Marion Cotillard attends the "De Son Vivant (Peaceful)" screening during the 74th annual Cannes Film Festival on July 10, 2021 in Cannes, France.

Par Emmanuel Jaffelin, auteur de Célébrations du bonheur (Laffon, septembre 2021)

Lectrice, lecteur : j’ai adoré ce film, présenté en ouverture du festival de Cannes, mais que j’ai vu dans une salle moyenne de la banlieue parisienne. Et le fait de voir trois spectateurs sortir de la salle, l’un au bout de 10 mns, le troisième 30 mns après le début du film, m’a fait comprendre, après avoir constaté leurs non-retours, que cette Annette était un chef dont ces déserteurs ne voyaient pas l’œuvre ! un chef d’œuvre est une production artistique qui fait passer une œuvre au-delà du genre où le spectateur aurait tendance à l’enfermer.

Souviens-toi que les grandes œuvres ont choqué une partie de la population et toujours une minorité de spécialistes ayant autorité sur un art et n’admettant pas qu’un artiste qui en sorte, voire qui en fasse exploser le cadre, puisse encore être considéré comme un artiste.

En architecture, ce fut ainsi l’exemple de Eiffel dont la tour fut symboliquement trainée dans la boue par un élite. Créée pour commémorer le centenaire de la Révolution Française en 1889, elle fut comparée par certains à la tour de Babel. Or, cette tour Eiffel n’est pas un mythe, mais encore une réalité devenue le symbole de Paris et visitée chaque année par plusieurs (sept !) millions de touristes étrangers, sans parler de ceux qui la voient sans (pouvoir) y monter.

En peinture, Le Déjeuner sur l’herbe d’Edouard Manet est une toile à laquelle il est reproché de mélanger trois genres distincts – le paysage, la nature morte et le portrait. Et en sculpture, Rodin crée un Balzac dépourvu de bras et de jambes et sans accessoire. Les moqueurs y voient « un sac de charbon » ou « un fœtus colossal ».

Reconnaissons qu’Annette n’est pas dans le même sac que ces œuvres vilipendées puisque le film, faute d’obtenir la Palme d’or, a été reconnu(e) par le milieu du cinéma : son réalisateur, Leos Carax reçut ainsi le prix de la mise en scène par le Festival de Cannes.

Ce film représente l’histoire d’un couple de Los Angeles dont chacun est une star : l’homme, Henry mc Henry (Adam Driver) est une star américaine du Stand up qui provoque plus ses spectateurs qu’il ne les fait rire tandis que Ann (Marion Cotillard) est une cantatrice à la réputation mondiale. Première tension : union de deux milieux séparés, celui du classique et l’autre du populaire, un peu comme Esméralda et Quasimodo dans Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, ces deux personnages s’unissent dans un film qui mélange les genres de comédie musicale, d’opéra, de tragi-comédie et de conte fantastique. Bref, un tel mélange dans lequel les plus conservateurs y verront un bâtard et les plus curieux un panaché somptueux !

Scène tragique au cours de leur croisière sur un petit voilier pris dans une tempête qui conduit Ann à mourir noyée pendant que Henry mac Henry récupère leur fille qu’ils viennent d’avoir. Annette, qui nait environ au milieu du film et lui fait porter son nom, est une petite fille aux oreilles de martiennes, douée d’un pouvoir de chanter que n’ont pas les adultes et que son père, lorsqu’elle a probablement 5 ou 6 ans, décide de présenter au public dans des stades remplis, succès qui l’oblige à stopper ou mettre entre parenthèses sa carrière de comique. Une scène s’avère cruelle pour le héros du film : Annette dans un stade bondé refuse de chanter et déclare que c’est son père qui a tué sa mère sur le bateau en la poussant dans l’eau, ce qui conduira son père en prison, après qu’il ait tué le chef d’orchestre dirigeant l’opéra où sa femme chantait et dont il apprend tardivement qu’il avait été son amant.

Cette tragi-comédie musicale ou opéra-rock est essentiellement placée sur la musique des Sparks1, groupe notamment célèbre par cette fameuse chanson : « So may we start »2.

En tout cas, commencez – start !- lectrice, lecteur, par voir ce film pour assister à l’histoire originale d’un homme et d’une femme, chabala bala !

1 – groupe de rock (« étincelles » en anglais), fondé en 1968 à Los Angeles, mais devenant vite New wave. Morceau connu sorti en 1974 : This town ain’t big enough for both of us

2 – pouvons-nous simplement commencer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

4 × 4 =