Accueil > Pourquoi l'autopartage est-il l'avenir de l'automobile ?

Pourquoi l'autopartage est-il l'avenir de l'automobile ?

Entreprendre.fr

Avec 600.000 membres et 37.000 véhicules en France, en Allemagne et bientôt en Espagne, Drivy s’affiche comme le n°1 en France de la location de véhicules entre particuliers. À sa tête, Paulin Dementhon, 36 ans, diplômé HEC et ex-CMA-CGM, rêve d’exporter son concept dans toute l’Europe. Interview.

L’autopartage est-il l’avenir de l’automobile ?

Paulin Dementhon : Un jour, on se souviendra de la propriété automobile comme d’une anomalie historique ! Quand Drivy atteindra une densité de parc et un service optimums, avec la complémentarité d’autres services comme BlaBlaCar ou Autolib’, on pourra choisir son véhicule à la carte, depuis son mobile, sans se soucier des assurances, de l’entretien, du stationnement...

 

à lire aussi



Quel est le modèle économique de Drivy ?

Nos revenus proviennent uniquement des commissions prélevées sur les transactions réalisées entre nos membres. Elles s’élèvent à 30%, la moitié de ces sommes étant reversée à notre assureur.

 

Quel est votre CA 2014 ou prévisionnel 2015 ?

Nous ne communiquons pas sur notre CA mais nous avons réalisé plus de 700.000 journées de location depuis la création de Drivy. Et notre croissance triple d’année en année.

 

Vous vendez de la «mise en relation» et un service. Quels sont vos principaux postes de dépenses et d’investissements ?

Les salaires sont notre principal poste de dépenses. Nos équipes sont réparties entre nos produits et technologies (site et appli), le service client, le service marketing/communication et les services de finance, RH... Nous investissons beaucoup dans le marketing et la communication. En France, nous nous sommes développés de manière organique d’abord, par le bouche-à-oreille, mais pour nous lancer sur de nouveaux marchés comme l’Allemagne, nous avons choisi une campagne d’affichage à Berlin, et une présence sur Google ou Facebook.

 

Qu’est-ce qui vous distingue des plates-formes concurrentes ?

C’est la qualité de notre service et la facilité d’utilisation de notre site/appli qui séduit et fidélise nos membres. Par exemple, les contrats de location sont disponibles sur mobile, ce qui simplifie grandement la vie de nos utilisateurs.

 

Quelles sont vos ambitions à l’étranger?

Le rachat de BuzzCar, de Livop (un concurrent dont la location s’effectuait grâce à des boîtiers électroniques permettant l’ouverture des voitures avec un téléphone mobile NDLR), d’Autonetzer en Allemagne (leader allemand du secteur) et la levée de fonds de 8 M€ auprès d’Ecotechnologies vont nous permettre d’accélérer notre développement. Nous allons ouvrir en Espagne dès juillet, avec un nouveau directeur local. Nous aimerions lancer un autre pays européen avant la fin de l’année. Des études de marché en cours doivent nous permettre de le déterminer.

Pour en savoir plus : https://www.drivy.com

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
04/12/2016
Les 6 erreurs les plus répandues des chefs d'entreprise https://t.co/OzvRQWJnKO https://t.co/Q8q6DehebK
04/12/2016
Arts de la table : Solexia se renforce https://t.co/UQsOLsUfRf https://t.co/jicWbtcMHe
04/12/2016
La SNCF mise sur Allocab https://t.co/2F21aTfPrJ
04/12/2016
Daher invente l'industrie du futur https://t.co/Hgzk0QUEYK https://t.co/tXUCwaLMRF
04/12/2016
Viadeo est à un tournant https://t.co/AsRl4OP2p1 https://t.co/364RbuW1ib
04/12/2016
Entreprises : comment en finir avec la réunionite https://t.co/kdWHiCIKhE https://t.co/u6OTgIv08j
04/12/2016
Entreprendre en restant salarié : devez-vous en parler à votre employeur ? https://t.co/SXJ3aFUvh4 https://t.co/X0LsjrEZvT
04/12/2016
Première pépite pour Shake Up https://t.co/xyJp3n5XJp https://t.co/qrDMRSncTg
04/12/2016
Que valent vraiment les dirigeants des grandes entreprises françaises ? https://t.co/dSKnLg8JuW https://t.co/G5cMAfmGOU
04/12/2016
Hakim Benotmane régale la France avec FBH Food https://t.co/Z4fhcSp7LA https://t.co/dk4QWQ00sg
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :