Accueil > Yves Rocher : la saga d'un visionnaire

Yves Rocher : la saga d'un visionnaire

Entreprendre.fr

Entreprise préférée des Français pour la neuvième année consécutive selon le baromètre Pasternak-Ifop, le groupe de cosmétiques végétales, fondé en 1959 par Yves Rocher à La Gacilly dans le Morbihan, est décidé à poursuivre sa conquête de nouveaux marchés internationaux.

Les Rocher, ce sont aujourd’hui quinze héritiers appartenant à la trentaine de familles milliardaires françaises. Le Groupe Rocher est familial, rentable et indépendant. Contrôlé à plus de 96% par la famille du fondateur, animé par un esprit « d’entrepreneurs créateurs », il est bâti sur un positionnement original.

à lire aussi



A la fois botaniste, récoltant, fabricant et distributeur, Yves Rocher est la seule marque de cosmétique à maîtriser l'ensemble du cycle de ses 700 produits, de la plante à la peau de ses 30 millions de clientes dans 90 pays. Cette spécificité permet à la marque de réduire son impact environnemental et de proposer à chaque femme des produits de qualité à prix accessible, base de son succès grand public en France comme à l’international.

 

A l’origine, le visionnaire Yves Rocher

Au départ de l’histoire du groupe, la figure légendaire d’Yves Rocher, un fils de chapelier qui va bâtir un empire des affaires avec quarante ans d’avance. Yves Rocher naît et grandit dans le village de La Gacilly, dans le Morbihan. À la mort de son père, à l'âge de 14 ans, il décide d’aider sa mère dans l’exploitation d’un grand commerce familial d’articles textiles. Une vieille guérisseuse lui confie la recette d’une  pommade hémostatique à laquelle il ajoute de la ficaire.

 

Yves Rocher décide de la fabriquer artisanalement dans le grenier familial et de la vendre directement aux utilisateurs, par l'intermédiaire de petites annonces. Produits naturels et vente par correspondance constitueront les piliers de l’entreprise de produits cosmétiques qu’il fonde en 1959.

 

Très tôt, il privilégie l'agriculture biologique et une démarche éco-citoyenne
Le credo d'Yves Rocher est de démocratiser l'accès aux produits de beauté. Trois ans plus tard, il ouvre son premier magasin puis se développe à l'étranger. La société ne cessera alors de croître. Patron discret et paternaliste, il enchaîne en 1969 la construction du site de La Gacilly (soin du corps), en 1978 la construction du site de Rieux (maquillage) et en 1982 la construction du site de Ploermel (parfum).

 

Yves Rocher a expliqué avoir puisé au coeur de la Bretagne sa passion pour le monde végétal, qui donnera naissance à un tout nouveau concept sur le marché de la cosmétologie : la Cosmétique Végétale. L'industriel a assuré son développement sur "la beauté par les plantes", c'est-à-dire le refus des produits de synthèse. Ce concept était en avance de 20 ans sur son époque.

 

Des décennies de conquête

Suivront grâce à lui trois décennies de conquêtes, où s’enrichissent à la fois la famille, la société, et son territoire historique. Ses trois enfants travaillent au sein du Groupe Yves Rocher : Didier dirigea le groupe à partir de 1992, Daniel a créé la marque Daniel Jouvance et Jacques suit les questions environnementales. Mais Yves Rocher doit revenir à la tête du groupe à la suite de la mort accidentelle de son fils Didier, survenue en 1994. Son petit-fils Bris est nommé vice-président du groupe en 2007, il hérite de l'entreprise à la mort du fondateur d’un accident vasculaire cérébral le 26 décembre 2009.

 

Alors qu’il rêvait d’être musicien de jazz, Bris Rocher est entré dans la société de son grand-père à 16 ans, avant d’être confirmé dans les années 2000. Aîné des petits-enfants d'Yves Rocher, Bris a pris ses fonctions à la Présidence du Groupe Yves Rocher début 2010. Incarnant désormais les valeurs et l'avenir du Groupe familial fondé par son grand-père, il déclare : « Dans vingt ans, Yves Rocher sera toujours une entreprise familiale. C'était le rêve de mon grand-père et de mon Père. Par ma filiation, j'en fais un point d'honneur. »


Discrétion... et conquête

Aujourd’hui, à 36 ans, toujours aussi discret, il s’est émancipé et imposé en assumant sa stratégie en France comme à l’international : nouvelle organisation, plan de transformation et de modernisation de la marque, dopage de l’activité au Brésil, en Russie, en Indonésie et en Chine et développement de la vente en ligne.

 

Grâce à lui, le Groupe réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros, ce qui le place à la 18e place mondiale. 36 % du chiffre d'affaires est réalisé en France, 33 % en Europe de l'Ouest, 15 % en Europe de l'Est et 16 % dans le reste du monde en Asie et en Amérique latine.

 

Le numéro un des cosmétiques en France, qui possède au total huit marques dont Dr Pierre Ricaud, Daniel Jouvance et Petit Bateau dans le textile, a pris 51 % du capital de la société turque Flormar, leader du maquillage sur son marché. Il complète toujours son réseau de magasins en misant sur Internet pour proposer de nouveaux services à ses clientes et vient de lancer en avril 2015 un nouveau concept store végétal boulevard Haussmann à Paris.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :