Accueil > Made in France et French Touch : ils ont fait fortune aux USA

Made in France et French Touch : ils ont fait fortune aux USA

Entreprendre.fr

Depuis déjà plusieurs années, des créateurs d’entreprise français s’appuient sur la renommée gastronomique française et sur un véritable savoir-faire culinaire pour lancer des entreprises qui remportent un franc succès outre-Atlantique. A l’Ouest, il y a du nouveau !

Le « made in France » est devenue une véritable marque en particulier pour les secteurs tels que les cosmétiques, la haute couture, le luxe en général, sans oublier la gastronomie. Les grandes entreprises de cette économie haut de gamme sont bien connues au niveau international. 

 

Made in France et French Touch

 

Les Etats-Unis sont une terre de pionniers, encore aujourd’hui. Il est très difficile d’obtenir cette fameuse carte verte, mais les opportunités existent bel et bien, de façon très différente de ce qui se passe dans la vieille Europe... même si, finalement le vieux continent suit le modèle américain sous bien des aspects, y compris sur la simplification en termes de création d’entreprise.

 

La gastronomie est évidemment un secteur privilégié pour les Français qui s’installent aux USA, car ils disposent d’un a priori de légitimité ; la bonne cuisine étant partie intégrante de la culture française. Parmi les Français qui ont réussi dans ce domaine, on trouve une majorité de profils que l’on peut qualifier de « classiques », c’est- à-dire des personnes qui ont suivi des formations sérieuses - nombre d’entre eux sont d’ailleurs Meilleur Ouvrier de France - et se sont lancés à partir de bases culinaires très solides.

 

Par ailleurs, on trouve également des profils atypiques, dont la formation est différente, mais qui ont la passion de la cuisine.

 

Des personnalités bien marquées

 

L’art culinaire est une chose, mais il se dégage un élément particulier de ces aventures. Tous ceux dont on parle ont une personnalité bien marquée, certains ont même créé un personnage, et un grand nombre ont fait preuve d’un véritable instinct communicant.

 

Ils ont créé une offre adaptée à leur public, mais ont souvent donné de leur personne en utilisant les media au maximum, radio, télévision, réseaux sociaux, livres de cuisine... Ils ont investi tous les créneaux, comme les plus grands chefs français, dans un souci de partage avec le public. Cependant, il faut constater que cet aspect est encore plus important aux USA qu’en France.

 

La boulangerie-pâtisserie, un secteur phare

 

Les boulangeries françaises sont un concept porteur au niveau international, y compris aux Etats-Unis. Les exemples ne manquent pas de créateurs d’entreprises qui se sont lancés sur ce continent et ont fait fortune, et même si cela reste bien entendu assez exceptionnel, ces exemples sont importants pour des centaines d’autres qui lancent leurs concepts avec de grands espoirs.

 

Certaines de ces réussites sont bien connues des Français, d’autres non. Pascal Rigo, par exemple, a quitté la France et la région bordelaise pour fonder « La Boulange », et a ouvert plusieurs boulangeries artisanales installées en Californie. Après un apprentissage fait auprès d’un compagnon du devoir et une formation commerciale afin d’apprendre à gérer une entreprise, il était déjà bien armé en arrivant dans cette contrée lointaine.

 

Au départ, Pascal Rigo a créé une boulangerie dont les produits étaient uniquement destinés aux professionnels et a poursuivi le développement de son affaire jusqu’en juin 2012 où Starbucks a racheté la société pour 100 millions de dollars. A cette époque, l’entreprise avait une chaîne de boutiques, mille employés et 65 millions de dollars de chiffre d’affaires. 

 

Une filière d’excellence à la française

 

S’il y a une leçon à retenir dans cet exemple, c’est que la formation commerciale non exigée dans le cas d’un boulanger est un véritable plus. Un bon artisan n’est pas forcément un bon gestionnaire et avoir les règles de base de gestion donne conf iance.

 

L’autre élément qui revient dans la bouche de la plupart des entrepreneurs qui ont créé outre-Atlantique, c’est la facilité que
l’on a à trouver des investisseurs privés prêts à prendre des risques, ainsi que le montant des taxes, bien moins élevées, ce qui facilite l’atteinte du point mort et de la rentabilité.

 

Plusieurs grands noms de la boulangerie et de la pâtisserie française se sont installés aux Etats-Unis, comme le groupe Le Duff ou Paris Baguette, entraînant avec eux des exportateurs français du matériel dédié à cette activité, ou des spécialistes des ingrédients, comme le groupe Lesaffre. Une filière d’excellence pour l’économie française.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :