Accueil > Primaire de la droite : un second tour en forme d'humiliation pour Alain Juppé ?

Primaire de la droite : un second tour en forme d'humiliation pour Alain Juppé ?

Entreprendre.fr

A quelques heures à peine du second tour de la Primaire de droite et du centre, l'analyse du Web et des réseaux sociaux de Filteris / EuroMediations montre une avance très nette de François Fillon sur Alain Juppé. Inimaginable il y a un mois.

Depuis le premier tour qui s’est clôturé dimanche soir par la  franche victoire de François Fillon (44,1 %) contre Alain Juppé  (28,6%), la bataille fait rage.

La tentative de destabilisation et de reconquête orchestrée par Alain Juppé a-t-elle eu les effets escomptés ?



Lundi, le Web et les réseaux sociaux se  font l'écho de la victoire de  François Fillon et le placent nettement en tête pour le second tour  (61,9% contre 38,1%).

Mardi, les attaques d’Alain Juppé font rage contre le candidat  François Fillon qui doit clarifier ses positions (IVG …) et contre son  programme jugé irréaliste et brutal. Cette stratégie de dénigrement  profite une journée à Alain Juppé qui regagne du terrain mercredi  (39,4% contre 60,6%).

 

Jeudi, Fillon répond mais ne déroge pas. Martelant son programme,  le Web et les réseaux sociaux lui font passer la barre des 70% juste  avant le débat télévisé. 

 

La tendance se maintient vendredi 25 novembre (70,6% contre  29,4%).

La tentative de destabilisation orchestr.e par le camp Juppé a été ephémère. Un résultat du scrutin dépassant les 2/3 Fillon, 1/3 Juppé est probable dimanche 27 novembre. 

 

 

Analyse du buzz et de la sentmentalité (perceptions et valeurs positives et négatives) associés aux deux candidats de la primaire de la droite et du centre sur le Web et les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…) du 21 au 25 novembre 2016.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :