Accueil > Le robot Ubbo séduit les acteurs du marché

Le robot Ubbo séduit les acteurs du marché

Entreprendre.fr

Créée en 2014 par Frank Anjeaux, Axyn Robotique conçoit et réalise des robots de service ayant une réelle valeur ajoutée d'usage, en particulier pour les personnes âgées ou en situation de handicap.

Si la jeune entreprise a finalisé le développement, concrétisé par plusieurs brevets, le passage à la phase d’industrialisation nécessite des moyens plus importants. Le positionnement de l’entreprise a séduit Protisvalor, filiale de valorisation de la recherche d'Aix-Marseille Université.

 

150 K€ pour le développement de ses projets

Cette structure, créée pour apporter aux laboratoires et aux chercheurs l’assistance nécessaire à la valorisation de leurs compétences et des résultats de leur recherche, a ouvert à Axyn Robotique une ligne de crédit de 150 K€ pour le développement de ses projets.

 

La jeune pousse a également reçu un prix de 53 K€ en tant que lauréat de l’appel à projet «Prévention, innovation, autonomie» du département des Alpes Maritimes, visant à accompagner des projets de grande qualité améliorant la santé, l’épanouissement et le lien social des personnes âgées des Alpes-Maritimes.

 

Ubbo, qui permet aux seniors d'accéder depuis chez eux à des activités culturelles ou de loisirs, telles que des visites guidées où ils peuvent interagir avec un guide ou un animateur, répond directement au cahier des charges. Mais le fondateur a également souhaité faire entrer un investisseur industriel à son capital.

 

«Proxidom Services, spécialiste de l’aide à domicile, souhaite être à la pointe de l’innovation en participant aux nouveaux développements technologiques destinés à améliorer la communication avec les personnes isolées ou en situation de dépendance. Notre robot de téléprésence, destiné à des usages de visio-assistance et de communication avec la famille et amis distants, correspond parfaitement à cette attente.

 

Outre les 100 K€ apportés au capital, Proxidom pourra également offrir son retour d’expérience concernant les cas d’usages des versions futures de notre robot. Au contraire des investisseurs classiques, Proxidom nous porte vers une réflexion pratique autour de nos développements actuels et va favoriser notre développement commercial», explique Frank Anjeaux. Au total, la jeune pousse a donc réuni plus de 300 K€, en associant financement public et privé.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :