Je m'abonne

Cinéma : « Juliette au printemps », le film de la semaine

Les histoires de famille ont toujours été sources de beaux moments cinématographiques, soit drôles, soit sous les signes de l’émotion ou de la tension. Et « Juliette au printemps » s’inscrit dans cette lignée. 

Entreprendre - Cinéma : « Juliette au printemps », le film de la semaine

Juliette, une jeune illustratrice de livres pour enfants, quitte la ville pour revoir son cercle familial durant quelques jours.  Il y a son père, un homme pudique qui ne parvient à vraiment communiquer qu’avec des blagues.  Sa mère est une artiste peintre, généreuse et profitant de la vie sans se poser de questions tandis que sa grand-mère, qu’elle adore, semble déjà ailleurs.  Il y aussi sa sœur, une mère de famille quelque peu débordée par les tâches de la vie quotidienne. Juliette va rencontrer Pollux, jeune homme plein de poésie et au charme qui ne la laisse pas insensible.

Dans cette ambiance et lors de ces retrouvailles, des souvenirs et des secrets familiaux vont refaire surface. Cet attachant film chorale est l’adaptation  de la bande dessinée, « Juliette, les fantômes reviennent au printemps » de Camille Jourdy, parue en 2021 chez Actes Sud. «

 C’est une bande dessinée très riche qui aborde beaucoup de sujets : la dépression, la place qu’on occupe dans une famille sans parvenir à la déplacer malgré les années, la pudeur, l’amour, la sexualité, le deuil, la maternité.  C’est du quotidien traversé par la tragédie, et tout ça, avec beau[1]coup d’humour ! Je suis tombée sous le charme de cette histoire riche en dialogues sur une famille qui ne parvient pas à communiquer », dit la réalisatrice Blandine Lenoir qui signe avec « Juliette au printemps » son quatrième long métrage.

Outre le scénario bien agencé et la mise en scène aussi efficace qu’élégante, la force de « Juliette au printemps » réside dans son excellent casting de comédiens puisqu’il réunit Izia Higelin, Jean-Pierre Darroussin, Noémie Lvosky, Sophie Guillemin, Éric Caravaca, Liliane Rovère (on se souvient de ses prestations dans la série « Dix pour cent ») et Salif Cissé. Tous servent au diapason et avec authenticité le récit de Blandine Lenoir. Juste avant l’été, ce printemps de Juliette est une belle transition entre les deux saisons.

René Chiche

« Juliette au printemps », sortie en salles le 12 juin. Durée : 1 h 36


Vous aimez ? Partagez !


Entreprendre est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire

Offre spéciale Entreprendre

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Je m'abonne