Accueil > Entretien automobile, un secteur qui tient la route

Entretien automobile, un secteur qui tient la route

Entreprendre.fr

Les Français continuent de privilégier les véhicules d'occasion, une aubaine pour les professionnels de l'entretien et de la réparation automobile ! Ce marché juteux offre de belles opportunités à ses futurs franchisés.

 

En France, le parc automobile est largement dominé par des voitures vieillissantes et peu modernes. En effet, sur les 32 millions de véhicules conduits par des particuliers, 94% sont des voitures non neuves. Résultat ? Les professionnels du secteur de l'entretien et de la réparation automobile se frottent les mains.

 

Et avec l'importance croissante de l'électronique et de la connectivité dans les voitures récentes, le besoin en matière de conseil et d'entretien s'accentue puisque les Français conservent désormais leurs véhicules 8,9 ans contre 5,8 ans en 1990. Néanmoins, le budget des ménages consacré à l'automobile baisse légèrement (-2,3% sur la même période), ce qui confronte les professionnels a de nouveaux défis.

 

Pour y répondre, les réseaux diversifient leurs offres afin de proposer des prestations toujours plus complètes et des produits en marque distributeurs pour augmenter le volume d'affaires de leurs centres.

 

 

Un secteur propice à l'entrepreneuriat

 

Les indépendants et les centres auto sont les grands gagnants de ce business lucratif estimé à 22 Mds€. En 2016, 5.925 entreprises spécialisées dans ce domaine ont été créés dans l'Hexagone, les grandes agglomérations comme Bordeaux, Lille, Toulouse ou Paris en tête.

 

À elles seules, les petites structures font la nique aux concessionnaires et agents de marque en réalisant plus de 70% du CA du secteur de l'entretien et de la réparation automobile. Un chiffre en hausse constante sur ces 20 dernières années. Parmi elles, les franchises dominent et poursuivent leur expansion sur le territoire. Midas et Norauto recrutent chaque année des dizaines de nouveaux franchisés ; Speedy cherche 50 candidats sur la seule année 2017, tandis que la coopérative Point S se focalise sur son développement à l'international.

 

Une croissance que certains essayent de contrer, comme Carrefour, le leader de la grande distribution, qui lance Monauto.fr en association avec 1.500 garagistes indépendants. Pas de doute, la bataille fait rage dans ce secteur qui ne connaît pas la panne.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :