Accueil > Êtes-vous électro-sensible ?

Êtes-vous électro-sensible ?

Entreprendre.fr

De nombreuses études ont confirmé le lien entre les ondes émises par les champs électromagnétiques et divers troubles et pathologies. Sommes-nous tous électro-sensibles et est-ce réellement dangereux pour notre santé ?

 

Depuis 2009 l'électro-sensibilté est reconnue comme une pathologie réelle en France. C’est une forme d’allergie particulière, récente, et en pleine progression dans nos pays industrialisés, qui se produit en présence de champs électromagnétiques. Tout comme une allergie, elle peut s’aggraver avec le temps. Le problème, c’est que dans notre société moderne ultra-connectée, nous sommes aujourd’hui tous cernés par ces champs magnétiques très divers.

 

Les différents syndromes
Certaines personnes sont très perturbées par des champs électriques ou magnétiques même très faibles. On parle alors d'électro-sensibilité, d’électro hypersensibilité, d'allergie aux CEM (champs électromagnétiques) ou syndrome d’intolérance aux CEM. Cette sensibilité physiologique est caractérisée par des symptômes dont l'apparition est directement liée à l'exposition aux champs électromagnétiques.

 

Ça se traduit comment ?

Elle peut se manifester pour certaines fréquences particulières de CEM ou pour l'ensemble des fréquences. Elle peut se traduire par une grande variété de symptômes : maux de tête, vertiges, nausées, sensations de chaleur, de brûlures, de picotements, rougeurs de la peau, faiblesse, fatigue, tensions musculaires, douleurs des articulations, bourdonnements d'oreilles (acouphènes), anomalies du rythme cardiaque, problèmes d'équilibre, dépression, difficultés de concentration, troubles du sommeil…

 

 

3 troubles principaux

 

- Neurologiques : Maux de tête, comportement, irritabilité, trouble du sommeil, vertiges, pertes de concentration…

 

- Immunitaires : Affaiblissement des défenses face à des maladies lourdes (cancers…).


- Dermatologiques.

 


Que ressent-on ?

 

En fait, pas grand-chose. Parfois une sensation de chaleur allant jusqu'à une raideur au niveau de l'oreille, se manifeste après une longue conversation téléphonique avec un téléphone sans fil ou mobile. Quelquefois s'observe des picotements au niveau des mains avec une souris sans fil. De temps en temps des picotements se notent au niveau des cuisses avec un ordinateur portable connecté en WIFI sur les genoux. Ce sont des exemples de manifestations physiques rencontrées à proximité d'appareils électriques en fonctionnement.


17 sources de champs électromagnétiques

- Antenne de téléphonie mobile (jusqu’à au moins 600 mètres en campagne),
- Téléphone mobile (10 mètres),
- Téléphone fixe sans fil (DECT) et téléphone avec fil (dans une moindre mesure),
- Appareils électroménagers,
- Câbles électriques domestiques,
- Ampoule fluo compactes (économiques),
- Alarme sans fils,
- Lignes à hautes-tension,
- Ordinateur à son contact ou à son approche,
- Wi-fi,
- Bluetooth,
- Terminaux de payement sans fils (carte bancaire)
- Four à micro-ondes,
- Automobile,
- Train,
- Avion,
- Radars.

 

 

Est-ce vraiment dangereux ?

 

- L'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) reconnaît dans son rapport de septembre 2013 que les radiofréquences ont des effets biologiques : stress oxydant, mort de cellules, oxydation ou rupture de l'ADN,  modification des phases du sommeil. Elle stipule que les effets biologiques sont "réversibles", à condition de faire cesser son exposition : or nous sommes tout le temps exposés aux ondes.

 

- D’autres études sont plus inquiétantes. L'étude Interphone de mai 2010 a établi un risque accru de 40% de tumeurs au cerveau pour les utilisateurs intensifs de téléphone mobile (plus d'une demi-heure par jour !). L'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé), a, quant à elle, classé les radiofréquences dans leur ensemble parmi les cancérogènes possibles en mai 2011.

 

 

Comment se protéger ?

 

-  Eviter l'approche et le contact avec les appareils émettant ces champs, en utilisant au besoin des appareils de mesure (détecteurs de courants et de champs électriques, détecteur de radiofréquences et micro-ondes).

 

-  Utiliser des moyens de protection matériels proposés par des sociétés spécialisées.

 

-  Utiliser un Biorupteur © : Il s’agit d’un appareil électronique modulaire clipsable dans le coffret de distribution électrique, qui coupe de manière bipolaire, un circuit électrique lorsqu’il n’y a pas de consommation. 

 

-  Se préserver des champs électromagnétiques par évitement et/ou protection.

 

- Prendre des anti-oxydants pour contrer les radicaux libres et renforcer ses défenses

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :