Accueil > Exclusif : les vrais chiffres de l'école française

Exclusif : les vrais chiffres de l'école française

Entreprendre.fr

Le système éducatif français va mal, c'est un fait désormais établi. En 2011, l’OCDE soulignait d'ailleurs que l’absence de réforme structurelle (et le recours uniquement à des hausses et baisses de dépenses) aggravait la performance des élèves sur le long terme.

 Un niveau en chute libre

 

Alors qu’aucune réforme de fond n’est lancée, les résultats du système éducatif français dans l’étude comparative internationale des systèmes d’éducation PISA, montrent qu’entre 2003 et 2013, il y a eu :

 

- une baisse du niveau moyen en mathématiques (où la France perd 5 places, et passe de la 13ème à la 18ème place sur 34 pays) ;

- une augmentation du nombre d’élèves en difficulté ;

- une aggravation des déterminismes sociaux : le système éducatif français est aujourd’hui celui des pays de l’OCDE où l’origine sociale des élèves importe le plus dans leurs résultats scolaires. Une tendance qui s’est accrue ces dix dernières années.

 

Les dernières études du ministère sur l’évaluation des élèves de juillet 2016 soulignaient que 40% des élèves ne maîtrisaient pas les compétences attendues à la sortie du CM2 et que 15% des élèves sont en grande difficulté de compréhension du français à la sortie du collège. Une tendance qui ne peut pas être inversée uniquement par un changement de méthode pédagogique ou une refonte des programmes.

 

 Un coût exorbitant

En raison de l’excédent de dépense par élève, l’enseignement public coûte 34,5 Mds€ de plus par an que l’enseignement privé sous contrat, dont 11,9 Mds€ de dépenses de retraites, 10,2 Mds€ de dépenses liées au personnel enseignant et 12,4 Mds€ de dépenses de fonctionnement !

 

 Un mammouth institutionnel

Les chiffres à retenir : 855.028 enseignants pour 12.194.024 élèves.

 

Enseignement public

- 330.496 enseignants du premier degré dont 20.991 profs pas en charge d’une classe

- 387.030 enseignants du second degré dont 36.196 profs pas devant les élèves

- 17,7 écoliers par enseignant du premier degré en théorie contre 24,3 en moyenne par classe en réalité

- 11,2 élèves par enseignant du second degré en théorie contre 26 en moyenne par classe en réalité

 

Enseignement privé

- 44.034 enseignants du premier degré

- 93.468 enseignants du second degré

- 20 écoliers par enseignant du premier degré contre 25,2 en moyenne par classe en réalité

- 12,4 élèves par enseignant du second degré en théorie contre 21,3 en moyenne par classe en réalité

 

93,5 Mds€ de dépenses

Dont 34,5 Mds€ de surcoût de production annuel de l’enseignement public par rapport à l’enseignement privé sous contrat.

- 11,9 Mds€ de surcoût des retraites des enseignants du public ;

- 10,2 Mds€ de surcoût de la masse salariale des enseignants du public ;

- 12,4 Mds€de surcoût des dépenses locales de fonctionnement et d’investissement.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :