Accueil > La start-up Green Creative valorise les déchets de l'industrie

La start-up Green Creative valorise les déchets de l'industrie

Entreprendre.fr

Si le tri collectif s’est installé dans les habitudes des Français, il est difficile de le généraliser, dans les entreprises notamment. La jeune pousse Green Creative a donc décidé de trouver une solution à ce problème.

Fondée en 2010 par 2 ingénieurs de l’ENSAM, Lucile Noury, 27 ans, et Rémi Gomez, 35 ans, l’entreprise, aujourd’hui installée à Sucy-en-Brie (94), conçoit, fabrique et assemble des machines de tri à destination des organisations privées et publiques.

 

à lire aussi

 

Elle a d’ailleurs développé 2 gammes de produits avec, d’un côté FLEXIDRY, outil de déconditionnement de biodéchets qui permet à l’industrie agroalimentaire ou aux hypermarchés de valoriser leurs déchets en séparant la partie organique de l’emballage, afin qu’ils puissent être recyclés et valorisés dans les meilleures conditions ; de l’autre, la poubelle connectée et intelligente R3D3 qui compacte et trie automatiquement les bouteilles, canettes et gobelets.

 

«Nous avons choisi le secteur du recyclage car c’est un domaine porteur de grands changements, très propices à l’innovation. Notre système est résolument innovant car il n’utilise pas d’eau et la qualité de la soupe organique récupérée pour être ensuite valorisée est très bonne grâce à un déconditionnement particulièrement minutieux», explique Lucile Noury.

 

En 2014, la société réalise une levée de fonds de 600.000 € auprès de plusieurs investisseurs dont Scientipole et la BPI, pour booster son développement commercial, et accélérer son développement industriel avec l’ouverture de sa propre usine de 500 m² toujours à Sucy-en-Brie. Elle devrait réaliser 1 M€ de CA pour l’exercice 2015.

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :