Accueil > Levées de fonds : en 2015, les business angels misent sur le financement participatif

Levées de fonds : en 2015, les business angels misent sur le financement participatif

Entreprendre.fr

De plus en plus de business angels se tournent vers les plate-formes de financement participatif pour dénicher des projets de qualité. Explication de cette tendance récente avec Nicolas Lesur, ‎fondateur d’Unilend et président de Financement Participatif France.

Quelle est la tendance des levées de fonds ?

Nicolas Lesur : Le premier point, c’est incontestablement une montée en puissance des montants levés sur les plates-formes de financement participatif en equity (prise de participation). Plusieurs raisons peuvent l’expliquer : les projets sont d’un plus haut niveau de maturité, la communauté des investisseurs compte aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de membres et les gros investisseurs sont de plus en plus nombreux.

 

à lire aussi


 

Le financement participatif prend-il le relais de l’investissement par les business angels ?

Nicolas Lesur : En 2014, l’ensemble des plates-formes de crowdfunding a levé 25 M€, contre 40 M€ investis par les business angels. Mais ce chiffre a doublé en 1 an, alors que l’investissement des business angels stagne. De plus en plus de business angels, réticents au début, utilisent aujourd’hui les plates-formes de financement participatif, parce qu’ils y trouvent de meilleurs projets, qualifiés par le vote des internautes. On assiste en fait à une véritable translation générationnelle, avec une moyenne d’âge des investisseurs en crowdfunding de 45 ans.

 

Comment expliquez-vous le succès de ce nouveau mode de financement ?

Nicolas Lesur : Le financement participatif est adapté à l’époque. Par ailleurs, c’est aujourd’hui un écosystème complet, avec la pré-vente sur les plates-formes “dons contre argent” qui permet de valider son concept, le crowdfunding equity pour l’amorçage et les prêts, via le crowdlending, pour le financement des projets de développement et d’équipement des entreprises à maturité. Enfin, le système est beaucoup plus transparent que les circuits classiques, ce qui est aussi une exigence actuelle, notamment des autorités de régulation.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
19/01/2017
Wistiki : l'application pour retrouver ses objets perdus fait un carton https://t.co/FwBac7imxM https://t.co/B42wPajuIp
19/01/2017
Management : la communication écrite doit devenir une priorité dans les entreprises https://t.co/szHxJF2hcF https://t.co/mM46cWN10n
19/01/2017
Financement : Lever des fonds est un choix stratégique https://t.co/RrWgyq9PZg https://t.co/m4lsbyrNUP
19/01/2017
[#InboundMarketing] Hubspot présente l'étude de cas @MBandScott_ >> https://t.co/4I0m8Tb87t https://t.co/1axLM6VW5x
19/01/2017
illiCO travaux, l'agitateur de la rénovation https://t.co/kYeuqEE4qU
19/01/2017
“Il y a une vraie demande sur les vins à faible degré d'alcool” https://t.co/pofgnDHD1M https://t.co/oG5CLBwHEE
19/01/2017
Comment combiner #growthhacking et #design ? https://t.co/lfEHR8tvOE #Airbnb https://t.co/tm3qbZcnFQ
19/01/2017
Qui se cache derrière le vin français dont raffole Francis Ford Coppola ? https://t.co/naNjIbM1mi https://t.co/4bweQG28Lr
19/01/2017
Le leveur de fonds, un outil parmi d'autres ? https://t.co/tCkvlgu6qU
19/01/2017
The Keepers, la consigne XXL https://t.co/3ZWXS9wTi2 https://t.co/0ySrCyWhpw
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :