Accueil > EIRL : un bon statut pour la création d'entreprise ?

EIRL : un bon statut pour la création d'entreprise ?

Entreprendre.fr

Depuis le 1er janvier 2011, les entrepreneurs individuels peuvent opter pour le nouveau statut d’entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) pour protéger leur patrimoine. Une bonne solution pour ne pas voir sa maison ou son compte perso pourchassés par ses créanciers.

 

L’EIRL  permet de protéger ses biens personnels
L’EIRL permet aux entrepreneurs individuels de protéger leurs biens personnels des risques liés à leur entreprise. Jusque-là, le chef d’entreprise était responsable sur la totalité de son patrimoine personnel, des dettes nées de son activité professionnelle. L’EIRL a atténué ce principe, désormais le dirigeant peut affecter un patrimoine spécifique à son activité professionnelle qui est le seul gage de ses dettes. En revanche, les créanciers personnels ne peuvent se faire payer que sur la base du patrimoine non affecté ou personnel.

 

à lire aussi

 

Le patrimoine affecté se compose de l’ensemble des biens matériels ou immatériels que l’entrepreneur utilise dans le cadre de son activité professionnelle. Concrètement sont concernés : l’équipement, l’immobilier, les brevets, le droit au bail, les obligations ou sûretés. A noter que les créanciers dont les droits sont nés avant que l’entrepreneur opte pour l’EIRL peuvent toujours réclamer la totalité du patrimoine de l’entrepreneur (affecté et non affecté). Sur le plan fiscal, l’EIRL permet à l’entrepreneur de choisir entre l’imposition sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés.

 

Des démarches simplifiées grâce à l’EIRL

L’EIRL concerne les entrepreneurs individuels qui sont en exercice ou qui créent une activité. Les auto-entrepreneurs peuvent également adopter l’EIRL. La démarche à suivre est assez simple, il suffit de faire une déclaration d’affectation auprès du registre du commerce et des sociétés auquel l’entreprise est immatriculée. Si vous exercez une activité artisanale, ce sera au répertoire des métiers, et à la chambre d’agriculture compétente, si vous êtes exploitant agricole.

 

S’il s’agit d’une nouvelle activité, vous pouvez faire les démarches en ligne sur le site Guichet Entreprise.fr. Cette déclaration comprend la liste du patrimoine que vous souhaitez affecter et l’objet de l’activité professionnelle. Précisons que vous pouvez affecter de nouveaux biens à l’EIRL ou bien en retirer quand vous le souhaitez. Ce statut est donc très efficace car il permet de séparer les patrimoines privés et professionnels du chef d’entreprise et c’est un bon moyen d’encourager l’entrepreneuriat.

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :