle, (nous y sommes pour rien)  devrait nous   ouvrir les yeux . Oui la vie ,la liberté ,  c‘est bien, c‘est même très bien !
Vous n‘en avez pas marre , vous, de tous ces récriminateurs  et revendicateurs de tout poil que l‘on voit déclamer  et réclamer à tout instant. Qu‘on fasse parler aussi  les autres:  les découvreurs, créateurs , poètes , architectes , bâtisseurs,  professeurs ou  aidants….Ils ont des choses à nous dire. Et en plus , c‘est constructif!

On gémirait moins si on  regardait  un peu plus ailleurs . Tiens au Mexique, pays que nous avons voulu envahir il n‘y a pas si longtemps ;  c‘était  sous Napoléon  III il y a 160 ans , en 1861  ! En ce moment  même à Mexico, la moitié des travailleurs vit au jour le jour et sans aucun filet de protection sociale. La-bas , pas de chômage partiel, il est impossible de ne pas travailler si on veut  survivre. Sur les magasins  fleurissent , nous  dit  Le Figaro ,  des affichettes  où  on peut lire :  „Le Mexique n’ est pas l‘Europe . Ici, si on ne travaille pas, on ne mange pas.“ Une vendeuse de tacos à la criée  ,une certaine  Dona Léo , interviewée  , répond de rage  :  „ on n‘est pas à Paris ici . C‘est soit on meurt de faim, soit du Coronavirus. Je préfère mourir debout en me battant .“ C‘est  magnifique!.  Nous ne mesurons pas la chance que nous avons! Et si on mettait à distance   nos caprices d‘enfants gâtés . Et si on réapprenait  à se  battre au bon sens du terme à l‘image de ces Chicanos travailleurs et courageux  ! Cela ne nous ferait pas de mal !  . Le sport peut nous y aider , même si on apprend aujourd’hui qu‘il faudra mettre 10 mètres de distanciation physique entre pratiquants , cyclistes ou joggeurs . C‘est comme les masques, on n’ aurait pu nous le dire plutôt  , au lieu de multiplier les formalités administratives de déplacement par exemple. . Masques que Marine Le Pen réclame obligatoire dans l‘espace public. Elle n’a pas tort  . Oui , d‘ autant que cela diminuera d‘autant (plaisanterie) les contrôles au faciès!

L’empilement administratif  reste l‘un de nos principaux handicaps . On le constate  au niveau de l‘Etat , Mais on le retrouve aussi dans bien des strates de notre société telles par exemple  les structures de notre  football professionnel. Écoutons ce que dit ce matin au Parisien,  la patronne de la LFP , l‘excellente Nathalie  Boy de la Tour :
„Arrêtons d‘empiler des structures: des collèges, un bureau, un conseil d‘administration, une AG, deux syndicats. Cela fait beaucoup .“Ce n‘est qu‘un exemple !
Et si cette crise nous aidait à ouvrir un peu les yeux . Sur notre bonheur et aussi sur nos dysfonctionnements . Comme Yves Montand en 1981, on pourrait dire aussi :Vive la  crise !

‘Le type qui a envie de faire sauter le monde est la contrepartie de l‘imbécile qui s‘imagine qu‘il peut
sauver le monde. Le monde n‘a besoin ni d‘un destructeur, ni d‘un sauveur. Le monde est, nous sommes.“
Henry Miller

1 COMMENTAIRE

  1. DIDIER RAOULT LA VÉRITÉ « ON NE NOUS DIT PAS TOUT ! » par Robert Lafont …Les révélations du génie marseillais….LE LIVRE ÉVÉNEMENT. Sur la tranche du livre est inscrit: Didier Raoult: La Vérité…..Les dossiers pratiques.
    On a acheté votre livre dans un « tabac-presse » de Cherbourg, croyant que l’auteur en était Didier Raoult. Ma fille m’a dit: « Il s’embête pas le professeur Raoult à vendre 15 € ce petit livre! J’ai répondu: »C’est étonnant car son livre publié en avril était à 11€! Ce serait décevant que çà devienne un vrai commerce! ». Puis on a compris l’erreur en commençant la lecture. Bon, vous faites bien de défendre le professeur, on admire beaucoup sa résistance, ses compétences. Avouez que la couverture de votre bouquin est trompeuse. Le texte est bien écrit, malgré des coquilles et des fautes d’orthographe. On est d’accord avec la plupart de vos idées (sauf que je trouve que la CGT a souvent raison). La reliure et le papier ne sont pas solides, sinon çà va…C’est à la portée de tous, à part le prix un peu cher par rapport à celui du vrai Didier Raoult. Et puis, entre Michel Lafon, Robert Laffont et vous-même on a eu du mal à identifier qui vous êtes réellement, (on a regardé sur google), on ne fait pas partie du monde des Entrepreneurs et on ne vous connaissait pas avant cette lecture intéressante. Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

1 × un =